Un grand chan­ge­ment ...

Rhéal Poi­rier quitte Fran­co­pho­nie jeu­nesse de l’al­ber­ta (FJA) pour le Se­cré­ta­riat fran­co­phone.

Le Franco - - LA UNE - - An­gé­lique Biels­ki

De­puis 2006, Rhéal Po­rier oc­cupe le poste de di­rec­teur gé­né­ral à FJA, mais le 24 juillet pro­chain, c’est au Se­cré­ta­riat fran­co­phone qu’il se ren­dra pour tra­vailler. Le Prince-Édouar­dien d’ori­gine est le nou­vel agent de liai­son com­mu­nau­taire pour le sud de l’Al­ber­ta pour une du­rée d’un an, en rem­pla­ce­ment du congé de ma­ter­ni­té de Kate Pe­ters. « Je vou­lais ex­plo­rer un autre as­pect du dé­ve­lop­pe­ment com­mu­nau­taire. Je trouve le man­dat du Se­cré­ta­riat fran­co­phone très in­té­res­sant. As­su­rer la liai­son entre les com­mu­nau­tés et le gou­ver­ne­ment, c’est un rôle très im­por­tant et ça entre di­rec­te­ment dans mon do­maine d’études », men­tionne ce­lui qui a étu­dié les sciences po­li­tiques et la so­cio­lo­gie à l’Uni­ver­si­té de Monc­ton, au Nou­veauB­runs­wick. Rhéal Poi­rier est prêt pour cette pro­chaine étape de sa contri­bu­tion à la fran­co­pho­nie, dans un contexte qui le mo­ti­ve­ra da­van­tage, croit-il. Dans ce nou­veau rôle, il fe­ra le lien entre les or­ga­nismes du sud de l’Al­ber­ta pour connaitre les be­soins de la com­mu­nau­té fran­co­phone de cette ré­gion et les re­pré­sen­ter dans l’ap­pa­reil gou­ver­ne­men­tal. Le poste est ba­sé dans la ca­pi­tale al­ber­taine, mais M. Poi­rier au­ra éga­le­ment un bu­reau dans la mé­tro­pole du sud. « Je vais beau­coup voya­ger, sur- tout pour des évè­ne­ments et des réunions im­por­tantes de la com­mu­nau­té », ex­plique-t-il.

Dif­fi­cile de lais­ser der­rière

Quit­ter après plus de sept ans à FJA n’est pas fa­cile. « Je suis as­sez triste de par­tir, puisque ça fait long­temps que je tra­vaille avec les or­ga­nismes pour la jeu­nesse. Je trouve ça un peu dif­fi­cile, parce que ça a été un ré­seau qui m’a for­mé, qui m’a ai­dé à gran­dir et qui m’a ap­por­té des op­por­tu­ni­tés pro­fes­sion­nelles », se rap­pelle Rhéal Poi­rier. Re­con­nais­sant, il es­time que c’est un bon mo­ment pour par- tir, car l’or­ga­nisme se porte bien. « Si je com­pare à il y a quelques an­nées, on avait beau­coup de dé­fis qu’il fal­lait re­le­ver et beau­coup de choses qu’il fal­lait revitaliser. Main­te­nant, la pro­gram­ma­tion est très va­riée et at­tire les jeunes, la si­tua­tion fi­nan­cière est ré­ta­blie, les par­te­na­riats aus­si… », dé­nombre le di­rec­teur gé­né­ral. L’en­ga­ge­ment des jeunes a aus­si beau­coup gran­di de­puis ses dé­buts. Il évoque les dif­fé­rents co­mi­tés or­ga­ni­sa­teurs, le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, les jeunes de 18 à 25 ans qui contri­buent à la pro­gram­ma­tion pour les moins âgés, les équipes d’ani­ma­tions, etc. « Cet en­ga­ge­ment-là, c’est quelque chose que je m’étais don­né comme ob­jec­tif, il y a sept ans, sou­ligne Rhéal Poi­rier. J’ai tou­jours cru à la phi­lo­so­phie du par et pour les jeunes. » « J’ai tra­vaillé avec des gens ex­tra­or­di­naires. C’est mo­ti­vant de ve­nir au bu­reau, as­sure-t-il. Le rôle d’un di­rec­teur gé­né­ral ici, c’est beau­coup d’en­ca­drer et de for­mer les jeunes et c’est un as­pect que j’ai tou­jours trou­vé in­té­res­sant. » En terme d’évè­ne­ments, il se sou­vien­dra tou­jours des Jeux de la fran­co­pho­nie ca­na­dienne en 2008 à Ed­mon­ton, de la re­vi­ta­li­sa­tion des stages de lea­der­ship en 2008-2009, de l’aug­men­ta­tion des par­ti­ci­pants au Par­le­ment jeu­nesse la même an­née et du congrès des élèves en no­vembre der­nier.

La re­lève à FJA

Le pro­ces­sus d’em­bauche pour le poste li­bé­ré n’est pas en­core com­men­cé, mais les en­tre­vues de­vraient se faire à la mi-aout pour que le poste soit pour­vu avant la fin de l’été. En­tre­temps, Ra­chelle Fran­coeur se­ra di­rec­trice gé­né­rale par in­té­rim. La pro­chaine per­sonne en poste de­vra conser­ver les bonnes re­la­tions avec les conseils sco­laires et les par­te­naires. « Il faut main­te­nir tout ça et le maxi­mi­ser à son plein po­ten­tiel », es­time Rhéal Poi­rier. En 2014, l’un des plus gros dos­siers se­ra les Jeux de la fran­co­pho­nie ca­na­dienne à Ga­ti­neau. « Il fau­dra ras­sem­bler une di­zaine de par­te­naires pour re­cru­ter, en­ca­drer, for­mer et ac­com­pa­gner des jeunes à Ga­ti­neau. Ça va être un grand dé­fi pour la nou­velle per­sonne à la di­rec­tion gé­né­rale », croit M. Poi­rier. Il lance éga­le­ment le chal­lenge de battre le re­cord de 2011, alors que l’équipe de l’Al­ber­ta avait rem­por­té 30 mé­dailles.

... pour Rhéal Poi­rier de Fran­co­pho­nie jeu­nesse de l’Al­ber­ta.

Pho­to : An­gé­lique Biels­ki

Rhéal Poi­rier en­tre­ra en poste le 24 juillet au Se­cré­ta­riat fran­co­phone.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.