Re­boi­ser le Vieux-Ayl­mer avec 1200 arbres

Le Droit - - ACTUALITÉS - JEAN-SI­MON MILETTE js­mi­[email protected]­droit.com

Le re­grou­pe­ment Les Par­te­naires d’Ayl­mer, dont le man­dat est de con­tri­buer à la qua­li­té de vie des ré­si­dents du sec­teur, sug­gère de plan­ter 1200 arbres sur le ter­ri­toire du Vieux-Ayl­mer d’ici les pro­chaines an­nées.

Cette pro­po­si­tion s’ins­crit dans le cadre du pro­jet Mon quar­tier vert qui vise à sen­si­bi­li­ser les ci­toyens à adop­ter de saines ha­bi­tudes éco­lo­giques.

Le bio­lo­giste et pro­fes­seur en fo­res­te­rie au col­lège La Ci­té, Pas­cal Sam­son, a pré­sen­té sa­me­di une car­to­gra­phie iden­ti­fiant 360 ter­rains du Vieux-Ayl­mer qui conviennen­t au re­boi­se­ment.

« Le but c’est de gar­der en vue cette belle ver­dure qu’on a dans la ré­gion et de gar­der une fo­rêt qui est à l’image de ce qu’est la fo­rêt de l’Ou­taouais. On a donc re­pé­ré des ter­rains du sec­teur sur les­quels ont pour­raient plan­ter des arbres qui poussent dé­jà dans la ré­gion », dé­taille M. Sam­son, sou­li­gnant qu’il est pri­mor­dial de plan­ter des es­pèces in­di­gènes qui poussent dé­jà na­tu­rel­le­ment en Ou­taouais au dé­tri­ment des es­pèces exo­tiques afin de « re­mettre du sang neuf dans la fo­rêt pour en as­su­rer sa conti­nui­té ».

« Si on pou­vait den­si­fier la fo­rêt ur­baine en gé­né­ral dans la ville, ça don­ne­rait un ca­rac­tère iden­ti­taire au Vieux-Ayl­mer et à la ville de Ga­ti­neau. Ça nous per­met aus­si d’avoir une fo­rêt qui soit riche, di­ver­si­fiée et qui va dans l’op­tique des ob­jec­tifs in­ter­na­tio­naux pour pré­ser­ver la bio­di­ver­si­té mon­diale. », pour­suit-il.

« On sait qu’avec la me­nace des chan­ge­ments cli­ma­tiques, la fo­rêt su­bit beau­coup d’ou­trages. On l’a vu cette se­maine avec les vents forts qui ont frap­pé le Qué­bec et l’Est on­ta­rien, il y a des arbres qui ont éco­pé. C’est pour­quoi c’est im­por­tant de re­plan­ter des arbres qui ont des gènes plus ré­sis­tants et qui pour­ront res­ter forts mal­gré les vents et les inon­da­tions. »

L’ex­pé­rience avait été ten­tée une pre­mière fois dans le quar­tier Wych­wood il y a quelques an­nées. Le pro­jet a d’ailleurs connu un franc suc­cès. « Si on l’a fait là-bas, alors on peut le faire ici. Notre voeu le plus sin­cère c’est qu’on puisse agran­dir la por­tée de ce pro­jet-là à l’en­semble du sec­teur », sou­ligne l’agente de mo­bi­li­sa­tion pour les Par­te­naires du sec­teur Ayl­mer, Syl­vie Tru­del.

« C’est sûr qu’on va avoir be­soin d’une sub­ven­tion pour faire di­mi­nuer le coût du pro­jet. Sur­tout qu’en ce mo­ment notre pays est gou­ver­né par un pre­mier mi­nistre qui a pro­mis de plan­ter plus de 2 mil­liards d’arbres. On es­père qu’il va en res­ter quelques-uns pour le Vieux-Ayl­mer », sou­tient Mme Tru­del.

Ce pro­jet de re­boi­se­ment de­vrait se faire en deux étapes. « Cette an­née, on veut que les ci­toyens prennent conscience du po­ten­tiel de re­ver­dis­se­ment dans notre sec­teur. La deuxième étape va être d’en­cou­ra­ger les ci­toyens à plan­ter des arbres en lien avec ce qui a été iden­ti­fié dans le pro­jet, donc ça va as­su­ré­ment se pour­suivre l’an­née pro­chaine », ex­plique la conseillèr­e mu­ni­ci­pale du Dis­trict d’Ayl­mer, Au­drey Bu­reau. « On sait que les chan­ge­ments cli­ma­tiques re­pré­sentent une des grandes pré­oc­cu­pa­tions des ci­toyens et une des fa­çons simples d’agir c’est en plan­tant des arbres ».

— MAR­TIN ROY, LE DROIT

Le bio­lo­giste et pro­fes­seur en fo­res­te­rie au col­lège La Ci­té, Pas­cal Sam­son

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.