Fier­té Mon­tréal se fait connaître à l’in­ter­na­tio­nal

Le Droit - - ACTUALITÉS - La Presse ca­na­dienne

La can­di­da­ture de Mon­tréal n’a peut-être pas été re­te­nue pour l’or­ga­ni­sa­tion du WorldP­ride de 2023, qui au­ra lieu à Sydney en Aus­tra­lie, mais Fier­té Mon­tréal qui a pi­lo­té le dos­sier de­puis près de deux ans, ren­tre­ra au pays la tête haute.

C’est ce qu’a sou­li­gné le vice-pré­sident de l’or­ga­nisme, Jean-Sé­bas­tien Bou­dreault, joint au té­lé­phone par La Presse ca­na­dienne à Athènes, en Grèce, quelques heures après l’an­nonce of­fi­cielle.

« On sort de cette aven­ture ga­gnant parce qu’on s’est fait dé­cou­vrir à l’étran­ger. »

L’équipe d’une tren­taine de per­sonnes der­rière la can­di­da­ture de Mon­tréal re­vien­dra au pays au cours des pro­chains jours avec plein de nou­veaux pro­jets en tête et de nou­veaux ap­puis à l’in­ter­na­tio­nal, ra­conte M. Bou­dreault en en­tre­vue.

« On a dé­ve­lop­pé un ré­seau fan­tas­tique avec de plus pe­tites Fier­tés tant au Ca­na­da qu’en Eu­rope qu’en Afrique. Ça nous a ou­verts à plein d’idées et de pos­si­bi­li­tés sur les­quelles on pour­ra se par­ler dans les pro­chaines se­maines. »

Fier­té Mon­tréal a in­ves­ti au to­tal en­vi­ron 750 000 $ avec ses par­te­naires, comme Tou­risme Mon­tréal et les dif­fé­rents ordres de gou­ver­ne­ment, pour me­ner à terme le pro­jet de can­di­da­ture de la ville de Mon­tréal pour le WorldP­ride 2023 ; sa pré­sen­ta­tion avait même été tra­duite en 11 langues.

Trois villes étaient en lice pour cet évé­ne­ment in­ter­na­tio­nal d’en­ver­gure. L’or­ga­ni­sa­tion In­terP­ride a an­non­cé le nom de la ville ga­gnante lors de son as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle, di­manche à Athènes, avec la pro­jec­tion d’un ta­bleau sur le­quel il était in­di­qué que la ville de Sydney avait ré­col­té 60 % des votes.

Mon­tréal a ter­mi­né deuxième avec 36 % d’ap­puis, tan­dis que la ville amé­ri­caine d’Aus­tin au Texas n’a ob­te­nu que 3 % des voix.

Dans un ga­zouillis, la mai­resse de Mon­tréal, Va­lé­rie Plante, fé­li­cite d’ailleurs toute l’équipe qui a tra­vaillé sur la can­di­da­ture de sa ville. « Mais quel tra­vail de l’équipe Fier­teMTLP­ride pour la can­di­da­ture de notre mé­tro­pole à In­terP­ride ! Mon­tréal va con­ti­nuer à rayon­ner à l’in­ter­na­tio­nal et ce n’est que par­tie re­mise. »

L’AT­TRAIT DE LA FRANCOPHON­IE

« C’était la pre­mière fois que Mon­tréal pré­sen­tait sa can­di­da­ture. C’était la pre­mière fois qu’une ville fran­co­phone pré­sen­tait sa can­di­da­ture et c’est beau­coup là-des­sus qu’on mi­sait », af­firme Jean-Sé­bas­tien Bou­dreault.

En ef­fet, sur la vi­déo de la can­di­da­ture de Mon­tréal, Fier­té Mon­tréal avait mis le pa­quet pour dé­mon­trer l’am­biance convi­viale qui règne à Mon­tréal lors des fes­ti­vi­tés es­ti­vales, lais­sant au­tant la place au fran­çais qu’à l’an­glais. La vi­déo pro­mo­tion­nelle de près de 4 mi­nutes se ter­mine sur une brève ap­pa­ri­tion de la chan­teuse Cé­line Dion en­ve­lop­pée d’un dra­peau de la fier­té et qui pro­nonce quelques mots en fran­çais.

— AR­CHIVES, LA PRESSE CA­NA­DIENNE

Beau­coup d’ef­forts ont été dé­ployés pour at­ti­rer l’évé­ne­ment WorldP­ride 2023 à Mon­tréal. C’est ce­pen­dant la can­di­da­ture de Sydney qui a été re­te­nue.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.