Une étu­diante pu­nie pour avoir en­la­cé un gar­çon

Le Devoir - - ÉTHIQUE ET RELIGIONS - AGENCE FRANCE-PRESSE AU CAIRE

Une étu­diante égyp­tienne a été ex­pul­sée de l’uni­ver­si­té al-Az­har à Man­sou­ra, dans le nord du pays, après la dif­fu­sion sur les ré­seaux so­ciaux d’une vi­déo dans la­quelle elle en­lace un gar­çon, a an­non­cé di­manche l’éta­blis­se­ment qui dé­pend de la pres­ti­gieuse ins­ti­tu­tion is­la­mique ba­sée au Caire.

Une courte vi­déo, mon­trant une jeune fille en­la­cer un gar­çon dans la cour d’un autre éta­blis­se­ment, l’Uni­ver­si­té de Man­sou­ra, a été lar­ge­ment re­layée sur les ré­seaux so­ciaux, sus­ci­tant la contro­verse dans une so­cié­té égyp­tienne très conser­va­trice.

«Le Con­seil de dis­ci­pline de l’uni­ver­si­té [d’al-Az­har] a pris la dé­ci­sion d’ex­clure la jeune fille […] à cause du tol­lé sus­ci­té par la vi­déo », a dé­cla­ré à l’AFP le porte-pa­role de cet éta­blis­se­ment, Ah­med Za­rie, qui n’a pas don­né de dé­tails sur l’iden­ti­té de l’étu­diante.

La sanc­tion, prise sa­me­di et of­fi­ciel­le­ment jus­ti­fiée par « la mau­vaise image » que l’étu­diante au­rait vé­hi­cu­lée de l’uni­ver­si­té, est fon­dée sur une loi re­la­tive à l’or­ga­ni­sa­tion des uni­ver­si­tés, a ajou­té M. Za­rie.

La jeune fille, ins­crite à la fa­cul­té d’études is­la­miques où la mixi­té n’est pas to­lé­rée, a la pos­si­bi­li­té de faire ap­pel de cette sanc­tion, se­lon lui.

Bien que les faits se soient pro­duits dans un autre éta­blis­se­ment, M. Za­rie a af­fir­mé qu’ils contre­ve­naient, de toute fa­çon, aux « va­leurs et prin­cipes de la so­cié­té ».

L’étu­diant de l’Uni­ver­si­té de Man­sou­ra, ins­crit à la fa­cul­té de droit, a éga­le­ment été re­con­nu « cou­pable », se­lon le porte-pa­role de son éta­blis­se­ment, Ha­ni Hi­lal. « Le Con­seil de dis­ci­pline de l’uni­ver­si­té va exa­mi­ner la sanc­tion adé­quate» lun­di, a-t-il pré­ci­sé à l’AFP.

Pres­ti­gieuse ins­ti­tu­tion du sun­nisme, al-Az­har se pré­sente ré­gu­liè­re­ment comme le porte-voix d’un is­lam to­lé­rant et ou­vert.

Pays conser­va­teur, l’Égypte est sou­vent se­couée par ce qui est per­çu comme des scan­dales de moeurs, lar­ge­ment re­layés sur les ré­seaux so­ciaux.

Plu­sieurs per­sonnes ac­cu­sées d’ho­mo­sexua­li­té ou de dif­fu­sion d’images sexuel­le­ment conno­tées ont été con­dam­nées à des peines de pri­son, pour « in­ci­ta­tion à la dé­bauche » ou en­core « at­teinte aux bonnes moeurs ».

La jeune fille, ins­crite à la fa­cul­té d’études is­la­miques où la mixi­té n’est pas to­lé­rée, a la pos­si­bi­li­té de faire ap­pel de cette sanc­tion, se­lon le por­te­pa­role de l’uni­ver­si­té

Comments

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.