Du plai­sir pour la com­mu­nau­té!

Le 25 aout der­nier, plus de 200 per­sonnes ont par­ti­ci­pé à la 3e édi­tion du BBQ Fran­co Fun à la Ci­té des Ro­cheuses.

Le Franco - - À CALGARY -

Cette grande fête fran­co­phone était of­ferte gra­tui­te­ment par plu­sieurs or­ga­nismes qui oeuvrent au sein de la com­mu­nau­té fran­co­phone de la mé­tro­pole al­ber­taine. Outre la nour­ri­ture, les in­vi­tés ont eu droit à un programme riche qui com­pre­nait no­tam­ment de la mu­sique, de la danse et des jeux. « Cet évè­ne­ment est un moyen de ras­sem­bler la com­mu­nau­té. Nous cé­lé­brons la jeu­nesse et on sou­ligne aus­si la fin des va­cances es­ti­vales et la ren­trée en classe de plu­sieurs jeunes », a in­di­qué l’agent de dé­ve­lop­pe­ment à l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA) ré­gio­nale de Cal­ga­ry, Frank Therrien. On a pro­fi­té de cette ac­ti­vi­té pour fê­ter la fin des camps d’été. En ef­fet, une cen­taine de jeunes fran­co­phones ont par­ti­ci­pé à deux camps es­ti­vaux of­ferts par le Centre d’ac­cueil pour les nou­veaux ar­ri­vants fran­co­phones (CANAF) et ses par­te­naires.

Par­ti­ci­pants ra­vis

Ce grand ras­sem­ble­ment es­ti­val de la fa­mille fran­co­phone a été un suc­cès, entre autres, grâce au so­leil qui était au ren­dez-vous. Les en­fants ont pro­fi­té de plu­sieurs ac­ti­vi­tés amu­santes, dont les séances de ma­quillage, les ate­liers de des­sins, les jeux gon­flables et les com­pé­ti­tions de basketball. Et à la fin de la jour­née, ils ont re­çu plu­sieurs ca­deaux pour mar­quer la fin de leur par­ti­ci­pa­tion aux deux camps d’été. Les pa­rents et bon nombre d’adultes ren­con­trés sur place nous ont aus­si in­di­qué avoir du plai­sir. « Je m’amuse. Je suis ve­nu ici pour dis­cu­ter et pour ren­con­trer les gens. C’est rare les ac­ti­vi­tés entre fran­co­phones. Ce BBQ me per­met de ren­con­trer les nou­veaux vi­sages. On se rend compte qu’on n’est pas seuls. On a une belle com­mu­nau­té. Ça fait du bien », a af­fir­mé Ma­thieu Cha­li­four. Adel Ghan­nay, ori­gi­naire de la Tu­ni­sie, abonde dans le même sens. « Mes deux en­fants fré­quentent des écoles fran­co­phones. J’aime bien les ame­ner dans des ac­ti­vi­tés fran­co­phones pour qu’ils puissent pra­ti­quer le fran­çais. Cal­ga­ry est fan­tas­tique, car il y a pas mal d’en­droits où ils peuvent par­ler le fran­çais. C’est agréable », in­dique M. Ghan­nay. Cô­té mu­sique, les or­ga­ni­sa­teurs avaient fait ap­pel à Étienne Gran­gé-Pra­de­ras. L’ar­tiste, ori­gi­naire de la France, vit dans la mé­tro­pole de l’Al­ber­ta de­puis 22 ans. « Je suis content de jouer ma mu­sique pour ma com­mu­nau­té. J’aime beau­coup ma com­mu­nau­té, car il y a beau­coup d’im­mi­grants qui viennent d’ailleurs. De­puis quelques an­nées, notre fa­mille est plus mul­tieth­nique. Au­jourd’hui, quand tu t’ex­primes en fran­çais, tu parles au monde en­tier. C’est ça qui fait du bien », lan­cet-il. La po­pu­la­ri­té du BBQ Fran­co Fun a en­chan­té et sur­pris ses or­ga­ni­sa­teurs. À ce pro­pos, ils pro­mettent une qua­trième édi­tion plus fes­tive et ils as- sur­ent aux in­vi­tés de l’an­née pro­chaine qu’il y au­ra suf­fi­sam­ment de nour­ri­ture, car en mi­lieu d’après-mi­di, tous les ham­bur­gers s’étaient en­vo­lés!

Pho­tos : Iré­née Ru­te­ma

Étienne Gran­gé-Pra­de­ras et ses mu­si­ciens ont di­ver­ti la foule pré­sente lors du BBQ Fran­co Fun à la Ci­té des Ro­cheuses, le 25 aout der­nier.

Les en­fants avaient la pos­si­bi­li­té de faire plu­sieurs ac­ti­vi­tés, telles que du des­sin.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.