Per­mu­ta­tion des pneus, gommes d’hi­ver sur re­morques et boucles de dé­tec­tion

LES CONSEILS DE LA SE­MAINE

Le Droit - - AUTO - Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Q Je viens de faire ins­tal­ler des pneus d’hi­ver neufs. Quand dois-je ef­fec­tuer une per­mu­ta­tion des pneus? R

Le mo­ment op­por­tun pour ef­fec­tuer une per­mu­ta­tion des pneus, com­mu­né­ment ap­pe­lée ro­ta­tion, va­rie se­lon le type de pneus ou le vé­hi­cule. Par exemple, si le vé­hi­cule est équi­pé de pneus haute performanc­e, une per­mu­ta­tion peut être né­ces­saire après 4000 km. Avec des pneus or­di­naires, on sug­gère gé­né­ra­le­ment 6000 à 8000 km. Pour connaître le mo­ment idéal, sui­vez les re­com­man­da­tions du construc­teur de l’au­to et du fa­bri­cant des pneus, ou en­core consul­tez votre ga­ra­giste.

Le poids du mo­teur, les ac­cé­lé­ra­tions, le frei­nage et la di­rec­tion font su­bir aux pneus un stress dif­fé­rent se­lon leur po­si­tion. La per­mu­ta­tion per­met d’at­té­nuer l’usure in­égale ou pré­ma­tu­rée et al­longe ain­si la vie utile de vos pneus.

Ils s’use­ront plus uni­for­mé­ment et don­ne­ront un ren­de­ment su­pé­rieur pen­dant plus long­temps, ce qui ré­dui­ra le risque de dé­faillance, aug­men­te­ra la sé­cu­ri­té et, ul­ti­me­ment, vous fe­ra éco­no­mi­ser. Q Est-il obli­ga­toire de mu­nir de pneus d’hi­ver les pe­tites re­morques do­mes­tiques ou les re­morques d’en­tre­pre­neurs? R

Non. Se­lon le Code de la sé­cu­ri­té rou­tière (CSR), seuls les vé­hi­cules de pro­me­nade im­ma­tri­cu­lés au Qué­bec doivent être mu­nis de pneus d’hi­ver. Le CSR dé­fi­nit un vé­hi­cule de pro­me­nade comme un vé­hi­cule au­to­mo­bile mo­to­ri­sé conçu pour le trans­port de per­sonnes ou de biens et amé­na­gé pour le trans­port d’au plus neuf oc­cu­pants à la fois, lorsque ce trans­port ne né­ces­site au­cun per­mis de la Com­mis­sion des trans­ports du Qué­bec.

Ain­si, puis­qu’une re­morque do­mes­tique (trai­ler) n’est pas un vé­hi­cule mo­to­ri­sé, il n’est pas obli­ga­toire de la mu­nir de pneus d’hi­ver. Tou­te­fois, si des pneus d’hi­ver de la même di­men­sion que ceux qui se trouvent sur la re­morque existent sur le mar­ché, son­gez for­te­ment à en ins­tal­ler afin de mi­ni­mi­ser les dé­ra­pages de la re­morque si vous l’uti­li­sez sou­vent l’hi­ver. Q Comment les boucles de dé­tec­tion pré­sentes à cer­taines in­ter­sec­tions contrô­lées par des feux de cir­cu­la­tion fonc­tionnent-elles? R

Le sys­tème capte les ondes élec­tro­ma­gné­tiques pro­duites sous le ca­pot de votre vé­hi­cule et en­voie un si­gnal au mo­dule de com­mande des feux de cir­cu­la­tion. Vous de­vez pla­cer votre vé­hi­cule au-des­sus de la boucle — sou­vent si­gna­lée par une marque cir­cu­laire en forme d’hé­lice, mais par­fois non — afin d’in­di­quer votre pré­sence et de per­mettre à votre feu de cir­cu­la­tion de vi­rer au vert. Si­non vous ris­quez d’at­tendre long­temps! Si vous condui­sez une mo­to­cy­clette, as­su­rez-vous de la pla­cer di­rec­te­ment sur la marque pour que la boucle vous dé­tecte. Le sys­tème ne fonc­tionne pas avec les vé­los. Si vous êtes un cy­cliste, ser­vez-vous du bou­ton qui com­mande le feu pour pié­tons si votre feu ne vire pas au vert. Les ser­vices-conseils au­to­mo­biles of­ferts par CAA-Qué­bec sont ex­clu­sifs à ses membres. Ceux-ci peuvent com­mu­ni­quer au­tant de fois qu’ils le dé­si­rent par In­ter­net

mbr.caa­que­bec.com/fr ou par té­lé­phone au 1 888 471-2424.

— PHOTOTHÈQU­E LE SO­LEIL, ERICK LABBÉ

Les boucles de dé­tec­tion captent les ondes élec­tro­ma­gné­tiques pro­duites sous le ca­pot de votre vé­hi­cule et en­voient un si­gnal au mo­dule de com­mande des feux de cir­cu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.