Les mé­dias so­ciaux, l’in­for­ma­tion et la pro­mo­tion

Le Franco - - AJFAS -

Dans un monde d’in­for­ma­tion ins­tan­ta­née, de com­mu­ni­ca­tion ul­tra ra­pide, d’échanges pro­fes­sion­nels et per­son­nels de tout genre, il faut se de­man­der si nos mes­sages passent réel­le­ment! Au Centre-Nord, on se veut à l’écoute de nos pa­rents et em­ployés qui font des sug­ges­tions. En re­vanche, nous de­vons pe­ser la va­leur de dif­fé­rents moyens de com­mu­ni­ca­tion par rap­port au temps né­ces­saire pour les dé­ve­lop­per et les in­tro­duire, et aus­si par rap­port au temps re­quis pour les te­nir à jour fi­dè­le­ment et conti­nuel­le­ment. Après tout, n’y a-t-il rien de plus frus­trant que de tom­ber sur un site Web désuet ou mal or­ga­ni­sé, de re­ce­voir des courriels in­si­gni­fiants, ou en­core de lire le « tweet » d’un po­li­ti­cien qui nous ap­prend que le pou­let était suc­cu­lent au ban­quet d’un re­grou­pe­ment in­con­nu? Afin d’évi­ter de tom­ber dans ces pièges, nous avons son­dé nos pa­rents et nos em­ployés pour sa­voir ce qui colle ou pas. Une firme en com­mu­ni­ca­tion de Ga­ti­neau, Sim­bal, a en­tre­pris une enquête en deux temps : 1) me­su­rer le taux d’uti­li­sa­tion et de sa­tis­fac­tion de nos sites Web; 2) éva­luer l’uti­li­sa­tion et l’uti­li­té des nou­veaux mé­dias so­ciaux. À notre heu­reuse sur­prise, 291 per­sonnes ont pris le temps de ré­pondre à un ou aux deux son­dages en ligne ad­mi­nis­trés en no­vembre et dé­cembre der­nier. Site Web de l’école : 98 % des ré­pon­dants le trouvent beau, convi­vial, fa­cile à na­vi­guer, ac­ces­sible et ayant des in­for­ma­tions per­ti­nentes (98 %). Les uti­li­sa­teurs vi­sitent le site de l’école sur­tout pour lire la lettre cir­cu­laire (71 %) et vé­ri­fier les ca­len­driers (65 %). Quant à la fré­quence d’uti­li­sa­tion, 75 % le consultent au moins une fois par mois et 75 % sont abon­nés aux Cap­sules de l’école. Site Web du Conseil sco­laire : Les ré­pon­dants le trouvent clair (99 %), per­ti­nent (96 %), de quan­ti­té suf­fi­sante et de qua­li­té (96 %). Les uti­li­sa­teurs s’y rendent pour s’in­for­mer sur les écoles (79 %) ou vi­si­ter la page d’ac­cueil (57 %). Quant à la fré­quence d’uti­li­sa­tion, 48 % le consultent au moins une fois par mois et 44 % sont abon­nés aux Cap­sules du Centre-Nord. Mé­dias so­ciaux : Nous vou­lions connaitre l’ap­pré­cia­tion et l’impact des mé­dias so­ciaux que nous uti­li­sons. Voi­là que 49 % ne les uti­lisent jamais. Par­mi les autres,

on lit les Cap­sules de l’école (55 %), le Flux RSS (50 %), la page Wi­ki­pé­dia du CSCN (21 %), le Twit­ter trans­port (20 %), le Twit­ter CSCN (14 %), le Twit­ter école (13 %), le Fa­ce­book CSCN (9 %). Les ap­pels deux té­lé­pho­niques moyens de com­mu­ni­ca­tion au­to­ma­ti­sés (24 pré­fé­rés %), sui­vis de­meurent de très loin le cour­riel par Twit­ter (68 (9 %) %) et les et Fa­ce­book (6 %). Ce­pen­dant, ces mêmes ré­pon­dants disent qu’il est im­por­tant pour nous d’uti­li­ser ces mé­dias so­ciaux pour com­mu­ni­quer di­rec­te­ment avec eux (56 %), pour an­non­cer les ac­ti­vi­tés (69 %) et pour faire la pro­mo­tion de l’école (73 %). Les par­ti­ci­pants ont par­ta­gé leur at­ti­tude face aux mé­dias so­ciaux : 52 % disent qu’on les en­cou­rage à les uti­li­ser, 50 % n’ont pas de dif­fi­cul­tés à les uti­li­ser, 36 % disent que ça les dis­trait et 29 % n’ont pas le temps d’ap­prendre à les uti­li­ser. Quant à la ques­tion qui nous pré­oc­cupe de­puis long­temps, à sa­voir si les écoles de­vraient avoir une page Fa­ce­book, les ré­pon­dants sont éga­le­ment par­ta­gés — 50/50. À la ques­tion concluante, 74 % ont ré­pon­du que les mé­dias so­ciaux contri­buent à la pro­mo­tion du Conseil et de ses écoles; seule­ment 8 % disent que ces mé­dias y nuisent. Ré­cem­ment, la consul­tante Ma­rie-France Gau­mont a ren­con­tré les conseillers et ad­mi­nis­tra­teurs scolaires pour pré­sen­ter les don­nées, mais sur­tout pour lan­cer une dis­cus­sion et des idées sur l’ef­fi­ca­ci­té des ac­ti­vi­tés de com­mu­ni­ca­tion des écoles et du Conseil avec les pa­rents et le pu­blic. Le ré­sul­tat de ces ef­forts se tra­dui­ra in­vrai­sem­bla­ble­ment dans notre en­ga­ge­ment conti­nu d’amé­lio­rer nos moyens de com­mu­ni­ca­tion.

Hen­ri Le­mire, di­rec­teur gé­né­ral

Mot du di­rec­teur gé­né­ral

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.