Pre­mier syn­di­cat des membres de la GRC : les re­pré­sen­tants bien­tôt choi­sis

Le Droit - - CARRIÈRES -

MON­TRÉAL — La cam­pagne élec­to­rale bat son plein pour consti­tuer l’équipe qui di­ri­ge­ra le pre­mier syn­di­cat des membres de la Gen­dar­me­rie royale du Ca­na­da dans l’en­semble du pays.

La GRC était l’un des seuls ser­vices de po­lice au pays dont les membres n’étaient pas syn­di­qués.

C’est la Cour su­prême du Ca­na­da qui leur avait ac­cor­dé ce droit, en 2015, en in­va­li­dant les dis­po­si­tions qui les ex­cluaient de l’ap­pli­ca­tion de la Loi sur les re­la­tions de tra­vail dans la fonc­tion pu­blique, les pri­vant ain­si de leur droit de né­go­cier col­lec­ti­ve­ment leurs condi­tions de tra­vail.

C’est fi­na­le­ment en juillet der­nier que la «Fé­dé­ra­tion de la po­lice na­tio­nale» a été ac­cré­di­tée comme syn­di­cat pour né­go­cier les condi­tions de tra­vail de ses membres.

La Fé­dé­ra­tion de la po­lice na­tio­nale re­pré­sente donc les 18000 membres ré­gu­liers de la GRC, ain­si que les ré­ser­vistes d’un rang in­fé­rieur à ce­lui d’ins­pec­teur, dans tout le Ca­na­da.

Une cam­pagne élec­to­rale a com­men­cé, la se­maine der­nière, pour élire les re­pré­sen­tants du syn­di­cat d’ici le 24 oc­tobre.

Quatre can­di­dats se font la lutte pour le poste de pré­sident na­tio­nal, par­mi les­quels le Qué­bé­cois Charles Man­cer, qui est éga­le­ment avo­cat. Les autres can­di­dats sont Patrick Me­hain, Brian Sauve et Da­vid Smith.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.