«Une so­lu­tion ma­gique pour ga­gner des élec­tions »

Le Droit - - ACTUALITÉS - MAXIME PEDNEAUD-JOBIN MA­THIEU BÉLANGER ma­be­lan­[email protected]­droit.com

Le Droit a ré­vé­lé, dans son édi­tion de jeu­di, que la Com­mis­sion de la ca­pi­tale na­tio­nale était sur le point d’ac­cor­der un contrat à une firme pro­fes­sion­nelle pour la pla­ni­fi­ca­tion d’un ré­seau in­té­gré de trans­port entre Ot­ta­wa et Ga­ti­neau. Cette pla­ni­fi­ca­tion de­vait in­clure, entre autres, ce sixième pont. Mis au fait de ces in­for­ma­tions par Le Droit, les ca­bi­nets des maires de Ga­ti­neau et d’Ot­ta­wa ont fait des pres­sions po­li­tiques au­près du bu­reau du pre­mier di­ri­geant de la CCN pour que ce der­nier re­tire l’ap­pel d’offres pu­blic. Cette si­tua­tion a fait bon­dir plu­sieurs po­li­ti­ciens, dont cer­tains sont pré­sen­te­ment en élec­tion.

En re­ven­di­quant un sixième pont, le dé­pu­té sor­tant de Ga­ti­neau, Ste­ven MacKin­non, pro­pose une « so­lu­tion ma­gique pour ga­gner des élec­tions» es­time le maire Maxime Pedneaud-Jobin. « Je ne pense pas que c’est comme ça qu’on doit ap­pro­cher ça, il faut faire ça de fa­çon sé­rieuse », a-t-il ajou­té.

Le maire de Ga­ti­neau a convo­qué la presse à 15 h, jeu­di, pour ré­agir aux pro­pos de M. MacKin­non te­nus plus tôt dans la jour­née en ré­ac­tion aux ar­ticles du Droit. Se­lon M. Pedneaud-Jobin, M. MacKin­non ne fait que ré­pé­ter le même dis­cours qui s’est tou­jours sol­dé par un échec de­puis des dé­cen­nies.

« Le désac­cord que j’ai de­puis des an­nées avec M. MacKin­non c’est qu’il cible une in­fra­struc­ture, il dit que ça prend un pont, ex­plique M. Pedneaud-Jobin. En fait, il a le même dis­cours que bien des gens ont eu pen­dant des an­nées qui nous ont me­nés à un échec et des études qui n’ont rien don­né parce qu’elles ne par­taient pas de la base. Ce qu’il pro­pose n’est pas por­teur de ré­sul­tats. La vo­lon­té des gens c’est de ré­gler le pro­blème de conges­tion. Ils ciblent une in­fra­struc­ture parce que quel­qu’un leur dit j’ai une so­lu­tion ma­gique. […] Si on ré­pète les mêmes ac­tions, ça au­ra les mêmes ef­fets. »

M. Pedneaud-Jobin a af­fir­mé ne pas être contre un 6e lien entre Ot­ta­wa et Ga­ti­neau, mais se­lon lui bien des ana­lyses doivent en­core être réa­li­sées pour sa­voir de quelle in­fra­struc­ture la ré­gion a réel­le­ment be­soin, et à quel en­droit.

« M. MacKin­non dit que ce se­rait un pont aus­si pour le trans­port en com­mun, mais ni OC Trans­po ni la So­cié­té de trans­port de l’Ou­taouais (STO) ne disent qu’ils ont be­soin d’un pont à l’Est pré­sen­te­ment, rap­pelle le maire de Ga­ti­neau. Les deux cô­tés de la ri­vière sont en crois­sance, un mo­ment don­né on au­ra be­soin d’un lien. Est-ce que c’est un pont vers Cum­ber­land qui cor­res­pon­drait au pro­jet de Bour­bon­nais ? Dans les études qu’on est en train de mettre à jour à grands frais, ce site ne s’y re­trouve pas. Quel est l’im­pact du train lé­ger, du Ra­pi­bus sur un fu­tur pont ? Est-ce que c’est un pont pour le trans­port en com­mun ? »

M. Pedneaud-Jobin es­time que c’est avant tout le pro­ces­sus qu’il a mis de l’avant avec le maire Jim Wat­son qui va don­ner des fruits.

« Les gens qui veulent un pont, ce qu’ils veulent c’est de ne plus être po­gnés dans leur au­to ou dans des au­to­bus eux-mêmes pris dans la conges­tion, a dit le maire. C’est pour ça que ça prend une vi­sion d’en­semble ve­nant de ceux qui connaissen­t ça, et ça, ce sont la STO et OC Trans­po, les deux villes et la CCN. »

WOODBURY, LE­DROIT — PA­TRICK

Le maire de Ga­ti­neau, Maxime Pedneaud-Jobin, et le dé­pu­té sor­tant Ste­ven MacKin­non sont à cou­teaux ti­rés sur le pro­jet de 6e pont.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.