Pour­quoi chan­ger la date ?

Le Droit - - OPINIONS -

Chan­ger la date de l’Hal­lo­ween n’est pas une bonne idée. Comme la mé­téo est as­sez im­pré­vi­sible, ça pour­rait être pire le len­de­main. De plus, ceux qui ont pré­vu ou­vrir leurs portes le soir du 31 oc­tobre ne sont peut-être pas dis­po­nibles le 1er no­vembre et ceux qui n’étaient pas dis­po­nibles le 31 n’ou­vri­ront sans doute pas plus leur porte un autre soir! On a connu toutes sortes de condi­tions cli­ma­tiques de­puis que la col­lecte de bon­bons se fait le 31 oc­tobre et les en­fants in­té­res­sés étaient tou­jours pré­sents, peu im­porte la mé­téo!

Lise Pelletier, Ga­ti­neau

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.