Trop de som­meil nui­rait au cer­veau, se­lon une étude ca­na­dienne

Le Droit - - ACTUALITÉS -

— Trop de som­meil pour­rait nuire à la per­for­mance cog­ni­tive du cer­veau, af­firment des cher­cheurs ca­na­diens. Les conclu­sions pré­li­mi­naires de la plus im­por­tante étude ja­mais réa­li­sée sur le som­meil confirment que les gens qui dorment sept ou huit heures par nuit ont une meilleure per­for­mance cog­ni­tive que ceux qui dorment moins — ou plus. Plus de 40000 per­sonnes pro­ve­nant de par­tout dans le monde ont ré­pon­du au long ques­tion­naire scien­ti­fique mis en ligne en juin 2017 par les cher­cheurs de l’ins­ti­tut Brain and Mind de l’uni­ver­si­té Wes­tern On­ta­rio. Ce ques­tion­naire les in­ter­ro­geait no­tam­ment au su­jet de leur médication, de leur âge, de leur lieu de ré­si­dence et de leur ni­veau d’édu­ca­tion. En­vi­ron la moi­tié des par­ti­ci­pants ont rap­por­té dor­mir moins de 6,3 heures par nuit, soit en­vi­ron une heure de moins que ce qui est re­com­man­dé. Les conclu­sions pré­li­mi­naires de l’étude ont été pu­bliées cette se­maine par le jour­nal scien­ti­fique Sleep.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.