Fé­mi­niste contro­ver­sé à la Bi­blio­thèque de To­ron­to

Le Droit - - ACTUALITÉS -

TO­RON­TO — La Bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale de To­ron­to est sous le feu de cri­tiques pour son re­fus d’an­nu­ler une confé­rence en ses murs d’une fé­mi­niste qui a te­nu des propos contro­ver­sés sur les femmes trans­genres. Dans une pé­ti­tion en ligne, qui a re­cueilli plus de 2200 si­gna­tures, les op­po­sants sou­tiennent que la bi­blio­thèque four­nit ain­si une plate-forme à Me­ghan Mur­phy pour la pro­pa­ga­tion d’un dis­cours hai­neux. Mme Mur­phy, qui di­rige le site in­ter­net Fe­mi­nist Cur­rent (Cou­rant fé­mi­niste), a dé­jà écrit que «per­mettre aux hommes de s’iden­ti­fier en tant que femmes» me­nace les femmes et leurs droits. La Bi­blio­thèque de To­ron­to est consciente que l’évé­ne­ment a pro­vo­qué «de la co­lère et de l’in­quié­tude», mais elle rap­pelle son obli­ga­tion de pro­té­ger la li­ber­té d’ex­pres­sion. Elle ne croit pas, par ailleurs, que la confé­rence de Mme Mur­phy, in­ti­tu­lée L’iden­ti­té sexuelle : que si­gni­fie-t-elle pour la so­cié­té, le droit et les femmes?, consti­tue une vio­la­tion de sa po­li­tique de lo­ca­tion d’es­paces. La pé­ti­tion en ligne, ini­tiée par les au­trices Ali­cia El­liott, Ca­the­rine Her­nan­dez et Car­rianne Leung, sou­tient que si on laisse Mme Mur­phy prendre la pa­role dans une bi­blio­thèque pu­blique, ce­la «équi­vaut à nier la ga­ran­tie d’of­frir un es­pace sûr et équi­table pour les com­mu­nau­tés trans».

La Presse ca­na­dienne

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.