Royal Al­ber­ta Mu­seum...

Une ex­po­si­tion bi­lingue au Royal Al­ber­ta Mu­seum d’Ed­mon­ton, « Pat­tern Wi­zar­dry/La ma­gie des mo­tifs », offre une ex­pé­rience créa­tive et in­te­rac­tive pour les en­fants de tous les âges.

Le Franco - - LA UNE - Ginette Bou­lianne

En ce temps hi­ver­nal, alors que le mer­cure des­cend sous les -20 de­grés Cel­sius, les jour­nées pas­sées à la mai­son avec des en­fants en bas âge risquent de s’éter­ni­ser. Heu­reu­se­ment, une vi­site au Royal Al­ber­ta Mu­seum a su di­ver­tir les en­fants tout en nous gar­dant bien au chaud. L’ex­po­si­tion iti­né­rante La ma­gie des mo­tifs, à l’ori­gine créée par le Brook­lyn Chil­dren’ s Mu­seum, fait la tour­née de plu­sieurs pays. On la re­trou­vait au Mexique avant son sé­jour à Ed­mon­ton qui se pour­suit de­puis no­vembre 2013 jus­qu’en mars 2014. Il s’agit d’une ex­pé­rience in­te­rac­tive, de quoi égayer tous les sens : le tou­cher, le vi­suel et l’ouïe. Et l’un des plus grands at­traits (du point de vue d’une ma­man) est l’ab­sence d’af­fi­chage « Ne pas tou­cher SVP », nor­ma­le­ment de mise dans un mu­sée. « pour Chaque tou­cher, ac­ti­vi­té pour est ma­ni­pu- conçue ler, pour pra­ti­quer dif­fé­rentes ha­bi­le­tés, chez les touts pe­tits jus­qu’aux ados », ex­plique Ta­ra Beck, co­or­don­na­trice de la pro­gram­ma­tion du mu­sée pour les écoles et la jeu­nesse. « Ce que j’aime beau­coup, c’est que les en­fants avec dif­fé­rents styles d’ap­pren­tis­sage peuvent trou­ver quelque chose qui leur convient. Il y en a pour tous les âges et tous les styles », men­tionne-t-elle. Ef­fec­ti­ve­ment, membres de notre tous groupe les ont fai­sant pro­fi­té leurs de propres l’ex­pé­rience dé­cou- en vertes. West, 16 La mois, pe­tite a As­trid pas­sé Vienne- un bon mo­ment à faire de la mu­sique sur un grand xy­lo­phone de bois avant d’al­ler re­joindre sa grande soeur Freya, 4 ans, qui se concen­trait à créer une mo­saïque avec des blocs co­lo­rés sur une table illu­mi­née. Ch­loé Bou­lianne, 4 ans, vol­ti­geait d’une sta­tion à l’autre, avant de s’ar­rê­ter pour ob­ser­ver des spé­ci­mens de co­raux avec l’aide d’un mi­cro­scope adap­té aux en­fants. Dans cette pre­mière ini­tia­tion au mu­sée, les en­fants se sont amu­sés sans se rendre compte que c’était aus­si un ap­pren­tis­sage. L’ex­po­si­tion pré­sente dif­fé­rentes ca­té­go­ries de mo­tifs par l’en­tre­mise d’ac­ti­vi­tés et d’artéfacts qui y sont ex­po­sés, La spi­rale fait par­tie de la co­quille d’un es­car­got et d’un bol afri­cain tis­sé de paille en­rou­lée. On re­trouve un mo­tif li­néaire dans les tis­sus en pro­ve­nance de l’Inde tout comme dans le rythme de la mu­sique ou d’un poème. Il y a aus­si la mo­saïque d’un rayon de miel res­semble à celle de la courte pointe. Les ex­pli­ca­tions qui ac­com­pagnent les ins­tal­la­tions prennent la forme de poèmes la plu­part du temps af­fi­chées en an­glais et en fran­çais. La mère d’As­trid et Freya, Yan­nick Vienne, a trou­vé l’ex­pé­rience en­ri­chis­sante pour ses en­fants. « C’est une ac­ti­vi­té pas comme les autres. J’ai trou­vé l’ex­po­si­tion ex­cel­lente pour les en­fants, sur­tout parce que ce­la met en va­leur des élé­ments de la na­ture. Tout est vi­suel et les en­fants peuvent faire ce qu’ils veulent, il n’y a pas de règles pour leur dé­cou­verte », a-t-elle consta­té. Ta­ra Beck note que les concepts pré­sen­tés aux jeunes ont une per­ti­nence qui porte bien au

de­là de La ma­gie des mo­tifs : « On es­saie de faire un lien avec ce qu’ils voient ici et ce qu’ils vont voir dans d’autres ga­le­ries. Non seule­ment ici au mu­sée, mais ce qu’on ob­serve par­tout dans la vie aus­si. Il y a une re­la­tion entre ce qu’on voit dans la na­ture et ce qu’on crée chez les hu­mains, par exemple les dé­co­ra­tions, les vê­te­ments, la cé­ra­mique, et beau­coup plus en­core ». Après avoir ex­plo­ré l’ex­po­si­tion à leur gré, Freya et Ch­loé ont par­ti­ci­pé à l’ate­lier de bri­co­lage ani­mé par une in­ter­prète bi­lingue. Fas­ci­nées, les fillettes fixaient des yeux la dame qui a en­fi­lé une paire de gants blancs avant de ma­ni­pu­ler un an­cien ar­té­fact de la col­lec­tion du mu­sée de Brook­lyn. C’était en­suite à leur tour de fa­bri­quer un bra­ce­let de perles. « Après avoir sti­mu­lé la créa­ti­vi­té des en­fants dans leurs dé­cou­vertes, c’était vrai­ment bien d’avoir en­suite l’oc­ca­sion de par­ti­ci­per à une ac­ti­vi­té de bri­co­lage en fran­çais », sou­ligne Yan­nick Vienne. Une pro­gram­ma­tion bi­lingue est of­ferte trois fois par jour au mu­sée dans le cadre de La ma­gie des mo­tifs : soit un ate­lier de bri­co­lage, l’heure du conte ou une pré­sen­ta­tion édu­ca­tive. Avec l’ap­proche du temps des Fêtes, Mme Beck pro­pose une vi­site au mu­sée pour la pro­chaine sor­tie en fa­mille. « Dans cette ex­po­si­tion, nous al­lons of­frir une pro­gram­ma­tion du temps des Fêtes, par exemple en in­cor­po­rant du pa­pier d’em­bal­lage dans les ac­ti­vi­tés, et c’est une bonne oc­ca­sion d’ame­ner toute la fa­mille pour ve­nir ici et cé­lé­brer », conclut-elle.

...une nou­velle ex­po­si­tion bi­lingue.

Pho­to : Ginette Bou­lianne

Freya Vienne-West (à gauche) et Ch­loé Bou­lianne ex­plorent l’ex­po­si­tion sur les mo­tifs au Royal Al­ber­ta Mu­seum.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.