Ralph brise l’In­ter­net

Le Devoir - - CULTURE -

★★ 1/2

Un peu moins naïf (ou frais) et un peu plus usé (ou ré­pé­ti­tif) que Les mondes de Ralph, Ralph brise l’In­ter­net (Rich Moore et Phil Johns­ton) est une suite… non pas de trop, mais pas loin. Il ne manque pas grande-chose à cette fresque tech­no­lo­gique pour qu’elle dé­colle. L’al­lé­go­rie du nou­veau ter­ri­toire à ex­plo­rer est fas­ci­nante dans sa mise en images. Mais le ré­cit passe par les mêmes voies, entre des obs­tacles à fran­chir (ici l’ar­gent et le temps) et un puis­sant en­ne­mi à éli­mi­ner (un vi­rus). Il y a néan­moins un ef­fort louable de fé­mi­ni­ser un uni­vers d’ac­tion et de com­pé­ti­tion et de re­cy­cler, dans ce même es­prit, le concept de prin­cesse. La scène où on re­trouve toutes les Blanche-Neige et Pocahontas de Dis­ney est un pur ra­vis­se­ment. Jé­rôme Del­ga­do

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.