Un bon voyage mal­gré tout

Le Droit - - LES SÉNATEURS -

Leur voyage en Ca­li­for­nie s’est ter­mi­né en queue de... re­quins, mais les Sé­na­teurs pou­vaient quand même dres­ser un bi­lan po­si­tif de ce­lui-ci avant de ren­trer à la mai­son di­manche.

Après leurs deux gains en 24 heures à Ana­heim et Los An­geles, c’était 0-0 contre les Sharks jus­qu’à la 38e mi­nute de jeu sa­me­di, avant que ces der­niers ne pro­fitent de deux bonds chan­ceux pour se sau­ver avec un gain de 4-1. «Avec le but dans un fi­let dé­sert, c’est un match de 3-1 où on a deux bonds mal­chan­ceux. Leur gars (Brent Burns) prend un tir du coin qui frappe notre gars (Chris­tian Ja­ros) et ça rentre, et un autre lan­cer dé­vie sur trois gars et ça rentre tout juste. On n’a pas eu ces bonds-là. Nous étions là contre un club avec un ali­gne­ment pa­que­té, les gars ont don­né tout ce qu’ils avaient. On s’est don­né une chance et je suis très fier d’eux. C’est un très bon voyage, où on s’est bien te­nu, la struc­ture et l’éthique de tra­vail étaient bonnes, l’ef­fort était ex­cellent. Beau­coup de gars gran­dissent très ra­pi­de­ment, sur­tout à la dé­fense où on avait une re­crue sur chaque duo», ana­ly­sait l’en­traî­neur-chef Guy Bou­cher tard sa­me­di.

Son club n’a al­loué que six buts lors des trois matches sur la côte du Pa­ci­fique, ce qui est certes en­cou­ra­geant pour une équipe qui est bonne der­nière dans la LNH pour les buts et les tirs ac­cor­dés à l’ad­ver­saire. Le nou­veau gar­dien An­ders Nils­son a en­core été très so­lide (28 ar­rêts) même s’il a per­du son duel contre Mar­tin Jones.

Le re­tour au jeu du centre Jean-Ga­briel Pa­geau n’est certes pas étran­ger à ce re­dres­se­ment dé­fen­sif. «Nous avons fait beau­coup de bonnes choses lors de ce voyage. Le ré­sul­tat n’a pas été ce qu’on vou­lait lors du der­nier match, mais l’ef­fort était là... C’est bon d’avoir re­trou­vé le goût de la vic­toire et on va de­voir conti­nuer à bâ­tir là-des­sus.», a sou­li­gné Pa­geau.

Mark Stone n’était pas sa­tis­fait, lui : «C’est un bon voyage, mais on a lais­sé quelque chose sur la table. Je n’ai pas trou­vé qu’on a bien joué (sa­me­di), pour être bien hon­nête. On n’a pas ob­te­nu beau­coup de chances à cinq contre cinq, nos chances sont ve­nues seule­ment en avan­tage nu­mé­rique», es­ti­mait-il.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.