Ça brasse au Con­seil

Des luttes po­li­tiques font rage au con­seil mu­ni­ci­pal de Ga­ti­neau

Le Droit - - LA UNE - MA­THIEU BÉLANGER ma­be­lan­[email protected]­droit.com

La ten­sion conti­nue de mon­ter au sein du con­seil mu­ni­ci­pal de Ga­ti­neau dans le dos­sier du sixième pont. Cette fois, c’est le conseiller Jo­ce­lyn Blon­din qui ap­porte son grain de sel en af­fir­mant que le maire Maxime Ped­neaud-Jo­bin est «de plus en plus agres­sif dans ses pro­pos» en­vers les gens qui ne sont pas d’ac­cord avec lui». Il de­mande aus­si au maire de re­ti­rer ses ré­cents pro­pos à l’égard du dé­pu­té Ste­ven MacKin­non.

M. Blon­din af­firme avoir été par­ti­cu­liè­re­ment ir­ri­té du ton uti­li­sé par le maire de Ga­ti­neau lors d’une en­tre­vue ac­cor­dée au 104,7 FM, mer­cre­di ma­tin. Il ac­cuse le maire d’avoir fait preuve d’un «manque fla­grant de res­pect» en­vers le dé­pu­té fé­dé­ral qui mi­lite pour la construc­tion d’un nou­veau pont à l’est. Le maire Ped­neaud-Jo­bin s’op­pose à ce pro­jet.

Le dos­sier est la source d’une guerre de mots entre élus de­puis que Le Droit a ré­vé­lé que le ca­bi­net du maire de Ga­ti­neau a fait des pres­sions po­li­tiques au­près de la Com­mis­sion de la ca­pi­tale na­tio­nale (CCN), la se­maine der­nière, pour qu’un ap­pel d’offres de­vant me­ner à l’éla­bo­ra­tion d’une pla­ni­fi­ca­tion en trans­port pour toute la ré­gion de la ca­pi­tale fé­dé­rale soit re­ti­ré à la der­nière mi­nute.

M. Blon­din re­proche au maire d’avoir lais­sé en­tendre que M. MacKin­non tra­vaille «en ca­bo­chon» dans le dos­sier du pont. «Si à titre de conseiller mu­ni­ci­pal j’avais fait une sor­tie telle que la vôtre à l’égard de votre ami Greg Fer­gus, dé­pu­té de Hull-Ayl­mer, j’au­rais eu à me ré­trac­ter ra­pi­de­ment, a écrit M. Blon­din sur sa page Fa­ce­book, en soi­rée, mer­cre­di. Vos pro­pos sont in­ap­pro­priés dans un contexte où la pré­sence d’ac­teurs stra­té­giques re­pré­sente un atout. […] Je ne peux donc que vous ex­pri­mer ma dé­cep­tion et j’ose es­pé­rer que des ré­trac­ta­tions pu­bliques se­ront ef­fec­tuées dès que pos­sible.»

In­vi­té à ré­agir, l’at­ta­chée de presse du maire Ped­neaud-Jo­bin, Lau­rence Gillot a in­di­qué que la maire «ré­pon­dra à la correspond­ance» de M. Blon­din, mais qu’il ne fe­ra au­cun commentair­e pu­blic à cet ef­fet. Le maire n’a pas l’in­ten­tion d’ob­tem­pé­rer aux de­mandes de M. Blon­din et de re­ti­rer ses pro­pos.

UN MAIRE «DE PLUS EN PLUS AGRES­SIF»

En en­tre­vue, M. Blon­din a af­fir­mé que le maire Ped­neaud-Jo­bin était «de plus en plus agres­sif dans ses pro­pos en­vers ceux qui ne sont pas d’ac­cord avec lui». M. Blon­din af­firme per­ce­voir ce trait de ca­rac­tère res­sor­tir chez le maire Ped­neaud-Jo­bin de­puis en­vi­ron un an. «Ça va fi­nir par nuire car­ré­ment à la Ville de Ga­ti­neau, dit-il. Ça nuit dé­jà à l’image de notre ville. Si j’étais à la place de M. MacKin­non, je n’au­rais plus vrai­ment le goût de ve­nir m’as­seoir avec le maire pour né­go­cier des en­tentes sur un tas d’autres dos­siers.»

LE DROIT — SI­MON SÉ­GUIN-BER­TRAND,

Le conseiller du quar­tier Ma­noir des Trem­blesVal Té­treau, Jo­ce­lyn Blon­din.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.