Une autre chance pour Nick Paul

Le Droit - - LES SÉNATEURS - MARC BRAS­SARD mbras­[email protected]­droit.com

LAS VE­GAS — Quand il a été re­tran­ché au mi­lieu du camp d’en­traî­ne­ment des Sé­na­teurs au re­tour d’un voyage en Co­lom­bie-Bri­tan­nique, Nick Paul sa­vait que le cou­pe­ret al­lait lui tom­ber sur la tête.

« Je sa­vais que je n’avais pas eu le meilleur match à Van­cou­ver, je n’étais pas content de moi-même. Je sa­vais que ça s’en ve­nait (son re­tran­che­ment). En re­tour­nant à Bel­le­ville, je sa­vais qu’il fau­drait que je tra­vaille en­core plus fort. J’avais tra­vaillé tout l’été et il me man­quait quelque chose, là, je suis de re­tour et j’ob­tiens une grosse chance et je dois en pro­fi­ter », a-til ré­pon­du quelques heures avant d’être lan­cé dans la mê­lée par D.J. Smith, quand Le Droit lui a de­man­dé s’il crai­gnait de ne ja­mais re­ve­nir avec le club de la ca­pi­tale après cette autre coupe.

De­puis cinq ans qu’il est dans l’or­ga­ni­sa­tion des Sé­na­teurs, Paul a sou­vent fait la na­vette entre Bel­le­ville (et Bin­gham­ton au­pa­ra­vant) et Ot­ta­wa. Il a joué un to­tal de 56 par­ties dans la LNH avec eux, ré­par­tis sur les quatre pré­cé­dentes sai­sons. Le prin­ci­pal es­poir ac­quis dans l’échange de Ja­son Spez­za avec Dal­las n’a ja­mais été ca­pable de faire le saut de fa­çon per­ma­nente, ce­pen­dant.

Smith lui a don­né une chance de jouer contre les Knights, un club im­po­sant phy­si­que­ment, de pré­fé­rence au vé­té­ran Mik­kel Boed­ker. En l’ab­sence du centre Ar­tem Ani­si­mov, tou­jours bles­sé, Jor­dan Sz­warz a pi­vo­té le qua­trième trio pour un deuxième match de suite, avec Scott Sabourin comme autre ai­lier.

« Il (Paul) va de­voir ef­fec­tuer du bon échec avant sur les dé­fen­seurs ad­verses. Pour jouer dans la LNH, il doit avoir une pré­sence phy­sique chaque soir. Il doit lan­cer les ron­delles der­rière les dé­fen­seurs et al­ler les ré­cu­pé­rer. S’il fait ça, il va avoir une chance de jouer ici », a com­men­té Smith en ma­ti­née jeu­di.

Paul ar­rive en confiance, ayant connu un match d’un but et deux passes dans un gain de 5-4 en pro­lon­ga­tion à Bin­gham­ton sa­me­di, quand ses com­pa­gnons de trio Lo­gan Brown (2-2) et Drake Ba­ther­son (1-4) ont aus­si ex­plo­sé en of­fen­sive.

« Notre chi­mie de l’an der­nier est re­ve­nue... c’est bon pour la confiance. Ici, je sais ce que j’ai à faire, je ne vais pas re­cu­ler dans les coins, je vais jouer l’homme », a-til no­té.

— AS­SO­CIA­TED PRESS

En plus de don­ner une chance à Nick Paul de jouer jeu­di soir contre les Gol­den Knights de Las Ve­gas, l’en­traî­neur-chef des Sé­na­teurs d’Ot­ta­wa, D.J. Smith, a in­sé­ré Jor­dan Sz­warz au sein du qua­trième trio pour une deuxième ren­contre consé­cu­tive en rai­son de la bles­sure à Ar­tem Ani­si­mov.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.