Guy-Anne Du­val

Di­rec­trice du dé­ve­lop­pe­ment des af­faires Ex­po­gra­phiq

Le Droit Affaires - - PUBLIREPORTAGE -

IL NE FAUT PAS ABANDONNER, C’EST TRÈS IM­POR­TANT DANS

LES DOCUMENTS D’AP­PEL D’OFFRES DE VRAI­MENT RÉ­PONDRE À CHA­CUN DES CRITÈRES », FAIT VALOIR LA DI­REC­TRICE DU DÉ­VE­LOP­PE­MENT DES AF­FAIRES DE LA FIRME GA­TI­NOISE EX­PO­GRA­PHIQ, GUY-ANNE DU­VAL.

« Les res­sources à l’in­terne, juste pour sou­mis­sion­ner, c’est très la­bo­rieux, ça coûte de l’ar­gent pour les gens qui doivent les ré­di­ger et faire les es­ti­ma­tions. Ça prend quelques se­maines, alors ça, c’est le plus gros des obs­tacles », ex­plique la re­pré­sen­tante de l’en­tre­prise qui peut dé­cro­cher jus­qu’à 3 M $ par an­née en contrats fé­dé­raux. Ses pro­pos font écho à une étude pu­bliée cette an­née par l’École de ges­tion Tel­fer de l’Uni­ver­si­té d’Ot­ta­wa, qui re­le­vait plu­sieurs obs­tacles ren­con­trés par les PME ca­na­diennes, qui four­nissent ou non des biens et ser­vices au fédéral. Un peu plus de 40 % des en­tre­prises son­dées avan­çaient d’ailleurs la com­plexi­té du pro­ces­sus. Il reste que les avan­tages de faire af­faire avec le fédéral sont aus­si nom­breux, se­lon Mme Du­val, pour la com­pa­gnie Ex­po­gra­phiq qui, de­puis 40 ans, offre des ser­vices dans le do­maine des mu­sées, des ex­po­si­tions, de la concep­tion sur me­sure et du mar­ke­ting 3D.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.