Des élèves du Conseil sco­laire du Nord-Ouest...

...de re­tour du Ni­ca­ra­gua.

Le Franco - - LA UNE - Angélique Biels­ki

C’est la deuxième fois que les élèves de 11e et 12e an­nées de ces écoles fran­co­phones ont l’op­por­tu­ni­té de faire ce voyage avec la fon­da­tion Roots of change et FUNDACCO du prêtre ca­tho­lique mis­sion­naire al­ber­tain, le père De­nis Hé­bert. Dans le pe­tit vil­lage de San Be­ni­to, en Amé­rique du Sud, ils ont tra­vaillé fort. Le choc cultu­rel s’est opé­ré dès l’ar­ri­vée. La pre­mière jour­née était consa­crée à la vi­site de Ma­na­gua, la ca­pi­tale du Ni­ca­ra­gua. « Nous avons vu les grandes dif­fé­rences entre les riches et les pauvres, se re­mé­more la di­rec­trice de l’école Hé­ri­tage et par­ti­ci­pante au voyage, Ni­cole Wa­lis­ser. Nous avions l’im­pres­sion que cer­tains quar­tiers étaient aban­don­nés, mais non, des gens les ha­bi­taient et c’était leur fa­çon de vivre. » L’ac­cueil des ha­bi­tants du vil­lage de San Be­ni­to, chez qui les par­ti­ci­pants sé­jour­naient, a été ce qui a tou­ché le plus les voya­geurs. « Ces gens-là n’ont rien. Ils sont ex­trê­me­ment pauvres, mais ils ont une grande pas­sion pour la vie et ils sont prêts à tout t’of­frir », tient à pré­ci­ser Hannah Van­de­light, une élève de 12e an­née à l’école Hé­ri­tage. « Le ma­tin, nous étions di­vi­sés en trois groupes. Un pre­mier s’oc­cu­pait de l’ins­tal­la­tion de toi­lettes et de douches, un autre tra­vaillait dans les champs de me­lons et le der­nier pas­sait la ma­ti­née à l’école à faire des ac­ti­vi­tés de ma­thé­ma­tiques, de vo­ca­bu­laire ou du bin­go. Nous chan­gions de tâches chaque jour, donc tout le groupe a fait un peu de tout », sou­ligne Mme Wa­lis­ser. « En après-mi­di, nous fai­sions des vi­sites cultu­relles de sites his­to­riques, prin­ci­pa­le­ment », ajoute-t-elle. In­ou­bliable « J’ai l’im­pres­sion d’avoir plus ap­pris d’eux qu’ils ont ap­pris de nous », s’émeut une par­ti­ci­pante d’Hé­ri­tage de 12e an­née, Jor­dyn Dau­bert. La jeune femme de 18 ans pré­cise qu’au­jourd’hui, elle est beau­coup plus consciente de la chance qu’elle a d’ha­bi­ter au Ca­na­da. « Ici, on a tout et on ne s’en rend pas compte. Les gens de San Be­ni­to sont re­con­nais­sants de tous les pe­tits gestes. » Le groupe avait re­cueilli plus de 9000 $ en dons avant de par­tir, ce qui leur a per­mis de fi­nan­cer des ins­tal­la­tions sa­ni­taires et de rem­plir plus de 400 sacs « Zi­ploc » d’ob­jets utiles. « Les en­fants étaient tel­le­ment contents quand on leur a re­mis leur sac, ri­gole Mme Wa­lis­ser. Ils cou­raient par­tout avec les cha­pe­lets qui étaient dedans! » « Ce sont les en­fants qui m’ont le plus mar­quée, continue Jor­dyn. Ils sont tel­le­ment at­ta­chants. Tu joues avec eux pen­dant une heure et c’est comme si tu fai­sais par­tie de la fa­mille. » Après avoir par­ta­gé plus d’une se­maine de vie com­mune, il est nor­mal que le dé­part ait été très dif­fi­cile. « Je me sou­vien­drai tou­jours de l’au­then­ti­ci­té des sen­ti­ments, au­tant de notre cô­té que du cô­té de la po­pu­la­tion, lors­qu’on est par­ti. C’était un beau té­moi­gnage qui dé­mon­trait qu’ils avaient vrai­ment ap­pré­cié notre aide », ra­conte avec émo­tion la di­rec­trice.

À la pro­chaine

Mar­cel Li­zotte, ini­tia­teur du pro­jet, avait dé­jà fait ce voyage avec des élèves de l’école des Beaux-Lacs à Bon­ny­ville en 2010, avant de de­ve­nir le di­rec­teur gé­né­ral du Conseil sco­laire du Nord-Ouest (CSNO). Les ré­cits d’aven­tures s’étaient ren­dus jusque dans les écoles Nou­velle Fron­tière et Hé­ri­tage. « Lorsque les élèves ont en­ten­du mon nom, ils ont fait le lien avec le voyage de l’école des BeauxLacs, se sou­vient M. Li­zotte. Ils m’ont de­man­dé de re­faire l’ex­pé­rience avec eux. » Le di­rec­teur gé­né­ral les a pré­ve­nus qu’il ne s’agis­sait pas d’un voyage de tout re­pos. Ceux-ci ont in­sis­té, af­fir­mant qu’ils étaient prêts à se « sa­lir les mains. » De­vant tant d’in­té­rêt, un pé­riple a d’abord été or­ga­ni­sé en 2011 avec 12 élèves du CSNO, puis ce­lui-ci en 2013. Le pro­chain est pré­vu pour 2015. « On ai­me­rait conti­nuer à le faire à chaque deux ans, men­tionne l’en­sei­gnante et di­rec­trice ad­jointe de l’école Hé­ri­tage, Syl­vette Fil­lion. C’est une ex­pé­rience de vie in­ex­pli­cable. » C’est elle qui pren­dra les rênes du pro­jet pour la pro­chaine édi­tion, puisque cette an­née était pro­ba­ble­ment la der­nière fois que Mar­cel Li­zotte met­tait les pieds à San Be­ni­to. « J’ai préve- nu les ha­bi­tants, là-bas, que je ne re­vien­drais sur­ement pas », énonce-t-il. Il sou­haite tout de même que le pro­jet de­meure. « Il est de mon de­voir de for­mer une per­sonne de Aà Z, Mme Fil­lion en l’oc­cur­rence, qui pren­dra la re­lève et qui conti­nue­ra l’aven­ture », es­time le di­rec­teur gé­né­ral. Les deux fi­nis­santes, Jor­dyn et Hannah, es­pèrent aus­si pou­voir re­com­men­cer l’ex­pé­rience dans le fu­tur.

Le groupe qui s’est ren­du à San Be­ni­to du 28 mars au 8 avril der­nier.

Pho­tos : courtoisie

Les sept élèves d’Hé­ri­tage et de Nou­velle Fron­tière ont vé­cu une ex­pé­rience unique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.