À LIRE CETTE SE­MAINE

Le 3 sep­tembre ont été dé­voi­lées les nou­veau­tés de l’édi­tion 2014 du Con­grès an­nuel de la fran­co­pho­nie al­ber­taine, an­cien­ne­ment ap­pe­lé Rond Point.

Le Franco - - LA UNE - Em­ma Hau­te­coeur

La pré­sen­ta­tion du Grand mar­ché des arts (sep­tembre) et du Con­grès an­nuel de la fran­co­pho­nie al­ber­taine (oc­tobre).

Outre le chan­ge­ment de nom, l’As­so­cia­tion ca­na­dienne-fran­çaise de l’Al­ber­ta (ACFA) a an­non­cé une grande nou­veau­té cette an­née : la te­nue du pre­mier Fran­co­thon au bé­né­fice de la fran­co­pho­nie al­ber­taine, une col­la­bo­ra­tion de la Fon­da­tion fran­co-al­ber­taine (FFA), du Re­grou­pe­ment artistique fran­co­phone de l’Al­ber­ta (RA­FA) et d’Ici Al­ber­ta. Ce­lui-ci se tien­dra le ven­dre­di 17 oc­tobre dans le cadre du Con­grès an­nuel.

C’est dans le cadre de ce Fran­co­thon que l’ACFA re­lan­ce­ra le Fonds de do­ta­tion Georges Arès pour le lea­der­ship et l’im­pli­ca­tion po­li­tique au sein de la fran­co­pho­nie, dont le pre­mier ré­ci­pien­daire se­ra di­vul­gué lors de la soi­rée de ven­dre­di. « On va nom­mer quel­qu’un qui le mé­rite et vous se­rez d’ac­cord avec sa no­mi­na­tion, j’en suis sûr », a af­fir­mé le pré­sident de l’ACFA, Jean John­son. M. John­son a éga­le­ment pro­fi­té de cette confé­rence de presse pour in­di­quer qu’il of­frait ses ser­vices en tant que té­lé­pho­niste bé­né­vole pour le Fran­co­thon.

Le Fran­co­thon consiste à sus­ci­ter les dons à l’in­ten­tion des dif­fé­rents fonds pour la fran­co­pho­nie ad­mi­nis­trés par la FFA. « On es­saie de chan­ger les men­ta­li­tés, a an­non­cé le di­rec­teur gé­né­ral de la FFA Joël F. Lavoie. Le Fran­co­thon, c’est une ma­nière de mon­trer jus­qu’où on a à coeur notre fran­co­pho­nie et à quel point est-ce qu’on est prêt à re­don­ner. »

Les dons non af­fec­tés se­ront re­mis au fonds du RA­FA puisque les ar­tistes fran­co-al­ber­tains « vont mettre beau­coup d’ef­forts dans le Fran­co­thon », ex­plique le di­rec­teur gé­né­ral de la FFA. Le RA­FA a an­non­cé des pres­ta­tions en di­rect de Pa­trick Dunn, Ra­chelle Bu­geaud, Gi­sèle Le­mire et la troupe de danse Zé­phyr.

La pré­sence d’Ici Al­ber­ta au Con­grès an­nuel de la fran­co­pho­nie al­ber­taine – par une émis­sion de ra­dio en di­rect du centre de confé­rences Shaw, la web­dif­fu­sion des ate­liers et des confé­rences pour ceux qui ne peuvent pas se rendre sur place et des in­ter­ven­tions au Té­lé­jour­nal Al­ber­ta – per­met­tra de re­joindre un bas­sin de do­na­teurs po­ten­tiels plus vaste. « Ça nous sort du mi­lieu as­so­cia­tif et nous per­met de re­joindre les gens qui sont fi­dèles à Ra­dio-Ca­na­da mais qui connaissent un peu moins la fran­co­pho­nie », es­time M. Lavoie.

Ra­dio-Ca­na­da a éga­le­ment ap­por­té une contri­bu­tion mo­né­taire à l’évè­ne­ment.

La chef médias d’Ici Al­ber­ta, Lynne Ouel­let, s’est d’ailleurs dite très heu­reuse d’avoir ame­né le Fran­co­thon en Al­ber­ta, une ini­tia­tive qui existe dé­jà dans d’autres pro­vinces, no­tam­ment en Sas­kat­che­wan de­puis 1997. « C’est un rêve que j’avais de­puis plu­sieurs an­nées », a-t-elle confié.

Comme autre nou­veau­té de l’édi­tion 2014 du Con­grès an­nuel, on note un ca­fé-cau­se­rie que tien­dra le Se­cré­ta­riat fran­co­phone à la Foire des ser­vices en fran­çais, qui se veut être « un es­pace convi­vial pour dis­cu­ter des ser­vices en fran­çais dans une at­mo­sphère dé­con­trac­tée », avance Jean John­son.

Pho­tos : E. H.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.