PLUS QUE DU RE­CY­CLAGE

Le Droit Affaires - - SOMMAIRE - par Émilie Pel­le­tier Le Droit

Lea­der en re­cy­clage et en ré­cu­pé­ra­tion, Re­cycle Ac­tion est aus­si très en­ga­gée dans sa com­mu­nau­té de l’Est on­ta­rien. En outre, la grande ma­jo­ri­té de sa qua­ran­taine d’em­ployés re­lève quo­ti­dien­ne­ment le dé­fi de l’em­ploya­bi­li­té.

DANS L’EST ON­TA­RIEN, LES RÉ­SI­DENTS LA CONNAISSEN­T COMME CELLE QUI TRAITE LE CONTE­NU DE LEURS

BOÎTES BLEUES. Mais Re­cycle Ac­tion, c’est en­core plus que ça. En plus d’être un lea­der en re­cy­clage et en ré­cu­pé­ra­tion ré­si­den­tiels, com­mer­ciaux et in­dus­triels, cette en­tre­prise en­vi­ron­ne­men­tale est aus­si pro­fon­dé­ment en­ga­gée dans sa com­mu­nau­té.

C’est le ma­tin, il est 8h30. Les 40 em­ployés de Re­cycle Ac­tion ar­rivent au bou­lot. Dans ce centre de dé­pôt et de tri des ma­tières re­cy­clables, on traite le pa­pier, le car­ton, le verre, le plas­tique, le sty­ro­mousse blanc, les mé­taux fer­reux et l’alu­mi­nium.

Cer­tains des tra­vailleurs s’ins­tallent à leur sta­tion de tri et s’ap­prêtent à sé­pa­rer les ma­tières re­cy­clables. D’autres montent dans leurs cha­riots élé­va­teurs et di­verses ma­chines. Ils ont tous et cha­cun une rou­tine qui leur est propre et ab­so­lu­ment né­ces­saire. En fait, la plu­part d’entre eux ont des dé­fis re­liés à l’em­ploya­bi­li­té.

Ces dé­fis peuvent au­tant être de ca­rac­tère in­tel­lec­tuel que phy­sique. L’en­tre­prise prône éga­le­ment l’em­bauche de tra­vailleurs ex­pé­ri­men­tés, c’est-à-dire des per­sonnes de 55 ans et plus.

Cette conscience so­ciale consti­tue jus­te­ment la mis­sion prin­ci­pale de Re­cycle Ac­tion, et la rai­son même de sa créa­tion, il y a 11 ans.

re­tour dans le temps

Au dé­but des an­nées 2000, Va­lo­ris pour en­fants et adultes de Pres­cott-Rus­sell, un or­ga­nisme qui offre des ser­vices so­ciaux et com­mu­nau­taires, était à la re­cherche d’em­plois pour des in­di­vi­dus qui avaient des dé­fis re­liés à l’em­ploya­bi­li­té.

C’est à ce mo­ment que le Groupe Con­vex a été mis sur pied. Cette cor­po­ra­tion de l’Est on­ta­rien in­cube et gère huit en­tre­prises so­ciales, in­cluant Re­cycle Ac­tion, à Haw­kes­bu­ry.

Le di­rec­teur des opé­ra­tions, Ro­bert Les­sard, sou­ligne que ces em­plois offrent une sta­bi­li­té « très im­por­tante » pour les tra­vailleurs. « Une fois qu’ils sont ins­tal­lés et qu’ils ont trou­vé leur place, ce sont des em­plois qui sont nor­ma­li­sants. Au fond, ce sont des em­ployés comme tout le monde. Ils ont des jour­nées moins bonnes que d’autres, ils ont hâte au ven­dre­di, comme tout le monde. »

La plu­part d’entre eux n’ont pas de per­mis de conduire. Va­lo­ris, un par­te­naire im­por­tant de l’en­tre­prise et du Groupe Con­vex, leur offre gra­tui­te­ment le trans­port en au­to­bus tous les jours, ma­tin et soir.

L’en­ga­ge­ment dans la com­mu­nau­té

Lors de sa créa­tion, Re­cycle Ac­tion ne s’oc­cu­pait que de la ré­cu­pé­ra­tion ré­si­den­tielle. Or, de­puis 2011, dans les mu­ni­ci­pa­li­tés plus à l’est de Pres­cott-Rus­sell, no­tam­ment celles de Haw­kes­bu­ry, de Haw­kes­bu­ryEst et de Cham­plain, les en­tre­pre­neurs de par­tout peuvent ve­nir à l’en­tre­pôt pour y dé­po­ser toutes sortes de ma­tières.

Re­cycle Ac­tion est d’ailleurs la seule en­tre­prise de toute la ré­gion à re­cy­cler le sty­ro­mousse blanc. « Tous les ma­ga­sins peuvent ap­por­ter leur sty­ro­mousse ici, sé­pa­ré­ment des autres ma­tières, et on s’en oc­cupe. »

Par l’en­tre­mise de ses contrats avec les mu­ni­ci­pa­li­tés, le centre amasse aus­si un frais de dé­char­ge­ment. À chaque tonne dé­po­sée, Re­cycle Ac­tion re­met 1$ à des pro­jets en­vi­ron­ne­men­taux aca­dé­miques. Ce­la si­gni­fie en­vi­ron 4500$ par an­née qui sont re­mis à une va­rié­té de pro­jets sco­laires. À titre d’exemple, ils ont construit un jar­din dans une cour d’école de Haw­kes­bu­ry, où ils font pous­ser des fruits et lé­gumes pour les jeunes, et l’ex­cé­dent est en­voyé dans les banques ali­men­taires.

Plu­sieurs vi­sites d’écoles sont aus­si or­ga­ni­sées au centre, pour mon­trer aux élèves le pro­ces­sus de la ré­cu­pé­ra­tion et du re­cy­clage.

« On veut juste faire notre part dans la so­cié­té », conclut M. Les­sard.

Ro­bert Les­sard

Di­rec­teur des opé­ra­tions Re­cycle Ac­tion

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.