So­nia Bi­tar se pré­sente dans Mill­woods

L’an­cienne juge de la Ci­toyen­ne­té convoite le siège de conseiller mu­ni­ci­pal pour la cir­cons­crip­tion 11, contre cinq can­di­dats mas­cu­lins.

Le Franco - - NEWS - Em­ma Ai­linn Hau­te­coeur

So­nia Bi­tar lan­çait sa cam­pagne, le 20 juillet der­nier, au Lee­field Com­mu­ni­ty Centre à Mill­woods. Le dé­pu­té Lau­rie Hawn, le maire de To­field, Na­bil Che­hayeb, et l’an­cien conseiller mu­ni­ci­pal Mi­chael Phair, ain­si que fa­mille et amis, étaient pré­sents pour ex­pri­mer leur ap­pui. So­nia Bi­tar sou­haite mi­ser sur la di­ver­si­té et l’in­té­gra­tion, ré­mi­nis­cence de son pas­sé pro­fes­sion­nel dans le mi­lieu de l’im­mi­gra­tion, mais aus­si dans la pro­mo­tion des droits des femmes, pour faire d’Ed­mon­ton une ville plus in­clu­sive. « C’est très im­por­tant d’en­tre­te­nir un sen­ti­ment d’ap­par­te­nance dans l’es­pace mu­ni­ci­pal », af­firme-t-elle. Elle es­time que son ex­per­tise lui per­met­tra d’éclai­rer le Conseil mu­ni­ci­pal sur les pro­grammes d’in­té­gra­tion et de cor­ri­ger les conseillers, s’il le faut, sur leurs per­cep­tions re­la­ti­vistes.

D’em­blée, elle a an­non­cé son sou­tien à Ka­ren Lei­bo­vi­ci pour la mai­rie d’Ed­mon­ton. Les deux femmes se sont cô­toyées à la Fé­dé­ra­tion ca­na­dienne des mu­ni­ci­pa­li­tés (FCM), que Mme Lei­bo­vi­ci pré­side. So­nia Bi­tar, quant à elle, pré­si­dait le co­mi­té consul­ta­tif pour maxi­mi­ser le nombre de femmes im­pli­quées en politique mu­ni­ci­pale. De son hé­ri­tage li­ba­nais, où elle a gran­di et ap­pris le fran­çais, elle garde cette langue près du coeur et se dit prête à tra­vailler sur des par­te­na­riats avec les fran­co­phones d’Ed­mon­ton. « En Al­ber­ta, nous avons be­soin de bons pro­grammes pour la fran­co­pho­nie. Si je suis élue, je veux tra­vailler avec eux pour connaitre leurs be­soins », pro­met la can­di­date. Ces be­soins, comme ceux de sa cir­cons­crip­tion, So­nia Bi­tar ne les a pas en­core iden­ti­fiés. À la ques­tion de sa­voir comment elle en­ga­ge­rait les com­mer­çants de sa cir­cons­crip­tion dans le pro­jet du quar­tier fran­co­phone en at­tente d’ex­pan­sion, elle a dû ad­mettre qu’elle n’était pas au cou­rant du pro­jet, mais a ex­pri­mé un in­té­rêt à en sa­voir plus long. Elle compte sur le porte-à-porte, qu’elle en­ta­me­ra dans les se­maines qui viennent, pour prendre connais­sance des de­mandes de ses élec­teurs. Mme Bi­tar reste po­si­tive quant à sa cam­pagne mal­gré ses concur­rents, nom­breux et mas­cu­lins (Ro­ber­to Ma­gla­lang, Max Merrett, Mu­ja­hid Chak , Mike Ni­ckel et Har­vey Pa­ne­sar) et le cout exor­bi­tant d’une cam­pagne ga­gnante au ni­veau mu­ni­ci­pal en Al­ber­ta (en moyenne, plus de 50 000 $ en 2012, plus de la moi­tié par rap­port à il y a 10 ans, comme rap­por­té dans le Ed­mon­ton Jour­nal). « Je crois en la dé­mo­cra­tie, et le meilleur ga­gne­ra, ce­lui ou celle que la po­pu­la­tion es­time le mieux pour la re­pré­sen­ter. Per­son­nel­le­ment, j’ai de très bonnes re­la­tions avec les gens, je les écoute et je sais que je peux ame­ner du chan­ge­ment : l’as­so­cia­tion que j’ai di­ri­gée s’ap­pe­lait Chan­ging to­ge­ther », dit-elle. L’un des dos­siers im­por­tants dans Mill­woods est la ca­pa­ci­té de la Ville de me­ner à bien le pro­jet de la ligne LRT SudOuest. Pour So­nia Bi­tar, une uti­li­sa­trice fer­vente des trans­ports en com­mun, ce pro­jet est ga­ran­ti pour 2015 et elle pro­met de faire un sui­vi, car elle s’es­time être une « femme d’ac­tion ». Comme Mi­chael Phair l’a rap­pe­lé au lan­ce­ment de sa cam­pagne, les bonnes in­ten­tions de So­nia Bi­tar ne lui vau­dront pas un siège au conseil sans des dons gé­né­reux de toutes les per­sonnes pré­sentes qui connaissent per­son­nel­le­ment la can­di­date, mais qui ne se­ront pas tous de ses élec­teurs le 21 oc­tobre pro­chain.

Pho­to : Em­ma Ai­linn Hau­te­coeur

Ma­hir Man­si, So­nia Bi­tar, Li­sa Hen­ni­ger, Lau­rie Hawn et Ela­heh Ah­ma­di lors du lan­ce­ment de la cam­pagne de Mme Bi­tar le 20 juillet der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.