HBO Max voit grand

Le Droit - - ARTS & SPECTACLES - JU­LIE JAMMOT Agence France-Presse

LOS AN­GELES — Un pré­quel à Game of Th­rones, les 23 sai­sons de South Park, une sé­rie ori­gi­nale de Rid­ley Scott : War­nerMe­dia pa­rie sur les grands noms et marques à suc­cès pour sa nou­velle pla­te­forme HBO Max, qui coû­te­ra 14,99 $ par mois à par­tir de mai 2020 aux États-Unis.

La groupe de mé­dias a gar­dé pour la fin cette in­for­ma­tion très at­ten­due des fans: la chaîne de té­lé­vi­sion HBO a com­man­dé House of the Dra­gon, une sé­rie qui s’ins­crit dans l’uni­vers culte de Game of Th­rones, dont la hui­tième, et a prio­ri der­nière sai­son a été dif­fu­sée au prin­temps.

Co-créée par George R.R. Mar­tin, l’au­teur des livres dont est ti­ré Game of Th­rones, et le scé­na­riste Ryan Con­dal, House of the Dra­gon se passe 300 ans au­pa­ra­vant et ra­conte l’his­toire d’un des clans de la sé­rie mé­dié­vale et fan­tas­tique (La fa­mille Tar­ga­ryen). La date de sor­tie n’a pas été an­non­cée.

Fi­dèle à ses choix his­to­riques, HBO Max pro­po­se­ra des di­zaines d’autres marques po­pu­laires, de la sé­rie Friends aux films Bat­man, pa­riant sur la qua­li­té plu­tôt que sur la quan­ti­té, pour se dif­fé­ren­cier de ses concur­rentes.

Elle a ain­si ac­quis les droits ex­clu­sifs des 23 sai­sons de la sé­rie ani­mée sa­ti­rique South Park (avec trois nou­velles sai­sons à suivre), qui vien­dront s’ajou­ter à d’autres co­mé­dies à suc­cès, comme Big Bang Theo­ry.

HBO s’est sur­tout fait connaître par ses sé­ries des­ti­nées aux adultes, des So­pra­nos à Big Lit­tle Lies, mais War­nerMe­dia en­tend ra­tis­ser beau­coup plus large pour sa nou­velle pla­te­forme, qui se­ra en com­pé­ti­tion avec Net­flix, Ama­zon Prime Vi­deo, Dis­ney +, Apple TV+, Hu­lu, Pea­cock (NBCU­ni­ver­sal), etc.

LOONEY TUNES

En termes de conte­nus ori­gi­naux, la pla­te­forme en­tend at­ti­rer un pu­blic plus fé­mi­nin, no­tam­ment avec une sé­rie de science-fic­tion di­ri­gée par Rid­ley Scott, Rai­sed by Wolves, sur «deux an­droïdes qui doivent éle­ver des en­fants hu­mains sur une msy­té­rieuse pla­nète vierge».

Ja­son Ba­te­man pro­dui­ra et joue­ra dans une adap­tion de L’Out­si­der de Ste­phen King, tan­dis que Phoebe Wal­ler-Bridge (au­teure et co­mé­dienne prin­ci­pale de Flea­bag sur Ama­zon Prime Vi­deo) pro­dui­ra Run, une co­mé­die dont elle se­ra aus­si l’in­ter­prète.

On as­sis­te­ra au re­tour du créa­teur de Down­ton Ab­bey, Ju­lian Fel­lowes, avec The Gil­ded Age (si­tué à New York en 1885), et du scé­na­riste Da­vid Si­mon, connu pour la sé­rie The Wire, qui adap­te­ra le ro­man de Phi­lip Roth Le Com­plot contre l’Amé­rique.

Les plus jeunes de­vraient aus­si y trou­ver leur compte avec Se­same Street ou La Grande Aven­ture Le­go, par exemple. La fi­liale de l’opé­ra­teur té­lé­com AT&T a en outre pro­mis des nou­veaux des­sins ani­més de la sé­rie Looney Tunes.

HBO Max se­ra mise en ser­vice avec 10 000 heures de conte­nus, moins que les 15 000 heures an­non­cées par la chaîne NBCU­ni­ver­sal pour sa pla­te­forme Pea­cock, qui sor­ti­ra aus­si au prin­temps 2020.

Sans comp­ter Net­flix, pion­nier so­li­de­ment ins­tal­lé, l’im­mense ca­ta­logue de Dis­ney + (Star Wars, Pixar, Mar­vel, des pro­grammes de la Fox comme Les Simp­son, etc, pour 6,99 dol­lars par mois) ou Apple TV+ et ses prix cas­sés (4,99 dol­lars).

«Le mar­ché est dé­jà bien rem­pli» re­con­naît Ke­vin Reilly, l’un des di­ri­geants de HBO Max. «Mais les mo­dèles de consom­ma­tion sont en train de de­ve­nir clairs (...) : les 100 meilleurs titres re­pré­sentent la moi­tié de la consom­ma­tion to­tale.»

— PC

Bell Mé­dia a ob­te­nu les droits de sé­ries de HBO Max pour sa pla­te­forme Crave.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.