Fi­nan­ce­ment de l’AJFAS...

Ci­toyen­ne­té et Im­mi­gra­tion Ca­na­da (CIC) ne re­nou­vè­le­ra pas, en date du 1er avril 2013, le fi­nan­ce­ment de la Ca­ra­vane contre la dis­cri­mi­na­tion.

Le Franco - - LA UNE - Étienne Ala­ry

« En ce dé­but du mois de l’his­toire des Noirs, c’est vrai­ment un ven­dre­di noir pour l’Al­liance Jeu­nesse-Fa­mille de l’Al­ber­ta So­cie­ty (AJFAS) », s’est ex­cla­mé le di­rec­teur gé­né­ral de l’or­ga­nisme, Lu­ke­ta M’Pin­dou, le 1er fé­vrier der­nier. L’AJFAS a en ef­fet an­non­cé que sa sub­ven­tion an­nuelle de 600 000 $ pro­ve­nant de CIC pour le pro­jet de la Ca­ra­vane contre la dis­cri­mi­na­tion n’al­lait pas être re­con­duite. « Pour CIC, la Ca­ra­vane, qui a vu le jour en 2005, ne pou­vait plus être consi­dé­rée comme un pro­jet et de­vait fi­gu­rer dans notre bud­get de fonc­tion­ne­ment », sou­tient M. M’Pin­dou. « C’est dom­mage que ce dos­sier im­por­tant tombe à l’eau. Nous avions en­vi­sa­gé in­no­ver avec la Ca­ra­vane », ajoute-t-il, pré­ci­sant tou­te­fois que le pro­jet Nos vraies cou­leurs, lan­cé le 25 jan­vier der­nier, se pour­sui­vra comme pré­vu. Ce der­nier at­tri­bue cette mau­vaise nou­velle à une re­fonte des pro­grammes à Ci­toyen­ne­té et Im­mi­gra­tion Ca­na­da. « Le pro­gramme qui nous fi­nan­çait, ce­lui de la lutte contre le ra­cisme a été abo­li l’an der­nier. On nous a alors trans­fé­rés au bud­get d’éta­blis­se­ment pour l’an­née 2012-2013, mais ce­la n’est pas dans notre man­dat », dé­clare le di­rec­teur gé­né­ral qui voyait mal l’AJFAS se re­trou­ver dans le même pro­gramme que ce­lui qui fi­nance le Centre d’ac­cueil et d’éta­blis­se­ment du Nord de l’Al­ber­ta. Pour­tant, tous les es­poirs étaient per­mis. « Il y a eu, l’au- tomne der­nier, un ap­pel de pro­po­si­tion et nous avions fran­chi la pre­mière étape, celle de l’ana­lyse du dos­sier à Ot­ta­wa. C’est lors­qu’il a été ren­voyé en ré­gions que la mau­vaise nou­velle nous est ar­ri­vée », énonce Lu­ke­ta M’Pin­dou. Cette perte de fi­nan­ce­ment, quelque 600 000 $ sur un bud­get to­tal de plus ou moins 700 000 $, au­ra de lourdes consé­quences pour l’or­ga­nisme. « Il est ir­réa­liste de pen­ser que nous pou­vons conti­nuer comme c’est le cas pré­sen­te­ment. Ce se­rait rê­ver en cou­leur. Nous fer­me­rons notre bu­reau de Calgary. De plus, sept de nos neuf em­ployés se­ront mis à pied le 31 mars 2013. Et même les deux em­ployés qui res­te­ront le se­ront à temps par­tiel », in­dique le di­rec­teur gé­né­ral. L’AJFAS en­tend main­te­nir pour le mo­ment son bu­reau d’Ed­mon­ton. « Il nous reste des fonds de notre bud­get ca­si­no pour cou­vrir le loyer. Nous ex­plo­re­rons la pos­si­bi­li­té de sous-louer cer­tains es­paces », in­forme-t-il en par­lant des bu­reaux si­tués au Centre 82 sur l’ave­nue Whyte. Outre le 36 000 $ qui reste du compte du ca­si­no de l’or­ga­nisme, l’AJFAS de­vrait comp­ter sur quelque 27 000 $ pro­ve­nant de l’Ac­cord de col­la­bo­ra­tion (Pa­tri­moine ca­na­dien). « Nous avons dé­jà re­çu par le pas­sé 55 000 $ de cet Ac­cord. Ce­pen­dant, à l’époque, on nous avait cou­pés de 50 % puisque nous re­ce­vions un ap­pui consi­dé­rable d’une autre source. Étant don­né que le fi­nan­ce­ment de CIC cesse, on es­père re­trou­ver le plein mon­tant », in­dique Lu­ke­ta M’Pin­dou. Même si les pro­chaines se­maines s’an­noncent dif­fi­ciles, M. M’Pin­dou en­tend re­dou­bler d’ef­forts. « Ce n’est pas la fin de l’AJFAS. Nous al­lons conti­nuer avec le peu que nous avons et nous re­trous­ser les manches. Nous avons éta­bli par le pas­sé des par­te­na­riats avec, entre autres, Ser­vices cor­rec­tion­nels Ca­na­da et le Ser­vice de po­lice d’Ed­mon­ton. Il faut aus­si re­gar­der du cô­té du gou­ver­ne­ment pro­vin­cial », avance le di­rec­teur gé­né­ral. Lu­ke­ta M’Pin­dou en­tend créer de nou­velles al­liances « pour sau­ver les meubles » de l’or­ga­nisme. « Nous avons dé­ve­lop­pé une ex­per­tise au fil des ans et on ne peut pas lais­ser ce­la tom­ber à l’eau », mar­tèle-t-il. Foi du di­rec­teur gé­né­ral, l’or­ga­nisme qui a été fon­dé le 22 dé­cembre 1999 cé­lè­bre­ra ses 15 ans. « Ce ne se­ra pas fa­cile et ce ne se­ra pas aus­si grand que nous l’avions an­ti­ci­pé au dé­part, mais nous al­lons nous dé­battre. Ce n’est pas la pre­mière fois que l’Al­liance Jeu­nesse-Fa­mille de l’Al­ber­ta So­cie­ty tra­verse une pé­riode dif­fi­cile. La vie est par­se­mée de hauts et de bas, mais nous sa­vons que nous pou­vons comp­ter sur nos membres », es­time Lu­ke­ta M’Pin­dou.

...un dur coup pour l’or­ga­nisme.

Pho­to : ar­chives

« Ce n’est pas la fin de l’AJFAS. Nous al­lons conti­nuer avec le peu que nous avons et nous re­trous­ser les manches », dé­clare Lu­ke­ta M’Pin­dou.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.