VIVRE AVEC CEUX QU’ON AIME

Le Droit - - L'APPUI -

Bi­gé­né­ra­tion, mul­ti­gé­né­ra­tion, in­ter­gé­né­ra­tion… Quel qu’en soit le nom qu’on lui donne, une mai­son amé­na­gée pour que nos pa­rents âgés puissent ve­nir y vivre de ma­nière au­to­nome ou se­mi-au­to­nome pré­sente plu­sieurs avan­tages. En­core faut-il s’as­su­rer de faire les choses dans les règles. Tout d’abord, par­lez-en fran­che­ment et ou­ver­te­ment avec tous les membres im­pli­qués de la fa­mille. Les grands-pa­rents de­vront peut-être com­po­ser avec le tam­bou­ri­ne­ment et les cris des en­fants et ils ne sont peut-être pas prêts à de­ve­nir les gar­diens dé­si­gnés. Et vous, êtes-vous dis­po­sés à de­ve­nir proches ai­dants? Veulent-ils vivre au sous-sol ou à l’étage? De quel es­pace ont-ils be­soin? Au­ront-ils ac­cès au ga­rage? Au­rez-vous ac­cès à leur es­pace de vie et eux, aux vôtres? As­su­rez-vous aus­si que la re­la­tion dans votre couple et avec vos fu­turs co­lo­ca­taires est au beau fixe! Mal­gré tout, pré­voyez _ de part et d’autre _ que des ajus­te­ments se­ront sans doute né­ces­saires en cours de route.

AVANT DE COM­MEN­CER

Qu’il s’agisse de conver­tir la mai­son de vos pa­rents, d’en ache­ter une exis­tante ou d’en faire construire une neuve, ren­sei­gnez-vous d’abord au­près de votre mu­ni­ci­pa­li­té : plu­sieurs ne per­mettent pas de lo­ge­ment au sous-sol, d’autres en rè­gle­mentent la di­men­sion. Cer­taines villes ne font pas la dis­tinc­tion entre un lo­ge­ment in­ter­gé­né­ra­tion­nel et un lo­ge­ment lo­ca­tif, ce qui af­fec­te­ra le compte de taxes. Si vous choi­sis­sez une mai­son in­ter­gé­né­ra­tion­nelle exis­tante, as­su­rez­vous au­près de la mu­ni­ci­pa­li­té que les tra­vaux ont été faits lé­ga­le­ment.

DES AVAN­TAGES

Fi­nan­ciè­re­ment, il y a plu­sieurs avan­tages à op­ter pour une mai­son in­ter­gé­né­ra­tion­nelle. Vos pa­rents âgés peuvent trans­for­mer la mai­son fa­mi­liale en une sorte d’hé­ri­tage où ils conti­nue­ront à de­meu­rer gra­tui­te­ment de leur vi­vant; ils peuvent aus­si par­ta­ger le coût d’achat ou de conver­sion d’une telle mai­son. Le Qué­bec offre un pro­gramme d’aide fi­nan­cière pour ce type de tra­vaux, mais il faut par­fois se plier à des exi­gences quant à l’ac­ces­si­bi­li­té et la sé­cu­ri­té. L’On­ta­rio n’offre pas d’aide spé­ci­fique à l’amé­na­ge­ment d’un lo­gis in­ter­gé­né­ra­tion­nel. Un no­taire et/ou un pla­ni­fi­ca­teur fi­nan­cier sau­ront vous conseiller pour évi­ter les mau­vaises sur­prises!

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.