L’équipe de Cham­plain de Legal triomphe fa­ci­le­ment!

Les or­ga­ni­sa­teurs qua­li­fient cette 10e édi­tion du tour­noi de hockey fran­co­phone de réus­site et songent dé­jà à 2014.

Le Franco - - ÉDITORIAL - Étienne Ala­ry

Six équipes se sont af­fron­tées, les 5 et 6 avril der­niers, à l’aré­na de Legal pour la 10e édi­tion d’Hockey en fête. Ce tour­noi a été fa­ci­le­ment ga­gné par une équipe lo­cale, la for­ma­tion de Cham­plain qui a vain­cu l’autre équipe de Legal, l’équipe des Cyr, par la marque de 12 à 4. Ces deux équipes ont fait les hon­neurs de la fi­nale après avoir rem­por­té leurs deux par­ties du tour­noi à la ronde. D’une part, dans la di­vi­sion FA, l’équipe de Cham­plain n’a fait qu’une bou­chée du Na­tio­nal de Saint-Al­bert, en le­ver de ri­deau, en triom­phant 11 à 1, puis a vain­cu l’équipe de Ra­dioCa­na­da 12 à 2. D’autre part, dans la di­vi­sion AC, l’équipe des Cyr a mé­ri­té son lais­sez-pas­ser pour la fi­nale en vain­quant les Cen­tu­rions du Cam­pus Saint-Jean 6 à 4 et les Hus­kies d’Ed­mon­ton 7 à 2. Dans les deux autres ren­contres, no­tons que, dans la di­vi­sion AC, les Hus­kies d’Ed­mon­ton ont dé­fait les Cen­tu­rions 12 à 7, alors que dans l’autre di­vi­sion, Ra­dio-Ca­na­da a dou­blé le Na­tio­nal de SaintAl­bert 8 à 4. « Les com­men­taires re­çus de presque toutes les équipes in­diquent que celles-ci ont dû s’ajus­ter à un ca­libre de hoc- key dif­fé­rent à ce que ceux qui étaient ha­bi­tués ont vu par le pas­ser », fait re­mar­quer le pré­sident de l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA) ré­gio­nale de Cen­tral­ta, Da­vid Fré­chette. « Pour moi, cette pre­mière édi­tion à Cen­tral­ta est une réus­site. On a eu trois équipes de notre ré­gio­nale qui étaient ins­crites. Ce­la dé­passe mes at­tentes », ajoute le pré­sident. Ce der­nier re­con­nait ce­pen­dant que l’équipe cham­pionne, qui était com­po­sée d’une ma­jo­ri­té de fran­co­phones, mais dont les meilleurs joueurs étaient an­glo­phones, était plus forte que les autres. « C’est un ajus­te­ment que nous de­vrons ap­por­ter si on ré­pète l’ex­pé­rience, mais, somme toute, on a eu droit à du beau hockey », af­firme Da­vid Fré­chette.

Fier­té fran­co­phone

Au-de­là du hockey, en­tendre par­ler fran­çais à l’aré­na de Legal est une victoire pour les or­ga­ni­sa­teurs. « L’aré­na est re­con­nu comme un lieu où tout se passe en an­glais nor­ma­le­ment, même lorsque des fran­co­phones y sont. D’en­tendre, dans les gra­dins pen­dant la fin de se­maine, un grand-père dire à son pe­tit­fils qu’il pou­vait par­ler fran­çais, et de voir l’éton­ne­ment et la fier­té du ga­min de pou­voir le faire, pour moi, juste ce fait­là dé­montre que ce­la va­lait la peine de pré­sen­ter le tour­noi », note Da­vid Fré­chette. La com­mu­nau­té semble avoir ap­pré­cié cette fin de se­maine. « Dé­jà, trois ré­si­dents de Legal m’ont ap­pro­ché pour me don­ner des sug­ges­tions pour l’an pro­chain. Pour ces per­sonnes, il était ac­quis que le tour­noi re­ve­nait en 2014 », s’ex­clame le pré­sident de l’ACFA ré­gio­nale de Cen­tral­ta.

Pro­chaine édi­tion

Bien qu’il soit trop tôt pour confir­mer où se­ra pré­sen­té Hockey en fête en 2014, tout in­dique que le tour­noi se­ra de re­tour l’an pro­chain. « Hockey en fête va avoir lieu. L’en­droit où il au­ra lieu dé­pen­dra en grande par­tie de ce que dé­ci­de­ra de faire Pla­mon­don. Ce­la re­vient à eux de dé­ci­der s’ils veulent le pré­sen­ter », in­dique M. Fré­chette. L’or­ga­ni­sa­teur des neuf pre­mières édi­tions, Étienne Vaillan­court, était pré­sent au ban­quet de clô­ture le 6 avril der­nier. « Nous fe­rons part de la dé­ci­sion quant à la pro­chaine édi­tion au cou­rant du mois de sep­tembre », a-t-il sou­te­nu, vou­lant ain­si don­ner as­sez de temps aux or­ga­ni­sa­teurs, ad­ve­nant que Pla­mon­don ne pré­sente pas le tour­noi en 2014, de trou­ver des com­man­di­taires. Si Pla­mon­don se re­tire de nou­veau, le tour­noi pour­rait avoir lieu à Legal ou même à Ed­mon­ton. « Comme ré­gio­nale, nous al­lons cher­cher des par­te­na­riats, que ce soit avec la ré­gio­nale d’Ed­mon­ton ou en­core la Fé­dé­ra­tion du sport fran­co­phone de l’Al­ber­ta, pour ap­puyer notre pe­tite équipe dans l’or­ga­ni­sa­tion de ce tour­noi », ad­met Da­vid Fré­chette. Ce der­nier ai­me­rait voir Hockey en fête se te­nir à la base mi­li­taire d’Ed­mon­ton. « Nous ver­rons en temps et lieu. Ce­pen­dant, si nous l’or­ga­ni­sons de nou­veau l’an pro­chain, nous ai­me­rions main­te­nir l’ho­raire ac­tuel, c’est-à-dire d’avoir ter­mi­né pour le ban­quet du same- di soir, plu­tôt que de te­nir les fi­nales le di­manche en après­mi­di », ex­plique M. Fré­chette.

Hon­neurs dé­cer­nés

Par­lant du ban­quet du sa­me­di soir, outre le tro­phée qui a été re­mis aux vain­queurs du tour­noi, d’autres prix ont été dé­cer­nés : - Yan­nick Frey­chet des Hus­kies d’Ed­mon­ton a re­çu le titre de joueur le plus utile à son équipe; - JC Lane de l’équipe de Cham­plain s’est vu re­mettre le titre de joueur of­fen­sif du tour­noi; - l’équipe de Ra­dio-Ca­na­da a re­çu le prix du meilleur es­prit d’équipe; - Joël La­joie du Na­tio­nal de Saint-Al­bert a re­çu le prix du meilleur dé­fen­seur; - Simon For­cade de l’équipe des Cyr s’est vu at­tri­buer le titre de meilleur gar­dien; - Les Cen­tu­rions de Saint-Jean ont ob­te­nu le prix de la té­na­ci­té; - Lise Hen­nes­sey de l’équipe de Cham­plain a re­çu le prix de la touche fé­mi­nine.

La mai­resse de Legal, Li­sa Ma­ge­ra, s’ap­prête à ef­fec­tuer la mise au jeu pro­to­co­laire.

Da­vid Fré­chette et Étienne Vaillan­court re­mettent le tro­phée au ca­pi­taine de l’équipe ga­gnante, Paul de Cham­plain.

Les Cen­tu­rions ont rem­por­té le prix de la té­na­ci­té.

Pascal Le­cours et les mau­vais ca­rac­tères ont ani­mé le ban­quet du sa­me­di soir.

Lise Hen­nes­sey, seule joueuse ins­crite, a rem­por­té le prix de la touche fé­mi­nine.

Gavin For­cade était l’un des trois ar­bitres pen­dant la fin de se­maine.

Joël La­joie du Na­tio­nal de Saint- Al­bert a re­çu le prix du meilleur dé­fen­seur.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.