Ken­drick La­mar nom­mé 8 fois aux prix Gram­my

L’al­bum ins­pi­ré du film Black Pan­ther lui vaut les feux de la rampe

Le Devoir - - CULTURE - THO­MAS UR­BAIN À NEW YORK

Le rap a fait une nou­velle dé­mons­tra­tion de force ven­dre­di avec huit no­mi­na­tions aux prix Gram­my pour Ken­drick La­mar et sept pour Drake, dans un ta­bleau gé­né­ral beau­coup plus fé­mi­nin, signe de ré­formes en­tre­prises cette an­née par l’ins­ti­tu­tion.

C’est un nou­veau triomphe pour le rap amé­ri­cain, qui peine néan­moins jus­qu’à pré­sent à s’im­po­ser au pal­ma­rès fi­nal, le der­nier prix dans la ca­té­go­rie reine d’al­bum de l’an­née re­mon­tant à 14 ans.

Ken­drick La­mar a dé­jà gla­né 12 prix Gram­my, dont 5 pour son al­bum DAMN lors de la der­nière édi­tion.

Cette fois, c’est l’al­bum ins­pi­ré du film Black Pan­ther qui a va­lu à Ken­drick Du­ck­worth, de son vrai nom, ces nou­velles no­mi­na­tions. L’ar­tiste amé­ri­cain de 31 ans a pro­duit le disque, contri­bué à l’écri­ture de tous les titres et en in­ter­prète plu­sieurs.

Il est nom­mé cette an­née pour la qua­trième fois dans la ca­té­go­rie al­bum de l’an­née, qu’il n’a ja­mais rem­por­tée.

Re­vers pour Queen B et Jay-Z

Tou­jours au rayon hip-hop, Chil­dish Gam­bi­no a dé­cro­ché cinq no­mi­na­tions et se pré­sente en force dans les ca­té­go­ries en­re­gis­tre­ment de l’an­née et chan­son de l’an­née avec son titre-choc This Is Ame­ri­ca, aux mul­tiples ré­fé­rences so­cié­tales et po­li­tiques.

La cérémonie de re­mise des prix Gram­my au­ra lieu le 10 fé­vrier pro­chain à Los An­geles, après un bref pas­sage par New York en jan­vier der­nier.

L’an­nonce des no­mi­na­tions est un re­vers pour Beyon­cé et Jay-Z, dont l’al­bum-évé­ne­ment Eve­ry­thing is Love avait été sa­lué par la cri­tique, mais qui n’ont été re­te­nus dans au­cune ca­té­go­rie ma­jeure.

Nom­mé huit fois pour la pré­cé­dente édi­tion, soit plus que tout autre ar­tiste cette an­née-là, Jay-Z était re­par­ti bre­douille en jan­vier der­nier, lui qui compte dé­jà 22 prix Gram­my.

Autres grands ab­sents, les chan­teuses Tay­lor Swift et Aria­na Grande, in­trou­vables dans les ca­té­go­ries ma­jeures. La pre­mière a pour­tant réa­li­sé les meilleures ventes d’al­bums aux États-Unis en 2018 avec un disque de rup­ture.

Pour au­tant, le ta­bleau des no­mi­na­tions té­moigne de l’évo­lu­tion ré­cla­mée par une par­tie de l’in­dus­trie mu­si­cale, avec beau­coup plus d’ar­tistes fé­mi­nines.

Cinq des huit nom­més dans la ca­té­go­rie al­bum de l’an­née sont des femmes, une pro­por­tion qui monte à six sur huit dans celle de meilleur nou­vel ar­tiste, deux ca­té­go­ries consi­dé­rées comme fai­sant par­tie des quatre prix ma­jeurs des Gram­my.

Cri­ti­quée à l’oc­ca­sion de la der­nière cérémonie, la Re­cor­ding Aca­de­my, l’or­gane de re­pré­sen­ta­tion des pro­fes­sion­nels de la musique aux États-Unis, a en­ga­gé de­puis une sé­rie de ré­formes pour fa­vo­ri­ser la di­ver­si­té de ses membres et du pal­ma­rès.

L’aca­dé­mie a no­tam­ment fait pas­ser de cinq à huit le nombre d’ar­tistes nom­més dans cha­cune des quatre prin­ci­pales ca­té­go­ries, à sa­voir al­bum de l’an­née, en­re­gis­tre­ment de l’an­née, chan­son de l’an­née et ré­vé­la­tion de l’an­née.

Elle a aus­si adop­té le pas­sage au vote élec­tro­nique, pour in­ci­ter les jeunes mu­si­ciens à par­ti­ci­per, et pro­po­sé à 900 ar­tistes aux pro­fils va­riés de de­ve­nir membres pour ren­for­cer la re­pré­sen­ta­ti­vi­té et la lé­gi­ti­mi­té de l’ins­ti­tu­tion.

L’an­née des femmes

La chan­teuse folk Bran­di Car­lile, avec six no­mi­na­tions, ain­si que la rap­peuse Car­di B et La­dy Ga­ga, qui en ont re­çu cinq cha­cune, sont les fi­gures de proue de cette vague fé­mi­nine dont la puis­sance éven­tuelle se ver­ra sur­tout dans le pal­ma­rès, en fé­vrier pro­chain.

Lors de la 60e édi­tion, en jan­vier, la Ca­na­dienne Ales­sia Ca­ra, sa­crée ré­vé­la­tion de l’an­née, avait été la seule femme à s’im­po­ser dans la ving­taine de ca­té­go­ries prin­ci­pales.

Par le pas­sé, plu­sieurs femmes ont dé­jà été pri­mées dans les ca­té­go­ries ma­jeures, no­tam­ment Adele et Tay­lor Swift, deux fois sa­crées al­bum de l’an­née cha­cune.

Beau­coup plus sur­pre­nant que les grands noms, la chan­teuse amé­ri­caine H.E.R. se pré­sente éga­le­ment aux avant-postes pour cette 61e édi­tion, avec cinq no­mi­na­tions elle aus­si, por­tée par son style mê­lant R&B et soul.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.