CLAS­SIQUE

Bee­tho­ven ★★★★ 1/2 Ni­cho­las An­ge­lich, In­su­la Or­ches­tra, Lau­rence Equil­bey, War­ner 0190295634179

Le Devoir - - CULTURE / DISQUE - Ch­ris­tophe Huss

Les Con­cer­tos nos 3 et 4 de Rach­ma­ni­nov in­ter­pré­tés par Ni­cho­las An­ge­lich avec Yan­nick Né­zet-Sé­guin à Mon­tréal en sep­tembre ont prou­vé qu’il fal­lait ac­cor­der une oreille très at­ten­tive à ce que fait ce pia­niste, ca­pable en un re­coin de ph­rase de faire sur­gir une so­no­ri­té ou un équi­libre in­ouïs, au sens propre du terme. Son disque des Con­cer­tos nos 4 et 5 de Bee­tho­ven se dis­tingue d’em­blée par un son du pia­no in­croya­ble­ment beau et cris­tal­lin. L’ins­tru­ment, un Pleyel de 1892, pos­sède à la fois la pa­tine des pia­nos an­ciens, avec des ai­gus entre cuivre et pa­pier mâ­ché qui semblent s’ou­vrir sur le ciel, et la cor­pu­lence d’un pia­no concer­tant. Les rap­ports de vo­lume avec In­su­la, qui joue à un peu plus de 40 mu­si­ciens sur des ins­tru­ments d’époque, sont par­faits. Entre la poé­sie des sons, le raf­fi­ne­ment du pia­niste et la jus­tesse des équi­libres, ce Bee­tho­ven ro­bo­ra­tif prend, avec un ton plus ro­man­tique, la place ré­fé­ren­tielle de la ver­sion Im­mer­seel-Weil par­mi les con­cer­tos joués dans des teintes et pro­por­tions «à l’an­cienne».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.