Mou­rir, ai­mer, gran­dir

Des web­sé­ries d’ici pour tous les goûts et les mo­ments char­nières de la vie

Le Devoir - - RENTRÉE CULTURELLE / ÉCRANS - AMÉ­LIE GAUDREAU

Les web­sé­ries et autres fic­tions qué­bé­coises uni­que­ment of­fertes en ligne sont de plus en plus nom­breuses. Le De­voir vous pro­pose une sé­lec­tion de nou­veau­tés nu­mé­riques pro­met­teuses.

Toutes sortes de morts

Dé­jà en ligne de­puis quelques jours, la web­sé­rie Le Killing os­cille entre la co­mé­die plus ou moins ab­surde et le thril­ler en ra­con­tant le jeu d’éli­mi­na­tion au­quel se livrent les mo­ni­teurs d’un camp de jour. À noo­vo.ca, de­puis le 7 jan­vier. Dans un re­gistre plus fan­tas­tique (quoique…), Marc-An­dré Coal­lier ef­fec­tue un re­tour re­mar­qué à l’écran dans Ger­main s’éteint, qui suit les ef­forts d’un homme qui re­çoit un diag­nos­tic d’ob­so­les­cence pro­gram­mée. Sur Tou.tv, dès le 30 jan­vier.

Les dan­gers de gran­dir

Ces deux web­sé­ries qui visent un pu­blic ado­les­cent abordent de fa­çon bien dis­tincte les «dan­gers» de gran­dir et de prendre conscience de la por­tée de ses actes. Dans Et puis Amé­lie est par­tie, un grand ado de 16 ans voit son amie ima­gi­naire de­puis sa tendre en­fance et dont il est main­te­nant amou­reux le quit­ter à cause de ses nou­velles ha­bi­tudes de vie plus «adultes». Il se­ra ver­ra im­po­ser par la Ré­gie de l’ac­com­pa­gne­ment ima­gi­naire un nou­veau com­pa­gnon pas re­po­sant (Di­dier Lu­cien, en grande forme). À tv5.ca, dès le 28 fé­vrier.

Le thril­ler OFF ra­conte les consé­quences de plus en plus graves d’une très longue panne d’élec­tri­ci­té pour les ha­bi­tants d’un vil­lage, à tra­vers le point de vue d’ado­les­cents, dont un jeune homme qui n’est peut-être pas com­plè­te­ment étran­ger à cette in­ter­rup­tion de cou­rant… En ligne à temps pour la re­lâche sco­laire à squat.te­le­que­bec.tv.

Ami­tiés aty­piques et amours com­pli­quées

Douze ans après Mi­nuit, le soir, Pierre-Yves Ber­nard et Claude Le­gault re­font équipe à l’écri­ture dra­ma­tique pour Ap­pelle-moi si tu meurs, un thril­ler dans le­quel Le­gault in­carne

un po­li­cier pris dans un di­lemme mo­ral au mo­ment d’une vaste opé­ra­tion an­ti­ma­fia qui risque d’em­por­ter un ami «se­cret», un lieu­te­nant de cette or­ga­ni­sa­tion cri­mi­nelle, in­ter­pré­té par De­nis Ber­nard. Claude Des­ro­siers (Aveux, Feux) réa­lise. Sur Club Illi­co, dès le 28 fé­vrier.

Il est éga­le­ment ques­tion de re­la­tions ami­cales pas ba­nales dans La mai­son des folles, qui ra­conte la dif­fi­cile in­té­gra­tion d’une ado­les­cente fraî­che­ment ar­ri­vée d’Afrique qui abou­tit dans une fa­mille d’ac­cueil pour jeunes filles pas com­modes, qu’elle ap­pren­dra à ai­mer même si elles lui font la vie dure. À unis.ca, dès le 10 avril

Il se­ra ques­tion d’ami­tié, mais sur­tout d’amours com­pli­quées dans Four­chette, une adap­ta­tion du blogue Les four­chettes de l’au­teure et scé­na­riste Sa­rah-Maude Beau­chesne (L’Aca­dé­mie), qui fait d’ailleurs le saut de­vant la ca­mé­ra pour l’oc­ca­sion. Sur Tou.tv, le 13 mars.

Et au prin­temps, la co­mé­die dra­ma­tique Téo­dore pas de h, une in­cur­sion dans la tête d’un tren­te­naire souf­frant d’un TDAH (Phi­lippe-Au­drey La­rueSt-Jacques) qui dé­cide de re­tour­ner à l’école pour fi­nir ses études se­con­daires, dé­chi­ré entre les conseils d’un co­loc pas tou­jours ai­dant et ceux d’une conseillère pé­da­go­gique au charme trou­blant, fe­ra à la fois ri­go­ler et ré­flé­chir qui s’y aven­tu­re­ra. À teo­do­re­pas­deh.com, en avril.

Une scène de la web­sé­rie Et puis Amé­lie est par­tie, dès le 28 fé­vrier TV5

ST-LAURENT.TV

Il est ques­tion de re­la­tions ami­cales pas ba­nales dans La mai­son des folles.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.