Net­toyer les pui­sards pour évi­ter les re­fou­le­ments d’égouts

Le Droit - - ACTUALITÉS -

Avec toute la pluie qui va tom­ber jus­qu’à ven­dre­di soir, il faut s’at­tendre à ce que de l’eau s’ac­cu­mule dans les rues d’Ottawa. Si c’est le cas dans votre quar­tier, c’est nor­mal se­lon la di­rec­trice du ser­vice des routes et des sta­tion­ne­ments de la mu­ni­ci­pa­li­té, Lai­la Gib­bons.

La pre­mière chose à faire si on constate qu’il y a une im­por­tante quan­ti­té d’eau sur la voie pu­blique, c’est de vé­ri­fier si les pui­sards sont obs­trués par des feuilles mortes ou des dé­chets lais­sés dans la rue.

«Nous de­man­dons aux ci­toyens, s’ils en sont ca­pables, d’ai­der la Ville à en­le­ver les feuilles qui obs­truent les pui­sards», sou­tient Mme Gib­bons, en pre­nant soin d’ajou­ter que des équipes de son ser­vice se­ront sur la route au cours des pro­chains jours pour faire la tour­née des rues où ces pro­blèmes sur­viennent le plus sou­vent.

Il faut tou­te­fois sa­voir que même si les pui­sards sont bien dé­ga­gés, il est pos­sible que l’eau s’ac­cu­mule sur la route, sur­tout dans les quar­tiers si­tués près du ni­veau de l’eau.

Lai­la Gib­bons ex­plique que de nom­breux pui­sards à tra­vers la ville sont mu­nis de dis­po­si­tifs pour contrô­ler le dé­bit de l’eau qui s’y écoule pour évi­ter que les égouts dé­bordent et qu’il y ait des re­fou­le­ments sans le sous-sol de nom­breuses ré­si­dences.

«S’il y a de l’eau dans votre rue, ce n’est pas né­ces­saire de com­mu­ni­quer im­mé­dia­te­ment avec le 311», pré­vient la di­rec­trice du ser­vice des routes et des sta­tion­ne­ments.

Si après 24 heures une route de votre quar­tier de­meure sub­mer­gée, c’est à ce mo­ment que l’on re­com­mande d’avi­ser les ser­vices municipaux, in­dique Mme Gib­bons.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.