Une deuxième édi­tion réus­sie!

L’équipe des an­ciens du Cam­pus Saint-jean a fa­ci­le­ment dé­fait les Cen­tu­rions lors de cette par­tie de hockey ami­cale.

Le Franco - - NEWS - Étienne Ala­ry

Il y a eu du hockey en fran­çais, le 12 jan­vier der­nier, à la pa­ti­noire ex­té­rieure Plea­sant­view d’Ed­mon­ton, alors que le Cam­pus Saint-Jean (CSJ) pré­sen­tait la deuxième édi­tion de la Clas­sique Hé­ri­tage. Au cours de cette par­tie ami­cale, à la­quelle une cin­quan­taine de per­sonnes ont as­sis­té mal­gré le froid, l’équipe des an­ciens du Cam­pus, bien épau­lée par leur gar­dien Mi­chel Four­nier, a triom­phé par la marque de 10 à 6 contre les Cen­tu­rions. Après une pre­mière pé­riode ser­rée, me­née 3 à 2 par les an­ciens, ces der­niers ont mis la par­tie hors de por­tée lors de la deuxième pé­riode, mar­quant trois buts contre au­cun pour les Cen­tu­rions. En troi­sième pé­riode, les deux équipes se sont échan­gé quatre buts cha­cune. Quatre joueurs ont mar­qué à deux re­prises lors de cette par­tie : De­nis Fon­taine, Pierre Hé­bert et Dan Bois du cô­té des an­ciens ain­si que Ty­ler Cas­si­dy pour les Cen­tu­rions. Bois et Cas­si­dy ont d’ailleurs rem­por­té le titre de « joueur du match » pour leur équipe res­pec­tive.

Fait à no­ter, la mise au jeu pro- to­co­laire a été ef­fec­tuée par Da­niel Cour­noyer Sr, lui-même un an­cien du CSJ, ayant no­tam­ment por­té les cou­leurs de l’équipe du Ju­no­riat Saint-Jean entre 1938 et 1941. « L’an der­nier, lors de la pre­mière édi­tion, il est ve­nu as­sis­ter à la ren­contre et il a par­ta­gé quelques-uns de ses sou­ve­nirs. Nous avons ju­gé es­sen­tiel de l’in­vi­ter cette an­née pour ef­fec­tuer cette pre­mière mise au jeu », a sou­li­gné le conseiller prin­ci­pal aux Af­faires ex­ternes au CSJ, Mathieu Tré­pa­nier. « J’es­père que nous pour­rons in­vi­ter d’autres an­ciens à faire de même dans le fu­tur, car ces per­sonnes ont de belles his­toires, des sou­ve­nirs de hockey, à ra­con­ter », af­firme M. Tré­pa­nier. Ce der­nier a d’ailleurs confir­mé que la Clas­sique Hé­ri­tage se­rait de re­tour pour une nou­velle édi­tion, en 2014. « Le CSJ cherche tou­jours des op­por­tu­ni­tés pour ra­me­ner les an­ciens au­tour de SaintJean. C’est un évè­ne­ment qui nous per­met de re­joindre les an­ciens et il semble y avoir un bel in­té­rêt. De plus, le hockey a tou­jours été une tra­di­tion à Saint-Jean », in­dique M. Tré­pa­nier. En 2012, c’était pour mar­quer le 5e an­ni­ver­saire du chan­ge­ment de nom des Fron­te­nacs aux Cen­tu­rions que deux étu­diants (Lau­rier Amyotte et Alexandre Du­four) ont eu cette idée d’or­ga­ni­ser une par­tie de hockey à l’ex­té­rieur. De­puis, l’évè­ne­ment semble avoir eu un ef­fet boule de neige. « Plu­sieurs idées sont lan­cées. Cer­tains es­timent qu’on de­vrait or­ga­ni­ser deux par­ties, pour per­mettre à plus d’an­ciens de jouer. Toutes les sug­ges­tions sont les bien­ve­nues et elles se­ront ana­ly­sées dans les pro­chains mois », ex­plique le conseiller prin­ci­pal aux Af­faires ex­ternes au CSJ. Mathieu Tré­par­nier si­gnale qu’un co­mi­té se­ra éta­bli pour re­gar­der toutes les sug­ges­tions qui au­ront été lan­cées.

Sou­per po­pu­laire

Comme ce­la a été le cas en 2012, après la pre­mière Clas­sique Hé­ri­tage, la par­tie de hockey a été sui­vie d’un sou­per-bé­né­fice et d’un en­can si­len­cieux. Cette an­née, tous les pro­fits ont été ver­sés au Pro­jet Ke­nya des étu­diants du Cam­pus Saint-Jean. « Il y avait près de 130 per­sonnes, ce qui est le double de l’an der­nier. C’est une for­mule qui a beau­coup de suc­cès cette an­née », lance M. Tré­pa­nier. Pré­ci­sons que dans le cadre d’un par­te­na­riat entre le Cam­pus Saint-Jean et l’or­ga­nisme Free the Chil­dren, des étu­diants et membres du per­son­nel du Cam­pus Saint-Jean se rendent chaque an­née en Afrique de l’Est pour par­ti­ci­per à un pro­jet in­ter­na­tio­nal axé sur l’édu­ca­tion, le lea­der­ship et l’ac­tion hu­ma­ni­taire. Lu­cille Man­din, l’une des res­pon­sables du pro­jet, a pro­fi­té du sou­per pour par­ta­ger une bonne nou­velle. « Nous ve­nons de re­nou­ve­ler le pro­jet pour trois ans. Ce­la per­met­tra à des étu­diants du CSJ de conti­nuer à réa­li­ser leurs rêves à la fois édu­ca­tion­nel et hu­ma­ni­taire », a-t-elle lan­cé. Le sou­per 2013, qui s’est te­nu au centre com­mu­nau­taire Bon­nie Doon, a per­mis au pro­jet Ke­nya d’amas­ser en­vi­ron 3500 $ (re­pas et en­can si­len­cieux).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.