L’AIDE FI­NAN­CIÈRE EXISTE

Le Droit - - L'APPUI - Au Qué­bec, ren­sei­gnez-vous au 1.855.852.7784 ou à lap­pui.org

Vos pa­rents vieillisse­nt et veulent res­ter chez eux? Un membre de votre fa­mille a be­soin de soins à do­mi­cile? Sous cer­taines condi­tions, les gou­ver­ne­ments offrent des cré­dits d’im­pôt. Voi­ci un aper­çu des pos­si­bi­li­tés.

MAIN­TIEN À DO­MI­CILE D’UNE PER­SONNE ÂGÉE – QUÉ­BEC

Ce cré­dit d’im­pôt rem­bour­sable peut at­teindre 6 825$ pour une per­sonne au­to­nome et 8 925$ pour une per­sonne non au­to­nome par an­née. Il vise à pré­ve­nir ou à re­tar­der l’hé­ber­ge­ment dans le ré­seau pu­blic de la san­té et des ser­vices so­ciaux, en rem­bour­sant 35% des dé­penses ad­mis­sibles de main­tien à do­mi­cile. Pour avoir droit au cré­dit, il faut avoir 70 ans ou plus. Les « dé­penses ad­mis­sibles » payées par un conjoint de moins de 70 ans lorsque l’autre conjoint est âgé de 70 ans sont ac­cep­tées. Pour les per­sonnes au­to­nomes, le cré­dit est ré­duit lorsque le re­ve­nu fa­mi­lial ex­cède 57 400$.

AI­DANT NA­TU­REL D’UN PROCHE PA­RENT (FÉ­DÉ­RAL, QUÉ­BEC ET ON­TA­RIO)

Vous pou­vez de­man­der ce cré­dit d’im­pôt si vous as­su­rez des soins de fa­çon ré­gu­lière et constante à un proche pa­rent, in­cluant votre conjoint. Au fé­dé­ral et en On­ta­rio, de­puis 2017, le proche pa­rent doit être han­di­ca­pé et à votre charge. Il n’est plus né­ces­saire que vous co­ha­bi­tiez avec le proche. Au Qué­bec, de­puis 2018, le cré­dit est of­fert sans co­ha­bi­ta­tion lorsque le proche est han­di­ca­pé. Pour en sa­voir da­van­tage sur la dé­fi­ni­tion de « proche pa­rent », ré­fé­rez-vous aux dé­cla­ra­tions de re­ve­nus.

RÉ­PIT À UN AI­DANT NA­TU­REL – QUÉ­BEC

Si vous ha­bi­tez avec un proche at­teint d’une in­ca­pa­ci­té si­gni­fi­ca­tive, vous êtes ad­mis­sible à ce cré­dit d’im­pôt rem­bour­sable pour des ser­vices spé­cia­li­sés de re­lève, lorsque vous payez pour vous faire rem­pla­cer afin d’as­su­rer la garde ou la sur­veillance de la per­sonne at­teinte. Ce cré­dit équi­vaut à 30% du to­tal des frais que vous avez payés dans l’an­née, jus­qu’à concur­rence de 5 200$, ce qui re­pré­sente un cré­dit maxi­mal de 1 560$.

SER­VICES DE RE­LÈVE BÉ­NÉ­VOLE À DO­MI­CILE – QUÉ­BEC

Vous pou­vez bé­né­fi­cier d’un cré­dit d’im­pôt rem­bour­sable si vous avez as­sis­té de fa­çon bé­né­vole un ai­dant na­tu­rel d’une per­sonne ayant une in­ca­pa­ci­té si­gni­fi­ca­tive de longue du­rée. Vos ser­vices non ré­mu­né­rés doivent être four­nis au do­mi­cile du bé­né­fi­ciaire des soins. Pour en sa­voir da­van­tage sur les ser­vices ad­mis­sibles, vous pou­vez vous ré­fé­rer à la dé­cla­ra­tion de re­ve­nus du Qué­bec. Les per­sonnes sui­vantes ne sont pas ad­mis­sibles à ce cré­dit : • le conjoint du bé­né­fi­ciaire des soins; • le père, la mère, l’en­fant, le frère ou la soeur du bé­né­fi­ciaire des soins, de même que leurs conjoints.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.