May quitte au bon mo­ment

Le Droit - - ACTUALITÉS - PIERRE JU­RY pju­[email protected]­droit.com BU­REAU D’OT­TA­WA 47, rue Cla­rence, bu­reau 222, Ot­ta­wa (On­ta­rio) K1N 9K1 BU­REAU DE GA­TI­NEAU — SER­VICE À LA CLIEN­TÈLE 85 ch. de la Sa­vane, Ga­ti­neau (Qué­bec)

Les ap­pels au dé­part d’An­drew Scheer à la tête du Par­ti conser­va­teur du Ca­na­da se mul­ti­plient... mais c’est Eli­za­beth May qui a an­non­cé qu’elle quit­tait son poste, hier. La chef du Par­ti vert tire sa ré­vé­rence après 13 an­nées à la barre, mais elle de­meu­re­ra dé­pu­tée de Saa­nich-Gulf Is­lands, en Co­lom­bie-Bri­tan­nique. Même qu’elle a pro­mis de se re­pré­sen­ter la pro­chaine fois aus­si !

Mme May a sur­pris un peu tout le monde, mais fi­na­le­ment, elle a choi­si le bon mo­ment pour aban­don­ner la di­rec­tion du Par­ti vert.

Le nou­veau chef se­ra choi­si en oc­tobre 2020. C’est loin, mais ce­la lais­se­ra à tous les pré­ten­dants am­ple­ment de temps pour me­su­rer leurs ap­puis et faire connaître leurs in­ten­tions. Sur­tout, le temps de se pré­sen­ter à l’élec­to­rat.

Rap­pe­lons qu’avec un Par­ti li­bé­ral mi­no­ri­taire à la Chambre des com­munes, la pro­chaine élec­tion fédérale pour­rait sur­ve­nir d’ici 18 à 24 mois.

Eli­za­beth May se vante d’avoir me­né son par­ti au-de­là de la barre psy­cho­lo­gique du mil­lion de votes. Seule élue de son par­ti en 2009, elle en a fait élire deux de plus cette an­née. Ce sont Paul Man­ly, dans Na­nai­mo-La­dys­mith, en Co­lom­bie-Bri­tan­nique tou­jours, et Je­ni­ca At­win, dans Fre­de­ric­ton, au Nou­veau-Bruns­wick. Il s’agit d’une crois­sance, bien sûr, mais une crois­sance bien trop faible pour jouer un rôle de choix aux Com­munes. Elle au­rait dû en faire élire une di­zaine. Et c’est lar­ge­ment de sa faute si ce­la n’est pas ar­ri­vé.

Au dé­but de la cam­pagne élec­to­rale, on chu­cho­tait que le Par­ti vert et le Nou­veau Par­ti dé­mo­cra­tique par­taient presque nez à nez. Mais elle a per­du quelques points de pour­cen­tage dans l’opi­nion pu­blique alors que le NPD, sous la di­rec­tion de Jag­meet Singh, en a ga­gné quelques-uns, lui. Le Par­ti vert a ter­mi­né à 6,5 % des in­ten­tions de vote, ce qui est moindre que les 6,8 % que les Verts avaient ré­col­tés en 2008 !

Pour­quoi ? Il y a eu tout l’épi­sode sur un vote libre sur la ques­tion de l’avor­te­ment. Si elle s’af­fiche comme pro-choix — à l’op­po­sé de M. Scheer —, son par­ti ne force pas le vote de ses élus et elle ne pou­vait as­su­rer qu’il n’y au­rait pas de pro­jet de loi éma­nant de son par­ti sur l’avor­te­ment. Il y a eu aus­si du flou ar­tis­tique con­cer­nant la loi sur la laï­ci­té, sur l’in­dé­pen­dance du Qué­bec (et son can­di­dat Pierre Nan­tel), sur l’ur­gence ou pas de ces­ser l’ex­ploi­ta­tion du pé­trole des sables bi­tu­mi­neux, etc. Toutes ces ques­tions au­raient né­ces­si­té des consen­sus dé­jà éta­blis, et des opi­nions fortes le temps ve­nu. Ce ne fut pas le cas et c’est ce qui ex­plique en bonne par­tie le re­cul re­la­tif du Par­ti vert lors de la der­nière élec­tion.

La confu­sion s’est pour­sui­vie lors­qu’elle a men­tion­né son in­té­rêt pour la pré­si­dence de la Chambre des com­munes, la se­maine der­nière. Une fonc­tion pour la­quelle il faut plus de re­te­nue que ce que Mme May a dé­mon­tré jus­qu’ici. La pré­si­dence n’est pas un en­droit où mi­li­ter pour des chan­ge­ments « mas­sifs » aux po­li­tiques sur le cli­mat et pour un ré­gime d’as­su­rance-mé­di­ca­ments, comme elle avait lais­sé en­tendre. Ces idées sont louables, mais pas pour le pré­sident de la Chambre.

En­fin, le pro­chain chef de­vra être « par­fai­te­ment bi­lingue », a sou­te­nu Alex Tyr­rell, chef du Par­ti vert au Qué­bec. Il ne croyait pas si bien dire. Le fran­çais éraillé d’Eli­za­beth May a écor­ché plu­sieurs oreilles de­puis des an­nées, sans es­poir d’amé­lio­ra­tion. M. Tyr­rell y songe, M. Nan­tel éga­le­ment. Mais il fau­dra d’autres can­di­dats, et d’autres can­di­dates d’en­ver­gure pour la suite du Par­ti vert. S’il doit jouer le rôle de choix qu’il dé­montre en Eu­rope, no­tam­ment.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.