Dans une ACFA près de chez vous

Une dé­lé­ga­tion d’or­ga­nismes pro­vin­ciaux s’ap­prête à faire le tour des ré­gions de la pro­vince afin de faire va­loir leurs ser­vices, ain­si que prendre le pouls des be­soins spé­ci­fiques des as­so­cia­tions ré­gio­nales.

Le Franco - - REVUE DE L’ANNÉE -

« C’est vé­ri­ta­ble­ment un pro­jet ras­sem­bleur », s’ex­clame la pré­si­dente de l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA), Do­lo­rèse No­lette, pré­ci­sant que la vo­lon­té des or­ga­nismes de joindre leurs ef­forts émane d’une ren­contre du ré­seau des di­rec­tions gé­né­rales. Une ving­taine d’or­ga­nismes pro­vin­ciaux font par­tie de la ca­ra­vane, entre autres la Coa­li­tion des femmes de l’Al­ber­ta, la Fé­dé­ra­tion du sport fran­co­phone de l’Al­ber­ta, l’As­so­cia­tion la Gi­ran­dole, ain­si que Fran­co­pho­nie jeu­nesse de l’Al­ber­ta. Quatre ré­gions sont ci­blées pour l’ins­tant et se­ront vi­si­tés d’ici le dé­but fé­vrier : Ri­viè­re­la-Paix (18 jan­vier), Bon­ny­ville/Cold Lake (25 jan­vier), Saint-Paul (26 jan­vier) et Red Deer (1er fé­vrier). Le Se­cré­ta­riat pro­vin­cial de l’ACFA est en at­tente de confir­ma­tion de fi­nan­ce­ment par Pa­tri­moine ca­na­dien pour en­voyer la ca­ra­vane vi­si­ter les autres ré­gions, no­tam­ment Le­th­bridge, Jas­per et Can­more. Ba­sée sur le dia­logue et l’échange, la Ca­ra­vane com­mu­nau­taire per­met­tra à la com­mu­nau­té fran­co­phone de la pro­vince en­tière de mieux se connaitre et d’ar­ri­mer les ef­forts four­nis par les or­ga­nismes et les ré­gio­nales pour des­ser­vir la po­pu­la­tion. Consciente qu’il est dif­fi­cile de voya­ger 20 re­pré­sen­tants d’or­ga­nismes à la fois, Mme No­lette es­père qu’au moins sept d’entre eux se dé­pla­ce­ront aux jour­nées de dis­cus­sions. « Ce­la a plus d’im­pacts lors­qu’un groupe d’or­ga­nisme ar­rive dans une ré­gion. Lors­qu’ils s’y rendent in­di­vi­duel­le­ment, ce­la n’a pas le même ef­fet », d’af­fir­mer la pré­si­dente.

Pro­jet at­ten­du

L’ACFA ré­gio­nale de Ri­vière-la­Paix re­ce­vra la pre­mière dé­lé­ga­tion, le 18 jan­vier pro­chain. La di­rec­trice de la ré­gio­nale, Soleille Briand, se ré­jouit de ce pro­jet qui pal­lie­ra le manque d’in­for­ma­tion re­la­tive aux ser­vices en fran­çais dis­po­nibles en pro­vince pour les fran­co­phones de la ré­gion du NordOuest. « Nous sommes si­tués à quatre heures de route de la ma­jo­ri­té des ser­vices, mais les gens ne savent pas qu’ils peuvent y avoir ac­cès à tra­vers l’ACFA. Et même que les or­ga­nismes peuvent se dé­pla­cer en ré­gion », laisse-t-elle en­tendre. Même si l’ob­jec­tif de la Ca­ra­vane com­mu­nau­taire est de sen­si­bi­li­ser les or­ga­nismes avant tout, Soleille Briand a l’in­ten­tion de faire la pro­mo­tion de la ve­nue de la ca­ra­vane sur la ra­dio com­mu­nau­taire fran­co­phone de la ré­gion, par l’en­tre­mise du Smo­ky Ri­ver Ex­press, le jour­nal lo­cal, ain­si qu’avec des dé­pliants dis­tri­bués dans les écoles. « Nous avons in­vi­té la com­mu­nau­té, mais nous pré­voyions une plus grande par­ti­ci­pa­tion si nous in­vi­tons aus­si le mi­lieu sco­laire », de dire Mme Briand. Ayant dé­jà iden­ti­fié le manque d’in­for­ma­tion de la com­mu­nau­té par rap­port au droit de la fa­mille, Soleille Briand a en­tre­pris d’of­frir un ate­lier à ce su­jet, qui se­ra pré­sen­té en col­la­bo­ra­tion avec l’As­so­cia­tion des ju­ristes d’ex­pres­sion fran­çaise de l’Al­ber­ta. « Nous avons beau­coup de fa­milles sé­pa­rées dans la ré­gion et ce sont des ser­vices aux­quels nous n’au­rions pas ac­cès au­tre­ment. Si­non, il fau­drait se rendre à Grande Prai­rie », ex­plique la di­rec­trice de la ré­gio­nale. Bien qu’il s’agisse d’un pro­jet ponc­tuel, Soleille Briand croit qu’il en vau­drait la peine de le re­con­duire à quelques an­nées d’in­ter­valles. « Les ser­vices changent avec les an­nées et ce­la pour­rait nous gar­der in­for­més où nous en sommes ren­dus. Mais dé­jà, nous avons bien hâte de re­ce­voir la ca­ra­vane », par­tage la di­rec­trice.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.