Une loi trop dure

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Une « agence » canadienne tra­vaille avec des avo­cats (payés par des dons), afin de convaincre notre gou­ver­ne­ment d’al­lé­ger la loi au Ca­na­da pour don­ner le droit de mou­rir dans la di­gni­té.

Je ne com­prends pas que la loi soit si ri­gide en 2019 en­vers les per­sonnes en perte d’au­to­no­mie qui sou­haitent mettre fin à leur vie, non seule­ment en rai­son de leurs souf­frances phy­sique et mo­rale mais aus­si et sur­tout pour les ai­dants qui se tuent à pe­tit feu à s’oc­cu­per d’eux. Il suf­fit d’al­ler vi­si­ter toutes les ré­si­dences pour aî­nés au Ca­na­da afin de réa­li­ser le nombre crois­sant de per­sonnes sou­hai­tant mettre fin à leurs souf­frances.

En Suisse, il en coûte 8000 $ pour mou­rir dans la di­gni­té : se­rait-ce la so­lu­tion ?

Vi­viane For­cier, Gatineau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.