Notre car­net de bal théâ­tral hi­ver­nal

Au­teurs sué­dois, re­gards fé­mi­nins et autres ten­dances qui ont pi­qué notre cu­rio­si­té

Le Devoir - - RENTRÉE CULTURELLE / THÉÂTRE À MONTRÉAL - MA­RIE LA­BRECQUE COLLABORATRICE LE DE­VOIR

L’im­por­tance des oeuvres eu­ro­péennes s’im­pose par­mi les ten­dances fortes de la sai­son hi­ver­nale. Éton­nam­ment, deux opus d’Ing­mar Berg­man trouvent leur che­min sur nos scènes. Chez De­nise-Pel­le­tier, Fé­lix-An­toine Bou­tin et So­phie Ca­dieux adaptent le film Fan­ny et Alexandre, somp­tueuse évo­ca­tion de l’en­fance. Au Quat’Sous, James Hynd­man signe une pre­mière mise en scène avec Scènes de la vie conju­gale. L’ac­teur joue cette cé­lèbre par­ti­tion sur les dé­chi­re­ments d’un couple avec Eve­lyne de la Che­ne­lière.

Un autre au­teur sué­dois per­met au Théâtre de l’Op­sis de clore son cycle scan­di­nave à l’Es­pace Go. Mis en scène par Luce Pel­le­tier, Strind­berg donne la pa­role aux trois ex-épouses de cet an­ti­fé­mi­niste fé­roce, des textes si­gnés par neuf au­teures, d’Anaïs Bar­beau-La­va­lette à Jen­ni­fer Trem­blay.

Au­teurs ger­ma­no­phones sul­fu­reux

Fé­lix-An­toine Bou­tin, qui avait sur­tout mon­té ses propres créa­tions jus­qu’ici, se frotte à une deuxième oeuvre étran­gère : Les larmes amères de Pe­tra Von Kant, de Rai­ner Fass­bin­der. Un por­trait fé­mi­nin mar­quant, in­car­né par la fa­bu­leuse Anne-Ma­rie Ca­dieux.

Éga­le­ment au théâtre Pros­pe­ro, Ombre Eu­ry­dice, de l’Au­tri­chienne no­bé­li­sée El­friede Je­li­nek (La pia­niste), at­tise la cu­rio­si­té. Louis-Karl Trem­blay adapte cette ré­in­ter­pré­ta­tion fé­mi­niste du mythe d’Or­phée, avec no­tam­ment la dan­seuse Louise Bé­dard.

So­lène Paré, la nou­velle ar­tiste en ré­si­dence de l’Es­pace Go, in­ves­tit la pe­tite salle pour di­ri­ger le cruel Quar­tett d’Hei­ner Mül­ler.

His­toire et po­li­tique

Fruit d’une longue col­la­bo­ra­tion entre le PÀP, la com­pa­gnie Hô­tel-Mo­tel et le Na­tio­nal Theatre of Scot­land, Pre­mière neige/First Snow tisse des liens entre deux na­tions qui ont été ten­tées par l’in­dé­pen­dance po­li­tique. L’am­bi­tieuse aven­ture di­ri­gée par Pa­trice Du­bois au Quat’Sous mo­bi­lise un trio d’au­teurs et une dis­tri­bu­tion is­sus à la fois d’ici et de l’Écosse.

Dans Co­lo­ni­séEs, la per­cu­tante An­nick Le­febvre (J’ac­cuse) exa­mine le Qué­bec du der­nier de­mi-siècle à tra­vers le re­gard de Pau­line Ju­lien et Gé­rald Go­din — fi­gures om­ni­pré­sentes de l’an­née théâ­trale. Re­né Ri­chard Cyr y di­rige no­tam­ment Ma­cha Li­mon­chik et Be­noit McGin­nis.

Deuxième pièce en quelques mois à trai­ter du conflit is­raé­lo-pa­les­ti­nien après Os­lo, La mai­son aux 67 langues pri­vi­lé­gie un ton plu­tôt ab­surde. Ce texte du Ca­na­dien Jo­na­than Gar­fin­kel est mon­té par le nou­veau di­rec­teur ar­tis­tique de La Li­corne, Phi­lippe Lam­bert.

Re­gards neufs sur clas­siques

Grâce au Bri­tan­ni­cus de Ra­cine, le jeune met­teur en scène Florent Siaud fait sa ren­trée au Théâtre du Nou­veau Monde (TNM) aux com­mandes d’une dis­tri­bu­tion étin­ce­lante. À com­men­cer par Syl­vie Dra­peau (Agrip­pine), Fran­cis Du­charme (Né­ron) et Éric Ro­bi­doux dans le rôle-titre.

À Go, Ma­ga­lie Lé­pine-Blon­deau se me­sure à la ven­ge­resse Électre dans une mise en scène de Serge De­non­court. Eve­lyne de la Che­ne­lière a ré­écrit le texte de So­phocle afin d’en faire res­sor­tir «l’es­prit» ori­gi­nel.

À La Li­corne, dans une mise en scène de Mi­chel-Maxime Le­gault, on ver­ra Cr#%# d’oi­seau cave, où l’Amé­ri­cain Aa­ron Pos­ner s’amuse à dé­cons­truire La mouette de Tche­khov afin de ré­flé­chir sur notre rap­port à la célé­bri­té.

Jeunes au­teures

Elles sont par­ti­cu­liè­re­ment en ve­dette au Centre du Théâtre d’Au­jourd’hui. Dans Lignes de fuite, Ca­the­rine Cha­bot pour­suit sa dé­marche hy­per­réa­liste amor­cée dans Table rase. Un por­trait de ses contem­po­rains cette fois di­ri­gé par Syl­vain Bé­lan­ger.

Cam­pé dans un centre jeu­nesse, 21 al­lie un texte de Ra­chel Gra­ton (La nuit du 4 au 5) à une mise en scène d’Alexia Bür­ger (Les Har­dings). Aus­si à la salle Jean-Claude-Ger­main, Gué­rilla de l’or­di­naire, de Ma­rie-Ève Mi­lot et Ma­rie-Claude St-Laurent, se penche sur les « vio­lences sexistes or­di­naires ».

Dou­blé Ro­bert Le­page

Il y a cet at­ten­du Co­rio­lan qu’il met en scène au TNM et dont Le De­voir vous a dé­jà par­lé. Il y a aus­si son bien-ai­mé so­lo La face ca­chée de la Lune, que le co­mé­dien Yves Jacques re­prend au théâtre Jean-Du­ceppe.

Créa­tions in­con­tour­nables

En ce qui concerne Parce que la nuit, à Go, il suf­fit de dire que cette pièce de Da­ny Bou­dreault et Bri­gitte Haent­jens nous im­merge dans la vie et l’uni­vers ar­tis­tique de la brillante Pat­ti Smith. Et qu’elle met en ve­dette Cé­line Bon­nier.

Quant à La nuit où Lau­rier Gau­dreault s’est ré­veillé, au TNM, il s’agit de la nou­velle créa­tion de Mi­chel Marc Bou­chard, mise au monde par Serge De­non­court. L’au­teur des Muses or­phe­lines y dé­peint une som­mi­té de l’em­bau­me­ment (Ju­lie Le Bre­ton) qui re­vient dans son vil­lage à la mort de sa mère.

Ex­pé­riences des sens

Ma­rie Bras­sard crée à l’Usine C l’un des so­los sen­so­riels dont elle a le se­cret. In­tro­duc­tion à la vio­lence est dé­crit comme une «ré­flexion sur la per­cep­tion du temps et l’ap­pren­tis­sage de la bru­ta­li­té ».

Au Quat’Sous, Jé­ré­mie Niel, Chris­tian Bé­gin, Jus­tin La­ra­mée et l’ubi­quiste de la Che­ne­lière signent une créa­tion à quatre mains, Noir, qui dé­tourne «les mé­ca­nismes du po­lar». Avec une concep­tion so­nore de Syl­vain Bel­le­mare, os­ca­ri­sé pour le film Ar­ri­val.

Après l’im­mer­sif Lo­cal B-1717, Ge­ne­viève L. Blais pour­suit son ex­plo­ra­tion in si­tu en s’ins­pi­rant des En­fants ter­ribles de Coc­teau. Som­nam­bules a lieu dans une «chambre se­crète » de Côte-des-Neiges.

Théâtre et réel

Le théâtre de na­ture do­cu­men­taire a la cote. Qua­trième « spec­tacle de quar­tier» d’Es­pace libre, Home Dé­pôt: un mu­sée du pé­ris­sable plonge dans l’uni­vers d’un CHSLD, ti­ré des ren­contres entre 13 au­teurs et des ré­si­dents de ce lieu mal-ai­mé.

À la salle Jean-Claude-Ger­main, Aa­laa­pi donne la pa­role à cinq femmes ori­gi­naires du Nu­nav, en ma­riant show et do­cu­men­taire ra­dio­pho­nique. Et à La Cha­pelle, In­ter­sec­tions réunit en té­lé-pré­sence les té­moi­gnages de quatre ex-par­ti­ci­pants de ré­vo­lu­tions ci­toyennes.

VALÉRIAN MAZATAUD LE DE­VOIR

Chez De­nise-Pel­le­tier, Fé­lix-An­toine Bou­tin et So­phie Ca­dieux adaptent le film Fan­ny et Alexandre, somp­tueuse évo­ca­tion de l’en­fance.

VALÉRIAN MAZATAUD LE DE­VOIR

Cam­pé dans un centre jeu­nesse, 21 al­lie un texte de Ra­chel Gra­ton à une mise en scène d’Alexia Bür­ger, notre pho­to.

MA­RIE-FRANCE COAL­LIER LE DE­VOIR

À Go, Serge De­non­court di­rige Ma­ga­lie Lé­pi­neB­lon­deau qui se me­sure à la ven­ge­resse Électre et au TNM, il met en scène la nou­velle créa­tion de Mi­chel Marc Bou­chard.

Comments

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.