La Coop fé­dé­rée af­firme sa mis­sion en ré­gion !

CAPITALES STU­DIO | ZONE CRÉA­TIVE UNE RÉA­LI­SA­TION DU SER­VICE DE LA PRO­MO­TION

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Source de fier­té, de vi­ta­li­té éco­no­mique et de créa­tion d’em­plois de­puis près d’un siècle, La Coop fé­dé­rée et ses co­opé­ra­tives af­firment plus que ja­mais le rôle cen­tral qu’elles jouent en ma­tière de dé­ve­lop­pe­ment so­cial et éco­no­mique des ré­gions. Pièce maî­tresse de l’es­sor du Qué­bec, le sec­teur de l’agri­cul­ture et de l’agroa­li­men­taire vit ac­tuel­le­ment de grands chan­ge­ments. À ces mu­ta­tions, La Coop fé­dé­rée et son ré­seau ré­pondent pré­sents !

« En par­te­na­riat avec les co­opé­ra­tives ré­gio­nales, La Coop fé­dé­rée met tout en oeuvre pour se don­ner les moyens de sai­sir les nou­velles oc­ca­sions d’af­faires par­tout au Qué­bec et ailleurs au Ca­na­da, et ce­la, au pro­fit des consom­ma­teurs et des fa­milles agri­coles de chez nous. Elle a à coeur de de­meu­rer un ou­til d’oc­cu­pa­tion du ter­ri­toire et un mo­teur éco­no­mique puis­sant à l’échelle de toute la pro­vince », dé­clare d’em­blée son pré­sident, Ghis­lain Ger­vais. En dé­pit de sa vi­ta­li­té, l’agroa­li­men­taire fait pré­sen­te­ment face à des en­jeux de taille. L’in­dus­trie se conso­lide et se trans­forme, la concur­rence mon­diale se fait de plus en plus forte et di­vers dé­fis – pé­nu­rie de main-d’oeuvre, conso­li­da­tion des fermes, chan­ge­ments cli­ma­tiques – per­durent. La re­mise en ques­tion de la ges­tion de l’offre par les ÉtatsU­nis dans le cadre de la né­go­cia­tion de l’AEUMC et les ac­cords de libre-échange avec l’Eu­rope gé­nèrent aus­si de l’in­cer­ti­tude. On es­time néan­moins que le sec­teur agri­cole qué­bé­cois au­rait la pos­si­bi­li­té de haus­ser sa pro­duc­tion d’au moins 30 % au cours des dix pro­chaines an­nées et que plus de 20 000 em­plois pour­raient être créés. La crois­sance doit se pour­suivre afin que la pro­duc­tion agri­cole et la trans­for­ma­tion ali­men­taire se per­pé­tuent dans la for­ma­tion d’une chaîne de va­leur au bé­né­fice des pro­duc­teurs et des ré­gions et pour aug­men­ter les parts de mar­ché. « Dans ce contexte, La Coop fé­dé­rée et ses co­opé­ra­tives sou­haitent ré­af­fir­mer leur sta­tut de lea­der ici et ailleurs au pays et conti­nuer à avoir un im­pact po­si­tif sur le dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal, in­siste M. Ger­vais. C’est pour­quoi nous nous sommes en­ga­gés dans un pro­jet de mo­der­ni­sa­tion à tra­vers le­quel nous vi­sons à nous don­ner plus d’agi­li­té com­mer­ciale. Dans le meilleur in­té­rêt de tous nos membres et des consom­ma­teurs, nous vou­lons ti­rer avan­tage de nos ac­ti­vi­tés di­ver­si­fiées et équi­li­brées. »

La Coop fé­dé­rée en tour­née

En com­pa­gnie du chef de la di­rec­tion, Gaé­tan Des­roches, le pré­sident de La Coop fé­dé­rée sillon­ne­ra les routes du Qué­bec pour al­ler à la ren­contre des par­ties pre­nantes et des ac­teurs in­fluents de cha­cune des ré­gions. Po­li­ti­ciens, gens d’af­faires, pro­duc­teurs agri­coles, di­rec­teurs généraux et membres des conseils d’ad­mi­nis­tra­tion des co­opé­ra­tives pour­ront ain­si re­ce­voir une in­for­ma­tion à jour concer­nant l’ini­tia­tive de mo­der­ni­sa­tion en dé­ploie­ment. « Rap­pe­lons que le mo­dèle co­opé­ra­tif nous anime et qu’il nous per­met d’être au ser­vice des fa­milles agri­coles et des gé­né­ra­tions fu­tures de­puis bien­tôt 100 ans. Nous en sommes fiers parce qu’il place l’hu­main au centre des dé­ci­sions. Notre dé­marche est as­so­ciée à un dis­cours d’in­no­va­tion, mais en tant que plus im­por­tante en­tre­prise agri­cole et agroa­li­men­taire au Qué­bec, il nous faut res­ter à l’af­fût et nous ajus­ter », conclut le pré­sident.

www.la­coop.coop

Conte­nu com­man­di­té

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.