La loi du plus fort?

In­dus­trie Ca­na­da met­tra fin à deux pro­grammes qui sou­te­naient le dé­ve­lop­pe­ment des pe­tites en­tre­prises et des co­opé­ra­tives. À comp­ter de jan­vier 2013, les en­tre­pre­neurs qui vou­dront mettre une en­tre­prise ou une co­opé­ra­tive sur pied de­vront cher­cher du fi

Le Franco - - COUP DE CISEAUX DANS LES COOPÉRATIVES - Me­ghann Dionne

Dé­cep­tion au CDÉA

Les com­pres­sions pré­vues dans les deux pro­grammes, soient ce­lui du stage dans les pe­tites en­tre­prises (PSPE) et de l’Ini­tia­tive de dé­ve­lop­pe­ment co­opé­ra­tif (IDC), fe­ront éco­no­mi­ser 275 000 $ au gou­ver­ne­ment fédéral. C’est grâce à l’IDC que le Centre de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de l’Al­ber­ta (CDÉA) a ai­dé des pro­jets de co­opé­ra­tives fran­co­phones à voir le jour. Le PSPE per­met­tait quant à lui aux pe­tites en­tre­prises d’en­ga­ger de jeunes sta­giaires pour qu’ils se concentrent à dé­ve­lop­per le com­merce élec­tro­nique. « Les com­pres­sions au­ront un im­pact im­por­tant sur les pe­tites en­tre­prises parce qu’elles avaient la pos­si­bi­li­té d’ob­te­nir un sou­tien de qua­li­té », croit la di­rec­trice des pro­jets spé­ciaux et de l’en­tre­pre­na­riat du CDÉA, Ma­rie-Laure Po­ly­dore. « On coupe l’herbe sous le pied à beau­coup d’en­tre­pre­neurs qui n’ont pas le moyen de se payer de la main-d’oeuvre qua­li­fiée », ajoute-elle. Même s’il se dit dé­çu de l’an­nonce des com­pres­sions, le di­rec­teur du sec­teur co­opé­ra­tif et de l’en­tre­pre­na­riat au CDÉA, Patrice Gau­thier, croit que le mou­ve­ment pour­ra se tour­ner vers de nou­velles pers­pec­tives. Ce qui crée un pa­ra­doxe, se­lon M. Gau­thier, c’est que les com­pres­sions ont été an­non­cées du­rant l’An­née in­ter­na­tio­nale des co­opé­ra­tives, au mo­ment où le gou­ver­ne­ment ca­na­dien s’était en­ga­gé à of­frir un en­vi­ron­ne­ment pro­pice au dé­ve­lop­pe­ment des co­opé­ra­tives.

Se re­trous­ser les manches

« À la suite de l’an­nonce des com­pres­sions, le mou­ve­ment co­opé­ra­tif al­ber­tain et na­tio­nal a pris la si­tua­tion au sé­rieux. Dé­jà, il a éla­bo­ré un plan de re­lance », ras­sure Patrice Gau­thier.

Le CDÉA compte d’ailleurs mettre sur pied une co­opé­ra­tive de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal qui as­su­re­rait des ser­vices consul­ta­tifs et tech­niques aux co­opé­ra­teurs.

Ré­ac­tions des co­opé­ra­tives

Le di­rec­teur ar­tis­tique du Théâtre à Pic de Cal­ga­ry, Inouk Tou­zin, pré­cise que l’IDC avait per­mis à la co­opé­ra­tive de se po­si­tion­ner sur le mar­ché avec une image de marque fraiche et nou­velle. « Ça va nous nuire à long terme si nous vou­lons ex­plo­rer de nou­velles ave­nues et faire une étude de mar­ché pour sa­voir si elles en valent la peine », dé­plore M. Tou­zin, pré­ci­sant qu’un or­ga­nisme peut pré­sen­ter sa can­di­da­ture plus d’une fois. Se­lon lui, les com­pres­sions vien­dront fra­gi­li­ser les co­opé­ra­tives en Al­ber­ta. « Le gou­ver­ne­ment conser­va­teur se dit pro af­faires et pro éco­no­mie alors qu’il sabre dans les co­opé­ra­tives qui sont pour­tant ca­pables de gé­rer de grosses af­faires », dit-il.

De la cons­truc­tion en fran­çais

Le pré­sident de la co­opé­ra­tive Cons­truc­tion fran­co­phone (CF), Ch­ris­tian Ma­thieu, est ca­té­go­rique : si le CDÉA ne l’avait pas sou­te­nu dans ses dé­marches, Cons­truc­tion fran­co­phone n’au­rait pas vu le jour. À l’heure ac­tuelle, les res­sources hu­maines manquent à la co­opé­ra­tive pour qu’elle as­sure aus­si sa via­bi­li­té. Dès que l’été se­ra ter­mi­né, Ch­ris­tian Ma­thieu veut re­lan­cer la co­opé­ra­tive. Même s’il a mis le pro­jet sur la glace pour l’été, ce­lui-ci veut re­tra­vailler la struc­ture de l’or­ga­ni­sa­tion. « Idéa­le­ment, ce sont des jeunes à temps plein qui de­vraient s’oc­cu­per du bon fonc­tion­ne­ment de notre co­opé­ra­tive. Nos par­te­naires ont des ho­raires beau­coup trop char­gés. Au­cun d’entre nous a du temps pour qu’elle puisse être fonc­tion­nelle », avoue-t-il.

Pho­tos : archives

Ma­rie- Laure Po­ly­dore

Ch­ris­tian Ma­thieu

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.