L’Aven­ture du ca­noë vo­lant...

... est de re­tour à Ed­mon­ton.

Le Franco - - LA UNE - Em­ma Hau­te­coeur

« En 24h, on est de­ve­nus pro­duc­teurs de la Mill Creek Adventure Walk, à tra­vers la com­mis­sion d’Ed­mon­ton Arts Coun­cil. J’ai eu l’ap­pro­ba­tion du fi­nan­ce­ment en oc­tobre, pour un évé­ne­ment qui de­vait avoir lieu la pre­mière se­maine de fé­vrier », ra­conte le di­rec­teur de La Ci­té fran­co­phone, Da­niel Cour­noyer. La Winter Light So­cie­ty ayant en ef­fet ces­sé toutes ses ac­ti­vi­tés en 2012 − du jour au len­de­main −, La Ci­té est pas­sée de par­te­naire à pro­duc­teur dans le temps de le dire.

Deux ans plus tard, avec dé­jà un suc­cès non né­gli­geable l’an­née der­nière alors que 5000 per­sonnes se sont dé­pla­cées pour ve­nir s’amu­ser à -25°C dans le ra­vin Mill Creek et dans les pa­rages de La Ci­té (re­bap­ti­sée Ci­té en lu­mières pour l’oc­ca­sion), l’Aven­ture du ca­noë vo­lant est un in­con­tour­nable de l’hiver ed­mon­to­nien et un évé­ne­ment bé­né­fi­ciant d’un bud­get de 170 000 $ en 2015.

In­con­tour­nable, en par­ti­cu­lier pour les or­ga­ni­sa­teurs du fes­ti­val Winter Ci­ties Shake-Up qui au­ra lieu à Ed­mon­ton du 28 au 30 jan­vier pro­chain. Ceux-ci au­raient même es­pé­ré pou­voir dé­pla­cer l’Aven­ture du ca­noë vo­lant pour qu’elle coïn­cide avec leurs dates. Da­niel Cour­noyer leur a plu­tôt pro­po­sé de ser­vir à leurs cen­taines de dé­lé­gués un échan­tillon de l’ex­pé­rience : les par­ti­ci­pant de la confé­rence au­ront droit à un mi­ni ca­noë vo­lant le soir du 28 jan­vier. C’est la seule ac­ti­vi­té spé­ciale à l’ho­raire, en de­hors des confé­rences.

« Le fes­ti­val cette an­née a pris une ex­pan­sion de deux jours à deux se­maines, lance fiè­re­ment M. Cour­noyer. Comme on fai­sait un évé­ne­ment pré-évé­ne­ment et que la pré-pro­duc­tion était en place une se­maine avant, on s’est dit pour­quoi est-ce qu’on ne fe­rait pas un lien avec les écoles pour vendre des ate­liers ? » Cette pro­po­si­tion a ré­son­né au­près des di­rec­teurs d’écoles an­glo­phones de Bon­nie Doon et des quar­tiers avoi­si­nants, par­ti­cu­liè­re­ment ce­lui de l’école Ru­ther­ford, si­tuée juste en face de La Ci­té. « On a eu 1000 ins­crip­tions en 20 mi­nutes parce que le di­rec­teur en a par­lé à sa ren­contre d’en face avec d’autres pro­fes­seurs », ra­conte le pro­duc­teur de l’évé­ne­ment. La Ci­té ac­cueille­ra plus de 300 élèves par jours, du 26 jan­vier au 4 fé­vrier, pour une sé­rie de 3 ate­liers sur les tra­di­tions ca­na­diennes-fran­çaises, au­toch­tones et mé­tisses.

« Si la ten­dance se pour­suit, on va pas­ser plu­sieurs se­maines du mois de jan­vier avec la grande ter­mi­nai­son du Ca­noë vo­lant », pla­ni­fie Da­niel Cour­noyer.

Ce­lui-ci est très en­thou­siaste quant aux par­te­na­riats au sein de la pro­gram­ma­tion de cette an­née : « On s’ins­pire de plu­sieurs choses. C’est sûr que c’est la chasse ga­le­rie qui est la ré­fé­rence mais comme la lé­gende du ca­noë vo­lant était un mé­tis­sage des his­toires au­toch­tones et fran­co­phones, on prend de ça et on tire nos liens. » Par­mi les or­ga­ni­sa­tion au­toch­tones par­ti­ci­pantes, on compte no­tam­ment Sun and Moon Vi­sio­na­ries, le Na­tive Coun­sel­ling Ser­vices of Al­ber­ta ain­si que Al­ber­ta Abo­ri­gi­nal Arts. « On re­crée les ponts qui ont dé­jà exis­té entre la fran­co­pho­nie et les com­mu­nau­tés au­toch­tones », ajoute le di­rec­teur de La Ci­té.

Pour lui, un des plus beaux mo­ments des éditions pré­cé­dentes était de « voir 200 per­sonnes dans le fin fond du ra­vin en train de faire une gigue avec un mé­tis du quar­tier, Dave Cun­nin­gham ».

L’Aven­ture du ca­noë vo­lant au­ra lieu le 6 et 7 fé­vrier à La Ci­té fran­co­phone et dans le ra­vin Mill Creek.

Pho­to ar­chives : Le Fran­co

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.