Les adieux à l’en­fance

Fian­çailles et des­tins croisés pour l’ave­nir de l’Eu­rope, mais sur­tout pour la mo­nar­chie

Le Devoir - - CULTURE - AN­DRÉ LAVOIE COL­LA­BO­RA­TEUR LE DE­VOIR

On re­con­naît les grands ac­teurs à la fer­veur avec la­quelle ils dé­fendent un rôle, peu im­porte son am­pleur. Ce­la s’ap­plique à An­dréa Fer­réol dans L’échange des prin­cesses, du ci­néaste et écri­vain Marc Du­gain, ici en se­conde épouse du régent Phi­lippe d’Or­léans, pré­ve­nant la (très) pe­tite fian­cée de Louis XV de la cruau­té de tout ce qui grouille au sein des mo­nar­chies: «Les prin­cesses ne sont que de la viande à ma­rier», pro­fesse-t-elle sur un ton à la fois violent et déses­pé­ré.

Cette im­pla­cable dé­mons­tra­tion se fe­ra dans tout le film, ba­sé sur un ro­man de l’his­to­rienne Chan­tal Tho­mas, ayant aus­si si­gné Les adieux à la reine, trans­po­sé au cinéma avec brio par Be­noît Jac­quot. Du­gain, avec la com­pli­ci­té du di­rec­teur de la pho­to­gra­phie Gilles Porte, s’ins­pire des ta­bleaux de grands maîtres, mais se tient sur­tout au plus près de ces per­son­nages qui avancent comme des pions sur l’échi­quier des royaumes d’Eu­rope. Les en­fants, eux, y sont pous­sés, au coeur de ces trac­ta­tions qui, à nos yeux d’au­jourd’hui, s’avèrent par­fai­te­ment im­mo­rales. Or, le XVIIIe siècle était ron­gé par d’autres sou­cis, et d’autres am­bi­tions.

«Mais pour­quoi faut-il sans cesse qu’on meure au­tour de moi ? » s’in­ter­roge le jeune et neu­ras­thé­nique Louis XV (Igor van Des­sel), dé­con­cer­té, comme tout ce qui grouille à Ver­sailles, de la pe­ti­tesse de l’in­fante An­na Ma­ria Vic­to­ria (Ju­liane Le­pou­reau), fille du roi Phi­lippe V d’Espagne (Lam­bert Wil­son). Ces fian­çailles ar­ran­gées, pour apai­ser les ten­sions après un conflit san­glant entre les deux pays, ont été or­ches­trées par le duc d’Or­léans (Oli­vier Gour­met) qui, de son propre aveu, n’avait rien de mieux à of­frir en échange que sa fille re­belle, Loui­seE­li­sa­beth (Ana­ma­ria Var­to­lo­mei), pour le fu­tur roi d’Espagne, prince des As­tu­ries. La mise en place de cet ar­ran­ge­ment dans les cor­ri­dors sombres des deux pa­lais royaux res­semble à un ballet pas très di­plo­ma­tique, mon­trant la per­ver­si­té der­rière le dé­co­rum, les coups bas sous les per­ruques et les cos­tumes (par ailleurs ma­gni­fiques, si­gnés Fa­bio Per­rone).

Au-de­là de la dis­sec­tion d’un épi­sode somme toute peu connu, c’est le re­gard sen­sible de Marc Du­gain sur cette en­fance faus­se­ment do­rée qui étonne, émeut, et éblouit. Non seule­ment les jeunes in­ter­prètes sont fou­droyants de vé­ri­té, mais ils ap­pa­raissent comme les mi­roirs dé­for­mants des adultes qui les en­tourent, monstres de va­ni­té, de du­pe­rie, de fausse dé­vo­tion re­li­gieuse, tous gui­dés par une soif in­ta­ris­sable de pou­voir. Et le par­ti pris «in­ti­miste» du ci­néaste ne re­lève pas du ha­sard: un fu­tur roi ap­pri­voi­sant les plai­sirs so­li­taires, des prin­cesses en po­si­tion peu royales pour faire leurs be­soins, au­tant de mo­ments où la royau­té des­cend de son pié­des­tal.

Dans cette pro­duc­tion somp­tueuse et sobre, où les châ­teaux de Bel­gique offrent une sub­sti­tu­tion par­faite à ceux de France et d’Espagne, se cache aus­si un tré­sor ca­ché nom­mé Ca­the­rine Mou­chet. Tou­jours ef­fa­cée de­puis sa pres­ta­tion su­blime dans Thé­rèse, d’Alain Cavalier, elle ap­pa­raît tel un ange, in­car­nant la bien­veillante Ma­dame de Ven­ta­dour, pro­tec­trice de ces en­fants à qui on de­mande de gran­dir trop vite. À son con­tact, tou­jours ma­ter­nel et dé­pour­vu de ma­lice, ils re­trouvent leur vraie na­ture, et ou­blient un temps que du sang bleu coule dans leurs veines. L’échange des prin­cesses ré­vèle à quel point il s’agit là d’une fa­ta­li­té.

L’échange des prin­cesses

★★★★

Drame his­to­rique de Marc Du­gain. Avec Igor van Des­sel, Ana­ma­ria Var­to­lo­mei, Lam­bert Wil­son, Oli­vier Gour­met. France–Bel­gique, 2018, 100 mi­nutes.

HIGH SEA PRO­DUC­TION, SCOPE PIC­TURES

Lam­bert Wil­son en roi Phi­lippe V

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.