Ru : un in­con­tour­nable!

Le Franco - - BOUQUINERIE_JUNIOR - Ha­ze­leen Arel­la­no

Ru, qui si­gni­fie « ruis­seau » en fran­çais et au sens fi­gu­ré « écou­le­ment de larmes, de sang et d’ar­gent » est l’his­toire d’une ré­fu­giée viet­na­mienne qui nous ra­conte son ex­pé­rience du­rant la guerre au Viet­nam, son aven­ture en tant que

boat people, ses dif­fi­cul­tés à être à la fois mère d’un en­fant au­tiste, fille d’une mère stricte et épouse d’un Qué­bé­cois. Ce ro­man au­to­bio­gra­phique illustre la vie d’une fillette de 10 ans qui quitte son pays avec sa fa­mille et des cen­taines d’autres Viet­na­miens dans l’es­poir de trou­ver un meilleur ave­nir, qui pour Kim Thúy, abou­ti­ra à Gran­by, au Qué­bec. Kim nous par­tage son ma­laise dans un ba­teau en­tas­sé de 200 autres per­sonnes, la peur des pi­rates, les quelques temps dans un camp de ré­fu­giés en Ma­lai­sie et son choc cultu­rel une fois ar­ri­vée au Ca­na­da. Elle ra­conte le tout avec beau­té, d’une ma­nière très poé­tique avec un vrai style fi­gu­ré tout en ex­plo­rant des réa­li­tés que peu d’au­teurs touchent. Par exemple, Kim évoque des sou­ve­nirs où quel­qu’un lui a de­man­dé com­bien elle se fai­sait payer pour être es­corte de l’homme avec le­quel elle était, alors que ce­lui-ci était son ma­ri. Mal­gré les dif­fi­cul­tés qu’elle sou­ligne, ses ex­pé­riences vé­cues sont dé­crites avec eu­phé­misme où l’on réus­sit à de­ve­nir op­ti­miste. Dans ce ré­cit où chaque fin de cha­pitre est re­liée à un sou­ve­nir com­plè­te­ment hors chro­no­lo­gie, le lec­teur vit des sen­ti­ments de dou­leur, de joie, de dé­gout, de sym­pa­thie et d’amour. Par­mi les nom­breux thèmes abor­dés, il y a la pau­vre­té, le ra­cisme, la pros­ti­tu­tion, l’iso­le­ment, les pré­ju­gés et l’ac­com­mo­da­tion. Ru, en Viet­na­mien, veut aus­si dire « ber­cer » ou « ber­ceuse » et c’est exac­te­ment ce que cette oeuvre lit­té­raire fait. Elle berce les lec­teurs avec des pa­roles de spiritualité, d’es­poir et de di­gni­té.

Les 100 quelques pages de ce ro­man fa­cile à lire nous amène au Viet­nam com­mu­niste, aux bou­tiques de Pa­ris et à l’époque du dé­but de la loi 101 au Qué­bec. De plus, il per­met au lec­teur de com­prendre la vie d’un ré­fu­gié et la vie d’une per­sonne bi­cul­tu- relle qui a des ra­cines orien­tales et des feuilles oc­ci­den­tales. Pu­blié en 2009, le ré­cit authentique et ri­che­ment écrit de Kim Thúy a rem­por­té plu­sieurs prix dont, en 2010, le Prix lit­té­raire du Gou­ver­neur Gé­né­ral dans la ca­té­go­rie ro­mans et nou­velles, ain­si que le Grand Prix RTLLIRE 2010 lors du Sa­lon du livre de Pa­ris De­puis, l’écri­vaine qué­bé­coise d’ori­gine viet­na­mienne a pu­blié un se­cond livre, en 2011, À toi, co­écrit avec un écri­vain fran­co-suisse Pascal Ja­nov­jak.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.