Un Gatinois fait le saut dans l’UFC

Le Droit - - SPORTS - MAR­TIN COM­TOIS mcom­tois@le­droit.com

Un pre­mier com­bat­tant ori­gi­naire de l’Ou­taouais mon­te­ra dans l’oc­to­gone de l’UFC au dé­but de la nou­velle an­née.

Marc-An­dré Bar­riault, qui a gran­di à Bu­ckin­gham avant de dé­mé­na­ger à Qué­bec il y a huit ans, a conclu un pacte pour quatre com­bats avec la puis­sante or­ga­ni­sa­tion d’arts mar­tiaux mixtes. L’an­nonce a été ef­fec­tuée en grande pompe, ven­dre­di après-mi­di, dans la vieille ca­pi­tale.

« Ça fait long­temps que j’at­tends ce mo­ment », a avoué le com­bat­tant âgé de 28 ans au bout du fil.

Il était 18 h. Bar­riault, qui pos­sède une fiche de 11-1 et huit KO chez les pros, avait pas­sé les der­nières heures à mul­ti­plier les en­tre­vues.

C’est qu’il est per­çu comme l’un des plus beaux es­poirs chez les 185 livres à se joindre à l’UFC.

« Je n’ai pas eu le temps en­core de re­ve­nir sur terre. Je ne réa­lise pas en­core tout ce qui vient de se pas­ser. »

« TKO a ré­ser­vé le centre Vi­déo­tron ici à Qué­bec juste pour an­non­cer mon contrat avec UFC. On a mon­tré mes meilleurs mo­ments en com­bat sur l’écran géant. Il y avait même un gâ­teau pour me fé­li­ci­ter et me sou­hai­ter la bien­ve­nue dans l’UFC. »

Tout ça, c’était l’idée de son pro­mo­teur Sté­phane Pa­try, l’homme qui l’a at­ti­ré vers TKO, l’or­ga­ni­sa­tion qué­bé­coise d’arts mar­tiaux mixtes.

Sur­nom­mé « Po­wer Bar », Bar­riault a com­bat­tu dans des ga­las au Qué­bec de­puis presque deux ans, ga­gnant deux cein­tures de cham­pion. Il sa­vait que son pas­sage vers l’UFC n’était qu’une ques­tion de temps, qu’il al­lait imi­ter no­tam­ment les Georges St-Pierre, Pa­trick Cô­té, Da­vid Loi­seau et Jo­na­than Goulet.

« L’UFC, c’est une grosse ma­chine. Tu dois res­pec­ter sa fa­çon de faire. Il faut être pa­tient. »

La date de son pre­mier com­bat n’a pas été ar­rê­tée. Mais le prin­ci­pal in­té­res­sé s’at­tend à échan­ger des coups tôt en 2019.

« J’ai re­gar­dé les cartes pré­vues tôt dans l’an­née et j’ai ci­blé celle du 10 fé­vrier au Bré­sil. Ça se­rait bien. Ça me don­ne­rait aus­si le temps de tra­vailler sur quelques fa­cettes que je n’ai pas eu la chance dans la der­nière an­née, car j’étais tou­jours en camp d’en­traî­ne­ment en vue d’un com­bat. »

Marc-An­dré Bar­riault a in­sis­té sur un point en en­tre­vue.

« J’ai tou­jours dit que même si je suis ren­du à Qué­bec, je me rap­pelle d’où je viens, où j’ai com­men­cé », a-t-il dit.

Ses dé­buts dans un oc­to­gone se sont pas­sés chez Pa­te­naude en Ou­taouais. Plus pré­ci­sé­ment sous la fé­rule de Pa­trick Mar­cil.

« C’est mon men­tor. Je lui ai an­non­cé la nou­velle hier avant plu­sieurs autres per­sonnes. C’était im­por­tant pour moi de lui dire que j’ai at­teint mon ob­jec­tif. »

— AR­CHIVES, LE SO­LEIL

Le Gatinois Marc-An­dré Bar­riault fe­ra le saut dans l’UFC en 2019.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.