Un en­ga­ge­ment de cinq ans re­nou­ve­lé

Le Franco - - ARTS ET CULTURE DE LA FRANCOPHONIE CANADIENNE -

Six par­te­naires fé­dé­raux dans le mi­lieu des arts et de la cul­ture ont si­gné, le 9 sep­tembre der­nier, avec la Fé­dé­ra­tion cultu­relle ca­na­dienne-fran­çaise (FCCF) le re­nou­vè­le­ment de l’En­tente de col­la­bo­ra­tion pour le dé­ve­lop­pe­ment des arts et de la cul­ture des com­mu­nau­tés fran­co­phones en si­tua­tion mi­no­ri­taire du Ca­na­da. D’une du­rée de cinq ans, celle-ci se­ra en vi­gueur jus­qu’au 31 mars 2018.

Si­gnée, entre autres, par le mi­nis­tère du Pa­tri­moine ca­na­dien, cette en­tente lie le Centre na­tio­nal des arts, le Conseil des arts du Ca­na­da, la So­cié­té Ra­dio-Ca­na­da, l’Of­fice na­tio­nal du film du Ca­na­da et Té­lé­film Ca­na­da à la FCCF afin de tra­vailler en­semble pour mieux ré­pondre à 10 en­jeux cultu­rels iden­ti­fiés dans le do­cu­ment.

L’ob­jec­tif de cette en­tente mul­ti­par­tite est simple, soit ins­tau­rer un dia­logue. « Ren­for­cer la concer­ta­tion et la col­la­bo­ra­tion entre ses sept par­te­naires pour fa­vo­ri­ser, par la pour­suite des me­sures po­si­tives re­liées aux arts et à la cul­ture, l’épa­nouis­se­ment des com­mu­nau­tés fran­co­phones et aca­diennes du Ca­na­da et pro­mou­voir leur contri­bu­tion à la ri­chesse cultu­relle et ar­tis­tique », est-il in­di­qué dans l’en­tente.

Sou­li­gnons que l’ac­tuelle en­tente a vu le jour à la suite d’une éva­lua­tion à la­quelle tous les si­gna­taires ont contri­bué.

Re­pré­sen­tant les 3000 ar­tistes et 150 or­ga­nismes cultu­rels qui oeuvrent dans la fran­co­pho­nie ca­na­dienne, la pré­si­dente de la FCCF, Ma­rie-Claude Doucet, était ra­vie de si­gner cette en­tente. « C’est quelque chose de très im­por­tant. C’est un mé­ca­nisme de concer­ta­tion, donc ça confirme que les par­te­naires qui signent cette en­tente s’en­tendent pour se par­ler et créer de nou­velles ini­tia­tives pour le bé­né­fice des arts et de la cul­ture de la fran­co­pho­nie ca­na­dienne », ex­plique-t-elle. « Cette en­tente re­con­nait que les arts sont au coeur du dé­ve­lop­pe­ment du­rable de la fran­co­pho­nie ca­na­dienne. »

Même son de cloche du cô­té de la mi­nistre du Pa­tri­moine ca­na­dien et des Langues of­fi­cielles, Shel­ly Glo­ver. « Je crois que c’est quelque chose qui va nous ame­ner en­semble à en­ri­chir notre vie fran­co­phone, notre col­la­bo­ra­tion fran­co­phone et qui va nous ai­der à cé­lé­brer notre iden­ti­té ca­na­dienne. »

Quoique cette en­tente en­gage de nom­breux ac­teurs des arts et de la cul­ture de la fran­co­pho­nie, elle n’est pas ac­com­pa­gnée d’une en­ve­loppe bud­gé­taire. « C’est un pro­ces­sus de dia­logue, mais il n’y a pas d’ar­gent d’iden­ti­fier. Il peut y avoir des ini­tia­tives qui sont dé­ve­lop­pées qui cadrent dans cer­tains cri­tères de cer­tains pro­grammes dé­jà exis­tants. On peut prendre l’exemple de la Feuille de route lan­cée au prin­temps der­nier, on y trouve une ini­tia­tive pour le dé­ve­lop­pe­ment de pu­blic et de mar­ché avec le Conseil des arts du Ca­na­da. Ce fonds là n’au­rait ja­mais vu le jour ou du moins pas aus­si ra­pi­de­ment si ce n’était de notre re­la­tion étroite avec le Conseil des arts et le mi­nis­tère du Pa­tri­moine ca­na­dien », pour­suit Mme Doucet.

La for­ma­tion et le dé­ve­lop­pe­ment pro­fes­sion­nel des ar­tistes, de voir à la ca­pa­ci­té hu­maine et fi­nan­cière des or­ga­nismes ain­si qu’aux lieux et in­fra­struc­tures phy­siques sont les trois en­jeux que Mme Doucet es­time être les plus im­por­tants des 10 ci­blés par l’en­tente.

De­puis 1998, an­née pen­dant la­quelle la pre­mière en­tente de ce type a été si­gnée, plu­sieurs avan­cées ont été no­tées dans le mi­lieu ar­tis­tique. « Il y en a trois qui res­sortent et qui dé­montrent la po­ly­va­lence des dis­ci­plines. No­tam­ment Zones théâ­trales a été une ini­tia­tive gran­de­ment ap­puyée et dé­ve­lop­pée dans le cadre de cette en­tente. Il y a aus­si Livres, disques, etc. pour rendre dis­po­nible aux gens les oeuvres des au­teurs de la fran­co­pho­nie ca­na­dienne. Fi­na­le­ment, Coup de coeur fran­co­phone, plus au ni­veau de chan­sons et musique, fait rayon­ner nos ar­tistes un peu par­tout », énu­mère-t-elle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.