Jeux olym­piques et droits de la per­sonne

Le Franco - - JUSTICE_ET_DROITS - par Me Gé­rard Lévesque par Gé­rard Lévesque, avo­cat et no­taire Le­vesque.Ge­[email protected]­pa­ti­co.ca

Vla­di­mir Pou­tine, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion de Rus­sie, et le gou­ver­ne­ment qu’il di­rige se sont as­su­rés, mal­gré eux, que les XXIIes Jeux olym­piques d’hi­ver qui se sont dé­rou­lés à Sot­chi du 7 au 23 fé­vrier der­nier, puis les Jeux pa­ra­lym­piques d’hi­ver qui ont eu lieu du 7 au 16 mars dans la même ville hôte, ne soient pas seule­ment un ren­dez-vous in­ter­na­tio­nal des meilleurs ath­lètes, mais éga­le­ment une oc­ca­sion de se conscien­ti­ser sur la si­tua­tion des droits de la per­sonne au pays de la vod­ka. Dès que Pou­tine a pro­mul­gué en juin der­nier une loi in­ter­di­sant la « pro­pa­gande » de l’ho­mo­sexua­li­té de­vant les mi­neurs, de nom­breux dé­fen­seurs des droits de la per­sonne et de la com­mu­nau­té ho­mo­sexuelle ont cri­ti­qué vi­ve­ment ce texte lé­gis­la­tif dont la ré­dac­tion im­pré­cise pour­rait, se­lon eux, être uti­li­sée pour in­ter­dire tout évè­ne­ment or­ga­ni­sé par des ho­mo­sexuels. Plu­sieurs ar­tistes, dont El­ton John, ont pro­fi­té de leurs concerts pour dé­non­cer cette loi. Et, en pre­nant po­si­tion contre la lé­gis­la­tion russe quelques jours avant l’ou­ver­ture des Jeux, l’im­por­tante com­pa­gnie amé­ri­caine AT&T a mon­tré que même des so­cié­tés com­mer­ciales ne pou­vaient de­meu­rer in­dif­fé­rentes. Le 6 fé­vrier der­nier, à la veille de l’ou­ver­ture des Jeux, le Se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions Unies, Ban Ki-moon, a rap­pe­lé la ca­pa­ci­té du sport à trans­cen­der les bar­rières et à faire pro­gres­ser les droits de la per­sonne. « Les Jeux olym­piques re­pré­sentent le pou­voir du sport à ras­sem­bler les gens sans dis­tinc­tion d’âge, de race, de classe, de re­li­gion, de ca­pa­ci­té, de sexe, d’orien­ta­tion sexuelle ou de genre », a dit le Se­cré­taire gé­né­ral dans un dis­cours lors de la 126e ses­sion du Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique, à Sot­chi.

Le pou­voir du sport

« Le sport peut faire progres- ser les droits de l’homme. L’an der­nier les Na­tions Unies ont mar­qué la Jour­née in­ter­na­tio­nale pour l’éli­mi­na­tion des dis­cri­mi­na­tions ra­ciales en se concen­trant sur le pou­voir du sport. Nous sommes tous conscients de la né­ces­si­té de com­battre les dé­mons­tra­tions ra­cistes lors d’évè­ne­ments spor­tifs. Et en dé­cembre der­nier, le thème de la jour­née des droits de l’homme était “Le sport s’af­fiche contre l’ho­mo­pho­bie” », a-t-il ajou­té. « De nom­breux ath­lètes pro­fes­sion­nels, gais et hé­té­ro­sexuels, s’ex­priment contre les pré­ju­gés. Nous de­vons tous nous ex­pri­mer contre les at­taques vi­sant les les­biennes, gais, bi­sexuels et trans­genres (LGBT). Nous de­vons nous op­po­ser aux arrestations, aux em­pri­son­ne­ments et aux res­tric­tions dis­cri­mi­na­toires qu’ils af­frontent », a-t-il en­core dit. Le Se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions Unies a rap­pe­lé que l’ONU sou­te­nait fer­me­ment sa cam­pagne « Libres et égaux » des­ti­née à pro­mou­voir les droits des LGBT. Lan­cée en juillet der­nier, cette cam­pagne d’in­for­ma­tion mon­diale sans pré­cé­dent vise à sen­si­bi­li­ser le pu­blic sur la vio­lence et la dis­cri­mi­na­tion ho­mo­phobe, et à pro­mou­voir un meilleur res­pect des droits des les­biennes, gais, bi­sexuels et trans­genres par­tout dans le monde. Le Se­cré­taire gé­né­ral a éga­le­ment es­ti­mé que le sport pou­vait ai­der à l’au­to­no­mi­sa­tion des femmes. Il a no­té que, pour la pre­mière fois dans l’his­toire des Jeux olym­piques d’hi­ver, des femmes al­laient concou­rir dans le saut à ski. « Les Jeux olym­piques nous donnent l’oc­ca­sion de cé­lé­brer le droit de tous de concou­rir, sur un pied d’éga­li­té, peu im­porte à quoi ils res­semblent, d’où ils viennent ou qui ils aiment », at-il dit. En 2011, se­lon le Haut-Com­mis­sa­riat aux droits de l’homme (HCDH), plus de 76 pays fai­saient d’une re­la­tion consen­suelle entre deux per­sonnes de même sexe un dé­lit pé­nal, pas­sible de sanctions al­lant de l’em­pri­son­ne­ment à la peine de mort. Dans beau­coup de pays, les les­biennes, ho­mo­sexuels, bi­sexuels et trans­genres font éga­le­ment face à des dis­cri­mi­na­tions en ma­tière d’édu­ca­tion, de san­té ou sur le lieu de travail. En 2011, 85 États ont si­gné une dé­cla­ra­tion par la­quelle ils ex­priment leurs pré­oc­cu­pa­tions de­vant les vio­la­tions des droits des LGBT.

Ins­ti­tut de la di­ver­si­té

En pa­ral­lèle avec les Jeux olym­piques, des ma­ni­fes­ta­tions ont été te­nues dans plu­sieurs villes ca­na­diennes. Une des ini­tia­tives les plus re­mar­quées a été celle de l’Ins­ti­tut ca­na­dien de la di­ver­si­té et de l’in­clu­sion (IC­DI) qui a dif­fu­sé sur In­ter­net une vi­déo hu­mo­ris­tique où, avec un sub­til cadrage et des ra­len­tis bien choi­sis, deux hommes en combinaison mou­lante s’adonnent à une ses­sion de dé­mar­rage de luge. Mais, pour s’as­su­rer d’ob­te­nir un im­pact vrai­ment « olym­pique », l’IC­DI au­rait dû dif­fu­ser une ver­sion de sa vi­déo dans cha- L’IC­DI est un or­ga­nisme à but non lu­cra­tif qui concentre ses ef­forts sur la ges­tion de la di­ver­si­té, l’in­clu­sion, l’équi­té et les droits de la per­sonne. L’IC­DI aide les em­ployeurs ca­na­diens à gé­rer ef­fec­ti­ve­ment les pro­blèmes re­liés à la di­ver­si­té et l’in­clu­sion dans leur mi­lieu de travail. L’Ins­ti­tut a d’im­por­tants par­te­naires fon­da­teurs, dont CBC-Ra­dio-Canada, la Banque Royale du Canada, les ca­bi­nets de comp­ta­bi­li­té De­loitte et KPMG, le ca­bi­net ju­ri­dique McCar­thy Té­trault, la ville de Cal­ga­ry… J’ai com­mu­ni­qué, le mois der­nier, avec le per­son­nel de l’lCDI. On m’a alors in­for­mé que, pro­chai­ne­ment, le site In­ter­net www.ci­diic­di.ca et le feuillet d’adhé­sion à l’Ins­ti­tut se­ront dis­po­nibles en fran­çais.

cune des langues des Jeux olym­piques.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.