To­mas Ple­ka­nec an­nonce sa re­traite

Le Devoir - - SPORTS -

En­vi­ron une heure avant que les joueurs sautent sur la glace pour l’en­traî­ne­ment de ven­dre­di, le Ca­na­dien a an­non­cé qu’il avait dé­ci­dé de rompre les liens, d’un com­mun ac­cord, avec le vé­té­ran To­mas Ple­ka­nec. Si cer­taines per­sonnes ont dou­té du concept de com­mun ac­cord, ces doutes ont pro­ba­ble­ment dis­pa­ru lorsque Ple­ka­nec s’est as­sis à la même table que le di­rec­teur gé­né­ral Marc Ber­ge­vin dans la salle de confé­rence du Com­plexe spor­tif Bell, sur le coup de 11 h 30. Et on pou­vait sen­tir que les deux hommes avaient le coeur gros en confir­mant ce deuxième « di­vorce » entre Ple­ka­nec et le Tri­co­lore en moins de neuf mois. Un di­vorce qui, cette fois-ci, est ir­ré­vo­cable.

« Comme vous le sa­vez, l’or­ga­ni­sa­tion a pris une dé­ci­sion ho­ckey en ce qui concerne l’ave­nir de « Ple­ky » ici à Mon­tréal. Une dé­ci­sion, croyez­moi, qui a été très dif­fi­cile. « Ple­ky » a tou­jours été un lea­der de l’or­ga­ni­sa­tion, un exemple de dé­ter­mi­na­tion et de loyau­té. Il fe­ra tou­jours par­tie de la grande fa­mille du Ca­na­dien », a dé­cla­ré Ber­ge­vin. « Je veux re­mer­cier Marc, Geoff [Mol­son] et l’or­ga­ni­sa­tion pour les ma­gni­fiques an­nées que j’ai pas­sées à Mon­tréal. J’ap­pré­cie la ma­nière dont Marc m’a ap­pro­ché au cours des der­niers jours. C’est dif­fi­cile, c’est cer­tain, mais je com­prends que c’est une dé­ci­sion pour l’or­ga­ni­sa­tion », a sou­li­gné Ple­ka­nec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.