Sai­son en­fin ter­mi­née

Le Droit - - LE ROUGE ET NOIR - MAR­TIN COM­TOIS mcom­[email protected]­droit.com

Le Rouge et Noir a per­du son der­nier match de la sai­son ven­dre­di soir, mais il s’est au moins as­su­ré le re­tour de cinq joueurs im­por­tants en vue de 2020.

La par­tie était vieille de seule­ment quelques mi­nutes lorsque l’équipe a an­non­cé sur l’écran géant de la Place TD que des pro­lon­ga­tions de contrat de deux sai­sons avaient été ac­cor­dées au re­ce­veur Brad Si­no­po­li, le centre Alex Ma­teas de même que trois membres des uni­tés spé­ciales, Jean-Phi­lippe Bol­duc, Ni­gel Ro­mick et Bren­dan Gillan­ders. Une nou­velle qui a sus­ci­té peu de ré­ac­tions dans la foule.

Peut-être que c’était le froid. Peut-être que les gens ne re­gar­daient pas le ta­bleau in­di­ca­teur. Ou peut-être que les ama­teurs étaient frus­trés par le tou­ché ins­crit par les Alouettes de Mon­tréal sur leur pre­mière pos­ses­sion of­fen­sive. C’était signe d’une autre longue soi­rée.

Le Rouge et Noir s’est in­cli­né 42-32, en­cais­sant une 11e dé­faite de suite pour conclure la pire sai­son ré­gu­lière de son his­toire. Il ter­mine au der­nier rang de la LCF avec une fiche de 3-15, moins de 12 mois après avoir par­ti­ci­pé au match de la coupe Grey.

« Ça ne s’est pas­sé comme nous l’au­rions vou­lu cette sai­son. Mais ce n’est qu’une er­reur de par­cours », a sou­te­nu Si­no­po­li, qui a cap­té huit passes pour 100 verges.

« J’ai dé­jà hâte à la sai­son pro­chaine. C’est ici que je tiens à jouer », a ajou­té le vé­té­ran de 31 ans, qui au­rait pu de­ve­nir joueur au­to­nome en fé­vrier pro­chain.

Le re­ce­veur au­rait été un joueur sol­li­ci­té, ayant fran­chi le cap des 1000 verges de ré­cep­tion quatre sai­sons de suite entre 2015 et 2018.

Reste à voir ce qui ar­ri­ve­ra avec l’homme qui a ac­cor­dé ces pro­lon­ga­tions de contrat.

Le di­rec­teur gé­né­ral Mar­cel Des­jar­dins s’avère sous contrat en vue de 2020, mais on at­tend une confir­ma­tion de son re­tour par les pro­prié­taires.

Ce qu’on sait ? Il lui res­te­ra beau­coup de tra­vail à faire pour re­mettre l’équipe sur le droit che­min s’il de­meure en poste.

Le Rouge et Noir au­ra be­soin de beau­coup d’amour en at­taque, même s’il a connu une de ses meilleures sor­ties of­fen­sives ven­dre­di avec trois tou­chés. Jo­na­thon Jen­nings a por­té chaque fois le bal­lon sur une verge en deuxième de­mie pour mar­quer ces ma­jeurs.

Il de­ve­nait seule­ment le deuxième joueur du Rouge et Noir à ins­crire un tou­ché au sol en 2019... Sans blague. Do­mi­nique Da­vis avait mar­qué les six autres ma­jeurs via la course cette sai­son.

Au­cun de­mi-of­fen­sif n’a mar­qué de la sorte de­puis le mois de juin.

Par­lant de Da­vis, il a en­ta­mé le match comme par­tant, mais il a été in­ca­pable de le ter­mi­ner, se bles­sant en pre­mière de­mie.

Ce der­nier a com­plé­té 16 de ses 18 passes pour 155 verges sans être in­ter­cep­té. Le jeune Will Arndt l’a rem­pla­cé.

« Je n’ai pas été sur­pris de l’ef­fort de nos joueurs, de les voir ba­tailler jus­qu’à la fin. Mais la dif­fé­rence a été en­core une fois que nous n’avons pas com­plé­té as­sez de jeux », a dit l’en­traî­neur Rick Camp­bell.

« Ce fut une sai­son très dif­fi­cile et très longue. Le match a été à l’image de notre sai­son. Des er­reurs nous ont en­core fait mal », a af­fir­mé pour sa part Bol­duc.

Ses co­équi­piers et lui vi­de­ront leur ves­tiaire di­manche tan­dis que Des­jar­dins et Camp­bell dres­se­ront leur bi­lan lun­di.

— LA PRESSE CA­NA­DIENNE

Les Alouettes de Mon­tréal ont pro­fi­té de leur pas­sage à Ot­ta­wa pour se don­ner de l’élan en vue des éli­mi­na­toires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.