Im­pé­rial King­sbu­ry

Le skieur de Deux-Mon­tagnes signe une 50e vic­toire en Coupe du monde

Le Devoir - - SPORTS - ALEXANDRE GEOFFRION-MCINNIS LA PRESSE CA­NA­DIENNE

Le bos­seur Mi­kaël King­sbu­ry raf­fole de la piste des bosses à Ru­ka, en Fin­lande. Et il l’a de nou­veau prou­vé ven­dre­di en amor­çant sa nou­velle sai­son en si­gnant sa 50e vic­toire en car­rière au cir­cuit de la Coupe du monde de ski acro­ba­tique.

King­sbu­ry, âgé de 26 ans, s’est mon­tré im­pé­rial en su­per-fi­nale, to­ta­li­sant 88,14 points. L’ath­lète de Deux-Mon­tagnes a ai­sé­ment de­van­cé le Fran­çais Ben­ja­min Ca­vet (86,45) et le Sué­dois Wal­ter Wall­berg (82,38). Laurent Du­mais, de Qué­bec, s’est clas­sé 11e.

« Chaque sai­son, on di­rait que le ca­len­drier est bâ­ti pour me fa­vo­ri­ser. Vous sa­vez, Ru­ka, c’est un en­droit où je do­mine au­tant que [Ra­fael] Na­dal à Ro­land-Gar­ros, a ima­gé King­sbu­ry en en­tre­tien té­lé­pho­nique avec La Presse ca­na­dienne. Je viens de si­gner ma 7e vic­toire en neuf courses à Ru­ka. »

Le Qué­bé­cois af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment le site, puis­qu’il y a ob­te­nu son pre­mier po­dium en car­rière et qu’il y a bat­tu la pres­ti­gieuse marque de 28 vic­toires ap­par­te­nant au Fran­çais Ed­gar Gros­pi­ron, le 12 dé­cembre 2015.

« C’est un pla­teau par­ti­cu­lier, parce que c’est un chiffre rond — c’est la moi­tié de 100, a-t-il d’abord évo­qué. Que j’aie pu ac­com­plir cet ex­ploit en seule­ment 91 départs, c’est in­croyable. En fait, on di­rait que j’ai un don pour per­for­mer ici, à Ru­ka. J’adore l’en­droit, j’adore le par­cours, et c’est l’une des rai­sons pour les­quelles je com­mence tou­jours bien la sai­son [de la Coupe du monde]. Ça donne le ton. Cin­quante vic­toires en moins de cent départs, c’est as­sez in­croyable ! »

In­ter­ro­gé à sa­voir s’il avait ima­gi­né pou­voir at­teindre ce pla­teau aus­si ra­pi­de­ment, King­sbu­ry a in­di­qué qu’il avait tout fait en ce sens.

« C’est sûr que ma pe­tite sé­quence de 13 vic­toires m’a ai­dé l’an der­nier, a conve­nu le “King” des bosses. Les der­nières an­nées ont été sim­ple­ment in­croyables. J’ai ac­com­pli tous mes ob­jec­tifs — l’or aux JO, mes per­for­mances en Coupe du monde. Je sais que je vieillis, que j’ai plus de chances de bles­sures, mais je me suis en­traî­né en­core plus fort cet été et je suis content de voir que ça porte ses fruits. »

En plus d’avoir per­du 10 livres au cou­rant de l’été afin d’être plus lé­ger cette sai­son, le prin­ci­pal in­té­res­sé a sou­li­gné qu’un autre fac­teur avait contri­bué à son triomphe ven­dre­di. C’était la pre­mière fois que King­sbu­ry se re­trou­vait dans le por­tillon de dé­part d’une épreuve de la Coupe du monde de­puis que Mi­chel Ha­me­lin est de­ve­nu son en­traî­neur, plus tôt cette an­née. Ha­me­lin, l’ex-en­traî­neur de l’équipe fé­mi­nine, a ain­si rem­pla­cé Rob Ko­ber.

« Nous avons ga­gné la coupe Nor-Am en­semble en 2010, donc nous nous connais­sons bien, a d’abord évo­qué King­sbu­ry en ré­fé­rence à Ha­me­lin. C’était dif­fé­rent, sur­tout parce que je pou­vais dis­cu­ter en fran­çais avec lui. Au cours des huit der­nières an­nées, tout se fai­sait en an­glais avant que je skie. On di­rait que c’est plus fa­cile main­te­nant, et sans dire que j’ai un très bon an­glais, je trouve que c’est plus simple, et plus clair, de m’ex­pri­mer en fran­çais sur la stra­té­gie à adop­ter. Nous étions su­per bien pré­pa­rés pour cette course-là, et on di­rait même que ça fai­sait plu­sieurs an­nées qu’on tra­vaillait en­semble. C’est bien de pou­voir cas­ser la glace en­semble avec une vic­toire. »

Chez les dames, la vic­toire est al­lée à la Fran­çaise Per­rine Laf­font, tan­dis que la Mont­réa­laise Jus­tine Du­four-La­pointe a dû se conten­ter du 6e rang.

Thai­woo

King­sbu­ry et ses co­équi­piers de l’équipe ca­na­dienne se di­ri­ge­ront main­te­nant vers Thai­woo, en Chine, où au­ra lieu la pro­chaine es­cale de la Coupe du monde, le week-end pro­chain. Le mé­daillé d’or olym­pique a confié qu’il avait dé­jà hâte de se re­trou­ver sur la piste chi­noise, où il a si­gné six vic­toires en au­tant d’épreuves en car­rière.

« En Chine, la piste me convient par­fai­te­ment. C’est là que j’ai si­gné ma pre­mière vic­toire en car­rière, en dé­cembre 2010, a-t-il rap­pe­lé. Le ca­len­drier de la Coupe du monde est vrai­ment bien fait pour mon ski en dé­cembre. »

ELLINORA PELAMO LEHTIKUVA AGENCE FRANCE-PRESSE

Mi­kaël King­sbu­ry est mon­té sur la pre­mière marche du po­dium, à Ru­ka en Fin­lande, de­vant le Fran­çais Ben­ja­min Ca­vet et le Sué­dois Wal­ter Wall­berg.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.