Club de l’Au­rore (Bon­ny­ville)

Le Franco - - L’ÉVEIL -

Le dé­fi le plus im­por­tant pour notre club c’est d’as­su­rer une re­lève. Il existe deux groupes d’âge : les membres les plus âgés et les jeunes re­trai­tés. Nous nous de­vons de ré­pondre aux be­soins du pre­mier groupe, tout en ten­tant d’at­ti­rer les plus jeunes. C’est un dé­fi ! Tout d’abord, le nombre de membres âgés di­mi­nue dû : 1) Au manque de fran­çais dans les foyers (ex : Bon­ny­lodge) 2) Au fait que cer­tains ne peuvent plus conduire 3) Au fait que cer­tains ne sortent plus le soir 4) Au fait que le prix des ac­ti­vi­tés est trop éle­vé pour cer­tains Dans le même temps, les jeunes re­trai­tés hé­sitent à re­joindre notre club : 1) Ils ne se trouvent pas as­sez vieux 2) Les couples exo­games n’osent pas ve­nir parce que le conjoint ne parle pas fran­çais Conscient de ces dé­fis, le club de l’Au­rore es­saye d’adap­ter ses ac­ti­vi­tés aux be­soins de cha­cun : Pour les plus âgés : 1) Nous of­frons d’al­ler les cher­cher le soir 2) Deux fois par se­maine, le mar­di et le jeu­di

ma­tin, il y a des exer­cices en fran­çais Pour les plus jeunes et tous ceux in­té­res­sés : 1) Le 3 no­vembre 2012, le club de l’Au­rore, conjoin­te­ment avec l’ACFA, or­ga­ni­sait un sou­per-cau­se­rie. Après un suc­cu­lent re­pas, Dre Mé­la­nie Ro­bin­son, doc­teure na­tu­ro­pathe, nous a don­né une confé­rence sur le su­jet, ain­si que des trucs san­té na­tu­rels pour res­ter jeunes. Une cin­quan­taine de per­sonnes ré­pond à l’ap­pel. 2) Le 14 no­vembre nous avons vi­sion­né le film Monsieur Laz­har. Une

tren­taine de per­sonnes y ont as­sis­té. 3) Le spec­tacle d’An­dré Roy et une ex­cur­sion à Saint-Al­bert sont

ren­dus pos­sibles grâce à un oc­troi de la FAFA. 4) Chaque mois, nous dé­gus­tons un dé­li­cieux sou­per sui­vi de jeux de

cartes, de chants ou de jeux ap­pro­priés à la sai­son.

Plu­sieurs membres du Club de l’Au­rore en­tourent l’aî­née de l’an­née Thé­rèse Mo­quin.

Dre Mé­la­nie Ro­bin­son pré sente la naturopathie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.