Trop in­dis­ci­pli­nés

Le Droit - - SPORTS - MAR­TIN COM­TOIS mcom­tois@le­droit.com LE DROIT

Une se­maine plus tard, le de­mi dé­fen­sif Ri­co Mur­ray (pho­to) a en­core une crotte sur le coeur. Ses co­équi­piers aus­si.

Le Rouge et Noir a ac­cor­dé 40 points à son der­nier match contre les Blue Bom­bers de Win­ni­peg. Il ne res­sem­blait en rien à la for­ma­tion qui aligne la deuxième meilleure dé­fen­sive de la LCF.

« C’était tout sim­ple­ment hon­teux », a avoué Mur­ray avant le dé­part du Rouge et Noir vers Ed­mon­ton.

Son équipe ten­te­ra de re­bon­dir sa­me­di contre les Es­ki­mos.

« Notre at­taque a mar­qué 32 points la se­maine der­nière et nous avons per­du. Elle avait fait sa part. Ça fait mal d’en­cais­ser une dé­faite dans ce temps-là.

«En fait, il n’y a pas d’ex­cuse.» Em­bau­ché du­rant l’hi­ver, Mur­ray est ra­pi­de­ment de­ve­nu une voix très écou­tée dans le ves­tiaire du Rouge et Noir. Il a ga­gné la coupe Grey l’an der­nier et s’avère en­core un des joueurs dé­fen­sifs les plus ef­fi­caces à tra­vers le cir­cuit.

«Il va fal­loir ar­rê­ter de se ti­rer dans le pied. Nous avons éco­pé de trop de pé­na­li­tés lors de notre der­nier match... Des pé­na­li­tés coû­teuses no­tam­ment en fin de match. Tu ne peux pas es­pé­rer ga­gner à l’au­tomne en jouant de la sorte.»

Ot­ta­wa a éco­pé de 12 pé­na­li­tés pour 174 verges. Il y avait de tout, no­tam­ment ru­desse sur le quart-ar­rière et des blocs illé­gaux.

Lors du match pré­cé­dent, Mur­ray et sa bande avaient vu trois de leurs tou­chés être an­nu­lés en rai­son de pé­na­li­tés.

«Toute la se­maine, les en­traî­neurs ont mar­te­lé un mot... Dis­ci­pline, a sou­li­gné le vé­té­ran de six sai­sons.

«Nous l’avons vu sur bande vi­déo. Nous n’avons pas per­du le der­nier match parce que nous avions per­du nos ba­tailles in­di­vi­duelles. C’est nos mau­vaises pé­na­li­tés qui nous ont cou­lées. La bonne nou­velle ? Ça se cor­rige.» L’autre bonne nou­velle ?

Le Rouge et Noir af­fron­te­ra une équipe qui en ar­rache drô­le­ment après un dé­but de sai­son du ton­nerre.

Les Es­ki­mos ont per­du cinq de leurs six der­niers matches et oc­cupent le der­nier rang de la di­vi­sion Ouest. Ils n’ont pas mar­qué de tou­ché of­fen­sif à leurs deux der­nières sor­ties.

«Oui, mais ils ont Mike Reilly», a rap­pe­lé un joueur du Rouge et Noir qui écou­tait non loin l’en­tre­vue de Mur­ray avec le jour­na­liste.

Reilly, le joueur par ex­cel­lence de la der­nière sai­son dans la LCF, éprouve sa part de dif­fi­cul­tés.

Les sta­tis­tiques ne mentent pas. Le quart-ar­rière étoile des Es­ki­mos a été vic­time de 11 sacs et six in­ter­cep­tions lors des trois der­niers matches, dont une dé­faite de 28-15 contre Ot­ta­wa le 22 sep­tembre.

«Il faut se concen­trer sur nous-mêmes et mon­trer que nous avons ap­pris de nos er­reurs de la se­maine pré­cé­dente», a sou­te­nu Ri­co Mur­ray.

Quelques chan­ge­ments ont été ap­por­tés à la dé­fen­sive en vue de ce pro­chain match. De­vin But­ler ef­fec­tue­ra un pre­mier dé­part au sein de la ter­tiaire.

Ch­ris Ackie, ac­quis des Alouettes, va par­ta­ger le tra­vail avec Ky­ries He­bert à un des postes de se­con­deurs.

Le pla­queur Blaine Wood­son dis­pu­te­ra aus­si un pre­mier match en tant que ré­ser­viste. Et ce se­ra le re­tour de l’ai­lier dé­fen­sif Ave­ry El­lis, qui était bles­sé de­puis le mois de juillet.

Pour un deuxième match de suite, Jean-Phi­lippe Bol­duc rem­pla­ce­ra son ami An­toine Pru­neau à titre de ma­rau­deur.

Cette vi­site à Ed­mon­ton pour­rait ne pas être la seule pour le Rouge et Noir en 2018.

Le match de la coupe Grey est pré­vu jus­te­ment au Com­mon­wealth Sta­dium le 25 no­vembre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.