Une com­mu­nau­té fran­co­phone se forge à Cam­rose

Après une as­sem­blée de fon­da­tion en juin der­nier, un Cercle lo­cal s’est ajou­té à la grande fa­mille de l’ACFA à la fin aout.

Le Franco - - NIEUWS - Me­ghann Dionne Col­la­bo­ra­tion spéciale

Il au­ra fal­lu cinq ans à Ma­lo­rie Au­bé pour réunir les fran­co­phones de Cam­rose et ses alen­tours. Le 25 aout der­nier, l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA) a ac­cep­té son groupe en tant que cercle lo­cal. Ori­gi­naire du Qué­bec, Ma­lo­rie Au­bé gagne sa vie en cui­si­nant et en ven­dant des pro­duits du ter­roir. C’est en dis­cu­tant avec ses clients et d’autres ci­toyens qu’elle a réa­li­sé que la ré­gion était riche en fran­co­phones et fran­co­philes.

« J’en­ten­dais les gens me dire qu’ils ai­me­raient avoir des ac­ti­vi­tés et des ren­contres en fran­çais. De fil en ai­guille, j’ai dis­cu­té avec les en­sei­gnants de l’école d’im­mer­sion Sif­ton et ceux du Cam­pus Au­gus­ti­na de l’Uni­ver­si­té de l’Al­ber­ta, à Cam­rose, et j’ai sen­ti que je de­vais ra­me­ner tout ce mon­de­là en­semble », ex­plique la jeune femme. Si elle vi­sait ras­sem­bler de cinq à 10 membres, Ma­jo­rie Au­bé a été agréa­ble­ment sur­prise de voir une qua­ran­taine de per­sonnes as­sis­ter aux pre­mières réunions. Elle croit même que le Cercle lo­cal pour­ra éven­tuel­le­ment de­ve­nir une ACFA ré­gio­nale d’au moins 100 membres. « Nous pou­vons de­ve­nir une ré­gio­nale, mais je pense qu’il faut prendre notre temps pour bien faire les choses. L’im­por­tant, c’est que tout le monde se sente bien­ve­nu dans notre cercle », a-t-elle men­tion­né, en pré­ci­sant que dé­jà, il y avait une bonne re­pré­sen­ta­tion de fran­co­phones pro­ve­nant du Ca­na­da, mais aus­si de l’Eu­rope et de l’Afrique. D’après l’ACFA, le nombre de fran­co­phones de la ré­gion de Cam­rose-Drum­hel­ler a aug­men­té de 13 % entre 2001 et 2011. C’est la crois­sance la plus im­por­tante à tra­vers la pro­vince. À l’heure ac­tuelle, la ville de Cam­rose compte 170 fran­co­phones, en plus de tous les an­glo­phones qui ont ap­pris le fran­çais comme langue se­conde. « La créa­tion d’un cercle lo­cal à Cam­rose, un en­droit non tra­di­tion­nel re­con­nu pour une pré­sence fran­co­phone, vient dé­mon­trer le chan­ge­ment dé­mo­gra­phique qui est ob­ser­vé en Al­ber­ta de­puis quelques an­nées», croit la pré­si­dente de l’ACFA, Do­lo­rèse No­lette. Pour Ma­lo­rie Au­bé, le plus fa­cile est fait. « Trou­ver des gens in­té­res­sés a été long, mais pas trop ar­du. Main­te­nant, il va fal­loir al­ler cher­cher des sub­ven­tions et ça risque d’être plus dif­fi­cile », ap­pré­hende-t-elle, en pré­ci­sant qu’elle a hâte de voir si la Ville de Cam­rose ap­puie­ra le nou­veau cercle. Cet au­tomne, le cercle lo­cal se­ra l’hôte de Che­min chez Nous, une tour­née d’ar­tistes, tels que Da­niel Gervais et Yves Lam­bert, qui fait le tour de l’Al­ber­ta.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.